La création des conflits

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8359
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La création des conflits

#451

Message par richard » 10 mars 2022, 04:34

sami83g a écrit : 08 mars 2022, 11:01Qu’en pensez-vous ?
Je pense que si j’étais toi j’irais faire une psychanalyse ou pour le moins une psychothérapie pour me débarrasser du poids de mon éducation religieuse.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
sami83g
Messages : 89
Inscription : 21 oct. 2018, 14:45

Re: La création des conflits

#452

Message par sami83g » 08 mai 2022, 12:15

Bonjour,

@Richard.Tu as écrit; « Je pense que si j’étais toi j’irais faire une psychanalyse ou pour le moins une psychothérapie pour me débarrasser du poids de mon éducation religieuse. »

Tiens-tu un tel discours parce que je dénonce les atrocités religieuses ? Désirerais-tu que les athées, qui récusent les religions, se fassent traiter par psychanalyse? Imagines-tu que l’exercice du sens critique envers les religions, que font les contestataires, provient d’une maladie mentale ?

Je ne sais pas où se situe la limite de ce commentaire qui cache une motivation religieuse. Est-ce que les non-croyants méritent de se faire droguer par des psychiatres ? Ainsi ils deviendront dépendants des psychotropes! Tu sais surement que la dépendance aux drogues crée de la schizophrénie chez les toxicomanes qui désirent se sevrer. Tu sais surement que ce phénomène psychique fait découvrir des dieux imaginaires, un monde immatériel, des visions diaboliques …

Bof! Je ne suis pas surpris de cette réaction puisque plusieurs théologiens et exégètes pensent qu’il est immoral de critiquer les psychopathes des livres sacrés. Cette proposition d’imposer une thérapie psychanalytique aux incroyants, comme bien d’autres méthodes, reflète le désir d’empêcher la critique des absurdités que les religions (catholique, musulmane, judaïque, bouddhiste …) entretiennent.

Cela ne me retient pas de présenter d’autres exemples de ces absurdités religieuses. On pourra vérifier la validité de ce désir religieux, c’est à dire, celui d’empêcher la critique des livres sacrés.

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’
Bible ; Deutéronome
17.14 Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, lorsque tu le posséderas, que tu y auras établi ta demeure, et que tu diras: Je veux mettre un roi sur moi, comme toutes les nations qui m'entourent, -
17.15 tu mettras sur toi un roi que choisira l'Éternel, ton Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère.

Bible ; Actes
2.32 C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins.
2.33 Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.

Bible; Révélation
20.6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
20.7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.
20.8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

Réfléchissons un peu. Qu’est qu’on retrouve dans les extraits débiles cités ci-haut sachant qu'ils proviennent des livres sacrés?

De fausses promesses ? Un désir de suprématie? De la démence ? Des croyances abjectes ? De la schizophrénie ? Des menaces débilitantes ? Comment qualifier des textes transportant autant d’atrocités ?

Voyons donc! Il n’y a rien de valable et d’honorable dans ces textes. Tous les qualificatifs que je viens de citer s’appliquent à ces extraits.

Et il y a des théologiens qui professent que la religion est le socle de la civilisation. Leurs logiques sont-elles faussées par des aliénations culturelles ? Leurs raisonnements sont-ils soutenus par un sentiment traditionnel religieux ? Leurs motivations proviennent-elles de peurs imaginaires ?

Il est difficile, pour des personnes, de remettre en question leurs croyances archaïques. Pour une multitude de raisons,certains éprouvent un blocage psychologique face à la critique des livres religieux. C’est compréhensible.

Je répète que les religieux ont le droit de croire en ce qu’ils veulent et dans cette même lignée de pensées personnelles,les incroyants ont le droit de critiquer les croyances religieuses insalubres.

Qu’en pensez-vous?
.
.
Leurs religions sont des mélanges de légendes, de superstitions et de fictions tribales.
Leurs histoires émanent de l’antiquité, valorisant la xénophobie, le racisme et la guerre.
Leurs morales louangent; menaces, mensonges, manipulations, mégalomanies, misogynies.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8359
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La création des conflits

#453

Message par richard » 09 mai 2022, 11:37

sami83g a écrit : 08 mai 2022, 12:15 Imagines-tu que l’exercice du sens critique envers les religions, que font les contestataires, provient d’une maladie mentale?
Salut Sami! Ma réponse à ta question est non. Mais tu sais pas besoin d’être malade mental pour faire une psychothérapie, je connais plein de gens —dont moi— qui en ont fait une et qui sont parfaitement normaux et d’autres qui le sont un peu moins —dont moi— et je connais aussi pas mal de gens qui n’en ont pas fait et qui feraient bien d’en faire une.
Le principal avantage d’une psychothérapie est de se débarrasser de ce que dans notre éducation nous empêche d’être nous-mêmes, ce qui nous entrave; on pourrait appeler ça un biais d’éducation (ça a peut-être un autre nom).
:hello: A+

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit