La bête du Gévaudan

Revenez ici sur les vieux sujets de phénomènes étranges déjà expliqués.
Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#326

Message par Dominique18 » 28 nov. 2020, 08:02

Je me suis ré-intéressé au mystère de la bête du Gévaudan, au cours d'un séjour estival en Lozère.
J'y suis retourné plusieurs années consécutives et ai pu rencontrer une bonne partie des intervenants, dans le cadre d'animations, Les journées de la bête.
J'ai passé quelques longues heures de lecture, d'écoute, de visionnage, d'écriture (courriers postaux, mails...).
L'abbé Pourcher, le rapport Marin et bien d'autres ne sont pas des inconnus.
C'était une belle aventure et une belle histoire.
Je me suis arrêté à Pierre-Yves Guittaut, le débat est en cours. Comme il le reconnaît lui-même, il n'est pas spécialiste scientifique. Il propose et soumet au jugement de personnes plus qualifiées. Je l'ai rencontré également.
J'ai publié un post au sujet de son travail, documation à l'appui, et de l'environnement dans lequel il évoluait. Il est fort possible que cela lui nuise et qu'il ne doit pas vraiment accepté par le noyau de base lozèrien.
L'un des plus beaux ouvrages de ma collection est le livre publié par Eric Mazel, dédicacé!
Un aficionado doté d'une solide culture "bestiale".
A suivre.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#327

Message par Dominique18 » 24 août 2021, 08:08

L'ouvrage de Jean-Marc Morceau, réactualisé par son auteur :

https://www.midilibre.fr/2021/08/19/loz ... 739083.php

https://livre.fnac.com/a15742256/Jean-M ... earchpos=2

La mouture précédente, déjà copieuse, datait de 2008.
Un "must" pour les passionnés. Une somme de travail incontournable, avec toute la rigueur et la précision scientifique attendues.

Cursus de Jean-Marc Morceau:

https://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/pagePerso/28673

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4184
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La bête du Gévaudan

#328

Message par PhD Smith » 24 août 2021, 10:43

Dommage j'aimais bien Jean-Claude Bourret :a3:
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#329

Message par Dominique18 » 24 août 2021, 12:21

Jean-Marc Moriceau, c'est mieux avec un i.
Jean-Claude Bourret...un phénomène...
La bête du Gévaudan est un cas d'école pour les sceptiques : tout est documenté, les rapports historiques, les légendes, les croyances, les "je ne suis pas expert, mais...", les radicalisés, les avancées scientifiques...

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 634
Inscription : 03 mars 2010, 08:08

Re: La bête du Gévaudan

#330

Message par Le Lycaon » 12 févr. 2022, 17:25

http://betedugevaudantruehistory.over-b ... audan.html

Rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais les correspondances et les événements qui s'acharnent sur la famille
Morangiès pourraient laisser entrevoir un mobile autour de cette affaire. :D

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#331

Message par Dominique18 » 13 févr. 2022, 00:55

Le propre d'un historien, c'est aussi de savoir se remettre en question.
Jean-Marc Morceau:

https://www.midilibre.fr/2021/08/19/loz ... 739083.php

Sa spécialité n'est pas là bête du Gévaudan mais l'histoire rurale, et il a commis plusieurs études passionnantes, ardues, en ce sens.
C'est parce qu'il s'est spécialisé dans ce domaine qu'il a pu décrypter cette histoire de bête.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Moriceau

Pour la bête du Gévaudan, son apport, sa recontextualisation de la problématique sont essentiels, désormais incontournables.
Avant de pouvoir débattre de quoi que ce soit, il faut commencer par lire ce qu'il a produit, ce qui est une somme rigoureuse.
Il a eu droit à des polémiques, et pas des moindres. Il manquait à ses contradicteurs les plus véhéments, les plus obstinés, la rigueur et la méthode.
Moriceau est resté, les autres ont disparu.
Il n'y en a pas beaucoup des contributeurs sérieux qui ont écrit et publié sur la bête du Gévaudan. Le propre de démarches historiques, c'est de se débarrasser du folklore, ce qui n'est py une mince affaire.

Quant à la famille Morangiès, c'est un autre volet.

Il apparaît presque certain que Moriceau a contribué à mettre fin à nombre de divagations au sujet de la bête. Il a tué le mythe.
Il existe deux axes : la réalité telle qu'on voudrait qu'elle soit, qui correspond à ses desiderata, et celle qui se passe des égarements du jugement humain.

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 634
Inscription : 03 mars 2010, 08:08

Re: La bête du Gévaudan

#332

Message par Le Lycaon » 17 févr. 2022, 18:08

https://www.magcentre.fr/134585-la-bete ... -gevaudan/

Je cite l'un des passages :
Je me suis trouvé en face de deux camps. Certains, militants animaliers, se basant sur leur connaissance de l’animal, défendaient l’innocence du loup. Les historiens, en s’appuyant sur le fonds d’archives, évoquaient des canidés sauvages. Il y avait de l’expertises dans les deux camps qui s’affrontaient depuis 30 ans mais pas de solutions satisfaisantes. Chasseur, je posais sur cette affaire un troisième regard d’autant plus que je fais beaucoup de tirs à poudre noire avec des armes anciennes.

Pour moi, la théorie d’un animal dressé à tuer, portant une cuirasse en peau de sanglier, ne tient pas la route. Je connais très bien les performances des armes anciennes et je me suis livré à des reconstitutions du tir de l’époque. Je me suis livré à une enquête de police judiciaire avec les données, les témoignages, les informations à recouper, des reconstitutions. Sans à priori, je n’avais aucune idée de ce qu’était un loup-cervier.
+1 pour les armes. Je ne pense pas qu'il y ait de technologie pare balle efficace à l'époque.
Les cuirasses peuvent stopper une balle d'un mousquet seulement au delà d'une centaine de mètres.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#333

Message par Dominique18 » 18 févr. 2022, 02:23

J'ai rencontré Pierrick Guittaut lors de l'une de ses conférences.
Il a contribué à faire avancer le dossier.
Son livre est très instructif.
Il ne reconnaît lui-même, il n'est pas scientifique et ne dispose pas d'un certain nombre de connaissances spécifiques, techniques, malgré la somme de ses recherches.
De mémoire, il me semble qu'il avait cherché à contacter des paléontologues et autres spécialistes, je n'en sais pas plus.

J'ignore si Jean-Marc Morceau en parle dans son dernier opus.

Guittaut aborde aussi l'affaire de la bête des Vosges qui est venue sévir et qui a disparu mystérieusement (1977-1978).
L'identité de la bête reste à ce jour inconnue.
Replacée dans le contexte de l'époque, cet épisode a laissé place à des suppositions plus farfelues les unes que les autres, que de réelles investigations scientifiques entreprises sur le terrain qui auraient permis de se faire une idée plus exacte de la nature possible de l'animal en éliminant les dérives appartenant à un folklore suranné.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/B%C3%AAte_des_Vosges

Le mérite de Guittaut est de proposer des pistes de recherches éventuelles, originales, reposant sur du concret qui demandent à être explorées.
Il faut l'avis de spécialistes (généticiens, paléontologues...) pour trancher.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5966
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: La bête du Gévaudan

#334

Message par MaisBienSur » 18 févr. 2022, 02:40

Dominique18 a écrit : 18 févr. 2022, 02:23 Guittaut aborde aussi l'affaire de la bête des Vosges qui est venue sévir et qui a disparu mystérieusement (1977-1978).
L'identité de la bête reste à ce jour inconnue.
Une grosse bête noire avec une petite queue ? ça ne peut-être que le curé ! (Claude Vanony, humoriste Vosgien que j'ai croisé...)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#335

Message par Dominique18 » 18 févr. 2022, 02:54

Hello MBS

Mais oui, ça m'était sorti de la tête que tu sévissais dans les Vosges.
La "Bête" s'est donc modernisée depuis. Elle circule en monoroue motorisée. Ça lui évite de se fatiguer inutilement et de s'esquinter les papattes. :lol:
Tremblez bonnes gens!

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5966
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: La bête du Gévaudan

#336

Message par MaisBienSur » 18 févr. 2022, 03:06

Dominique18 a écrit : 18 févr. 2022, 02:54 Hello MBS

Mais oui, ça m'était sorti de la tête que tu sévissais dans les Vosges.
La "Bête" s'est modernisée depuis. Elle circule en monoroue motorisée. Ça lui évite de se fatiguer inutilement et de s'esquinter les papattes. :lol:
:a2:

Les Vosges sont derrières moi aujourd'hui :a4:


Image
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#337

Message par Dominique18 » 18 févr. 2022, 03:19

Image

3 km de plat.
Tentant, non?
Monsieur et Madame se promènent ?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 6020
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: La bête du Gévaudan

#338

Message par Lambert85 » 18 févr. 2022, 04:06

Si tu veux faire du plat, va aux Pays-Bas ! :mrgreen:
Leurs pistes cyclables sont les meilleures...
Русский военный корабль, иди нахуй ! 🇺🇦

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5966
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: La bête du Gévaudan

#339

Message par MaisBienSur » 18 févr. 2022, 05:38

Lambert85 a écrit : 18 févr. 2022, 04:06 Si tu veux faire du plat, va aux Pays-Bas ! :mrgreen:
Leurs pistes cyclables sont les meilleures...
Quand c'est plat, c'est long, et quand c'est long, c'est... long. :a2:

Je préfère quand c'est vallonné, avec des chemins forestiers, de l'urbain, et par ici, nous avons la chance d'avoir d'avoir plus de km de piste que mes batteries peuvent supporter (environ 80km hors période de froid) Et pratiquement toutes les villes ou villages sont équipées de pistes cyclables, ma seule contrainte est la frontière Suisse à proximité et son interdiction aux gyroroues :(
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8358
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La bête du Gévaudan

#340

Message par richard » 18 févr. 2022, 06:11

Dominique18 a écrit : 18 févr. 2022, 02:23 Le mérite de Guittaut est de proposer des pistes de recherches éventuelles, originales, reposant sur du concret qui demandent à être explorées.
Est-ce qu’il a-t-il exploré la piste des extra-terrestres car iils en ont mutilées dans certains coins?
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#341

Message par Dominique18 » 18 févr. 2022, 06:50

richard a écrit : 18 févr. 2022, 06:11
Dominique18 a écrit : 18 févr. 2022, 02:23 Le mérite de Guittaut est de proposer des pistes de recherches éventuelles, originales, reposant sur du concret qui demandent à être explorées.
Est-ce qu’il a-t-il exploré la piste des extra-terrestres car iils en ont mutilées dans certains coins?
Pour info, j'ai redécouvert la bête du Gévaudan au cours d'un séjour au Malzieu, qui fut suivi de plusieurs autres parce que j'avais rencontré des personnes passionnantes comme Bernard Soulier, Phil Barnson, Jean-Marc Moriceau...
Ce qui, concrètement, m'a conduit à assister à des conférences, à lire une somme de livres et de documents, à pouvoir échanger avec différents acteurs...
Les personnes rencontrées sont toutes rationnelles avec les pieds bien ancrés au sol.
Les couillonnades, ils les laissent à d'autres.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8358
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La bête du Gévaudan

#342

Message par richard » 18 févr. 2022, 09:21

C’était juste pour rigoler. Détends-toi !
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#343

Message par Dominique18 » 18 févr. 2022, 09:41

richard a écrit : 18 févr. 2022, 09:21 C’était juste pour rigoler. Détends-toi !
C'est bien comme ça que je l'ai pris.
Peut-être qu'un jour, la lumière se fera.
Quoique...
Je viens d'apprendre que sapiens, contrairement à ce que les spécialistes pensaient, aurait bien débarqué en Europe plus tôt que prévu, soit autour de - 54000 ans au lieu de - 45000, suite à la découverte d'une... dent de lait dans un lei de fouilles.
Se pose également un problème de pointes de flèches d'une manufacture très particulière.
Ce qui ouvre la porte à des interrogations, notamment la rencontre? cohabitation? coopération? entre sapiens et néandertal.

https://www.sciencesetavenir.fr/archeo- ... ens_161300
Ludovic Slimak est sûr de lui : les chances qu'une dent de lait ait atterri par hasard - ou plutôt par erreur - dans cette couche stratigraphique sont à son sens nulles. "Cette découverte constitue un tournant majeur, sans doute aussi bouleversante que la découverte de la grotte Chauvet en 1994 (la plus ancienne grotte peinte du monde, qui s'est avérée deux fois plus ancienne que l'art rupestre jusqu'alors considéré le plus ancien, NDLR). Le fait est qu'aujourd'hui, nous ne pouvons ni pour Chauvet ni pour Mandrin faire une proposition alternative qui tient la route. Nous avons été évidemment les premiers à remettre en question nos propres conclusions, mais nous n'avons pas trouvé d'explication plausible autre que celle formulée dans notre article." Ludovik Slimak rappelle enfin qu'il ne brandit pas qu'une dent, mais bien "tout un ensemble de données archéologiques solidement datées grâce aux technologies de pointe et à des experts du monde entier."

La grotte Chauvet se trouve justement à 25 kilomètres seulement de Mandrin. Un hasard ? Peut-être pas. "Le Rhône est l'un des fleuves les plus importants d'Europe et constitue la seule voie naturelle depuis la côte méditerranéenne vers l'Europe continentale. Nous tenons là le témoignage solide d'un processus historique majeur qui s'est produit dans l'une des zones géographiques les plus importantes d'Europe en termes de migrations naturelles." Aujourd'hui encore, au-dessus de la grotte Mandrin, plus de 100.000 véhicules empruntent chaque jour l'autoroute A7, faisant d'elle l'une des voies les plus fréquentées d'Europe.
Image

Pour la bête du Gévaudan, et peut-être celle des Vosges, rien ne semble impossible.
Ce n'est plus avec des mots qu'on peut espérer progresser.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4184
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La bête du Gévaudan

#344

Message par PhD Smith » 19 févr. 2022, 10:19

Pour moi, JC Bourret reste le meilleur sur le cas :mrgreen:
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5120
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#345

Message par Dominique18 » 19 févr. 2022, 13:26

PhD Smith a écrit : 19 févr. 2022, 10:19 Pour moi, JC Bourret reste le meilleur sur le cas :mrgreen:
Je l'ai croisé aussi, au Malzieu. Pas déplaisant, bon vivant. Pas eu le temps d'échanger avec lui, il était occupé. Il venait faire la promo de sa bd et était en pleine dédicace.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4184
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La bête du Gévaudan

#346

Message par PhD Smith » 04 mai 2022, 11:30

Christian Page fait la bête du Gévaudan, j'espère que JC y est bien traité :mrgreen:
https://baladoquebec.ca/l-univers-paran ... u-gevaudan
En 1764, un animal mystérieux apparaît dans la province du Gévaudan (l’actuelle Lozère), en France. Les paysans parlent d’une bête semblable à un loup, « mais ce n’en est pas un », insistent-ils. Pendant trois ans, la bête va faire plus d’une centaine de victimes, principalement des femmes et des enfants. Parfois les victimes sont dévorées, parfois simplement décapitées. Ses actions sont si déconcertantes que les habitants du Gévaudan en viennent à croire que la bête jouit d’habiletés surnaturelles. Plusieurs suspectent même que la bête soit « le bras armé » d’un maître humain ; un animal dressé pour tuer. Plus de 250 ans après ces crimes qui ont secoué le Gévaudan, l’identité zoologique de la bête demeure toujours une énigme.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit