Les mystères de la bible

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#151

Message par richard » 20 mars 2022, 10:23

sami83g a écrit : 19 mars 2022, 12:20Qu’en pensez-vous ?
Je me pose la question du pourquoi de cette diarrhée verbale. Tu as dit quelque part que tu as été traumatisé dans ta jeunesse par une éducation religieuse rigoureuse. Je serais toi je ferais une bonne thérapie pour me débarrasser de ce fardeau. À ce propos une nouvelle saison de En thérapie sur Arte.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
sami83g
Messages : 99
Inscription : 21 oct. 2018, 14:45

Re: Les mystères de la bible

#152

Message par sami83g » 24 avr. 2022, 11:25

Bonjour,

@Richard. Tu as écrit : « Je me pose la question du pourquoi de cette diarrhée verbale. Tu as dit quelque part que tu as été traumatisé dans ta jeunesse par une éducation religieuse rigoureuse. Je serais toi, je ferais une bonne thérapie pour me débarrasser de ce fardeau....»

Mon but correspond à présenter une interprétation non orthodoxe des livres sacrés. Certains éprouvent de la difficulté à discuter des atrocités contenues dans les textes religieux parce que les critiques perturbent leurs croyances et ils recherchent des raisons extérieures à ces critiques au lieu de reconnaitre honnêtement ces abominations religieuses.

Ces difficultés émotionnelles sont compréhensibles. La ‘’diarrhée verbale’’, que tu cites, est une belle métaphore… Il y en a d’autres … On pourrait parler, aussi, de la ‘’constipation verbale’’ chez ceux qui envoient des textes en grumeaux.

Les théologiens, pour protéger leur idéologie totalement biaisée, redirigent quelques fois la conversation vers des semblants d’explications, dignes de psychiatres, en espérant atteindre un point faible chez leurs opposants.

L’argument disant que la critique, des livres sacrés, cache un traumatisme de jeunesse, représente bien cette méthode de discussion déviante exploitée par des théologiens. Ce côté psychanalytique abusif mérite qu’on s’y attarde.

On réalise facilement le « grand n’importe quoi » de cet argument ! Les psychiatres peuvent justifier n’importe quel acte avec un diagnostic semblable pigé dans l’enfance. Par exemple :

A) Si une personne devient milliardaire en exploitant son entourage …
--- Un psychiatre pourra relier ce comportement à un traumatisme vécu dans la jeunesse à cause d’une éducation religieuse rigoureuse.

B) Si une personne devient itinérante en refusant les contacts avec son entourage …
--- Un psychiatre pourra relier ce comportement à un traumatisme vécu dans la jeunesse à cause d’une éducation religieuse rigoureuse.

C) Si une personne devient un dictateur imposant sa volonté à son entourage …
--- Un psychiatre pourra relier ce comportement à un traumatisme vécu dans la jeunesse à cause d’une éducation religieuse rigoureuse.

D) Si une personne agit très amicalement avec son entourage …
--- Un psychiatre pourra relier ce comportement à un traumatisme vécu dans la jeunesse à cause d’une éducation religieuse rigoureuse.

E) Peu importe ce qu’une personne fait…
--- Un psychiatre pourra relier ce comportement à un traumatisme vécu dans la jeunesse à cause d’une éducation religieuse rigoureuse.


Ces diagnostics psychiatriques sont-ils dangereux ?

Les plus aberrants diagnostics, que peuvent produire leurs analyses psychiatriques, permettent de justifier n’importe quoi. J’ai entendu un politicien dire aveuglément « on s’en fou ».

Où est le danger ?

Des pseudo-spécialistes, au nom de la bienveillance psychiatrique, possèdent le droit de prescrire des drogues psychotiques. Ils distribuent leurs substances, qui créent une grande dépendance, sans aucun sentiment de culpabilité. Les agresseurs, qui prétendent soigner les malades mentales, ne sont pas imputables de leurs méfaits. Ces pseudo-scientifiques expliquent leurs échecs répétitifs avec de très bonnes techniques psychologiques et une multitude d’études dénaturées servant à blâmer leurs patients au lieu de reconnaitre les effets du sevrage provenant des drogues qu’ils prescrivent.

Certains justifient leurs incompétences en professant, en douce, que les problèmes reliés à l’augmentation des psychoses sont générés par un manque de religiosité dans la société. Aberrant!

Qu’en pensez-vous?
.
.
Leurs religions sont des mélanges de légendes, de superstitions et de fictions tribales.
Leurs histoires émanent de l’antiquité, valorisant la xénophobie, le racisme et la guerre.
Leurs morales louangent; menaces, mensonges, manipulations, mégalomanies, misogynies.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#153

Message par richard » 25 avr. 2022, 12:49

Ce soir sur planète + la vie de Jésus.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4900
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Les mystères de la bible

#154

Message par DictionnairErroné » 26 avr. 2022, 08:17

sami83g a écrit : 24 avr. 2022, 11:25 Certains justifient leurs incompétences en professant, en douce, que les problèmes reliés à l’augmentation des psychoses sont générés par un manque de religiosité dans la société. Aberrant!
La psychose
http://www.douglas.qc.ca/info/psychose
La psychose n'est pas une maladie en soi mais plutôt un ensemble de symptômes associés à plusieurs problèmes mentaux différents; un peu comme la fièvre est le symptôme de la grippe ou d'autres virus.

La psychose est une perte de contact temporaire avec la réalité qui indique la présence de maladies mentales sous-jacentes comme la schizophénie, la maladie d'Alzheimer, le trouble bipolaire ou lla dépression psychotique. La psychose n’est pas un état permanent; elle se soigne et la majorité des gens retrouvent une vie satisfaisante.
Le cerveau est une bébelle qui crée du sens. Cela dit, dans la citation ci-dessus, vous référez plutôt à un manque de sens dans sa vie qui devient un trouble. La religion peut camoufler, répondre, satisfaire, ce trouble. Une psychothérapie peut faire de même. Si cela soulage, pourquoi pas. En général, je n'y vois aucun problème.

Malgré que la dîme à l'église est plus économique qu'une psychothérapie. :mrgreen:
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#155

Message par richard » 26 avr. 2022, 09:44

DictionnairErroné a écrit : 26 avr. 2022, 08:17 Malgré que la dîme à l'église est plus économique qu'une psychothérapie. :mrgreen:
Qu’est-ce qu’on rigole ici!
Sauf que les psychotiques sont soignés gratuitement à l’hôpital.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#156

Message par richard » 27 avr. 2022, 03:52

En plus on ne dit pas malgré que quelque chose est.
Il eu fallu dire « bien que la dîme a l’église soit plus économique qu’une psychothérapie », encore que....

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4900
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Les mystères de la bible

#157

Message par DictionnairErroné » 27 avr. 2022, 10:27

richard a écrit : 27 avr. 2022, 03:52 En plus on ne dit pas malgré que quelque chose est.
Il eu fallu dire « bien que la dîme a l’église soit plus économique qu’une psychothérapie », encore que....
Je ne suis pas trop certain, mais je crois que l'assurance maladie du Québec couvre quelques heures avec un psychothérapeute. Ou encore, plusieurs conventions collectives syndicales ajoutent des clauses semblables dans les avantages sociaux. Mais aucun remboursement pour les dîmes à l'église. Je suppose que nous pouvons les déduire comme dons lors de nos rapports d'impôts si l'église en question a un organisme de charité en bonne et due forme.

Image
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Avatar de l’utilisateur
sami83g
Messages : 99
Inscription : 21 oct. 2018, 14:45

Re: Les mystères de la bible

#158

Message par sami83g » 25 juil. 2022, 13:54

Bonjour,

@Richard. Tu as écrit; « Qu’est-ce qu’on rigole ici! »

Tes moments rigolos, volontaires ou non, et ton sens littéraire révèlent un talent certain. Ils ajoutent un petit « plus » aux textes. Bien.

@DictionnairErroné. Tu as écrit; « La psychose n'est pas une maladie en soi mais plutôt un ensemble de symptômes associés à plusieurs problèmes mentaux différents; un peu comme la fièvre est le symptôme de la grippe ou d'autres virus.

La psychose est une perte de contact temporaire avec la réalité qui indique la présence de maladies mentales sous-jacentes comme la schizophrénie, la maladie d'Alzheimer, le trouble bipolaire ou la dépression psychotique. La psychose n’est pas un état permanent; elle se soigne et la majorité des gens retrouvent une vie satisfaisante. »

Le sens du mot porte quelques fois à confusion, d’accord, je voudrais juste noter un point important…

Dans les analyses, des psychiatriques ou des psychologues, qui impliquent un ensemble de symptômes, ces spécialistes mentionnent rarement que les psychoses peuvent être induites par des stupéfiants, par des psychotropes.

Une personne peut tomber en psychose, non pas à cause d’une maladie mentale dormante, mais parce qu’elle aurait été droguée à son insu. Si une personne tombe en psychose, ces spécialistes n’ont pas les moyens de vérifier si la victime avait été empoisonnée préalablement. Ils chercheront à soigner les symptômes en tenant pour acquis qu’une maladie dormante se réveille chez une personne vulnérable. Pour ces docteurs, bien nantis, l’éventualité que la personne subisse un sevrage involontaire et induit n’est pas envisagée. Un tel cas relèverait du criminel et ils ne veulent pas s’en mêler. D’ailleurs, leurs traitements aux psychotropes entrainent souvent la victime dans un cercle infernal de médication-sevrage et ils ne l’avoueront certainement pas.

Il est de plus en plus connu que des gens se font droguer dans les bars, dans des réunions, dans des rencontres pour faciliter toutes sortes d'abus. La prise de substances psychotiques peut être volontaire ou non. Ce n’est pas nouveau…

Que se passe-t-il quand les conséquences dépassent une simple soirée?

Par le passé, certaines femmes tombaient enceintes et pour expliquer le phénomène mystérieux, elles prétendaient avoir couché avec un ange. On connait tous l’histoire de Marie la mère de Jésus, mais connaissez-vous celle de la femme de Tsorea ?

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’
Juges
13.2 Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s'appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n'enfantait pas.
13.3 Un ange de l'Éternel apparut à la femme, et lui dit: Voici, tu es stérile, et tu n'as point d'enfants; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.
13.4 Maintenant prends bien garde, ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d'impur.
13.5 Car tu vas devenir enceinte et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera point sur sa tête, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère; et ce sera lui qui commencera à délivrer Israël de la main des Philistins.
13.6 La femme alla dire à son mari; Un homme de Dieu est venu vers moi, et il avait l'aspect d'un ange de Dieu, un aspect redoutable. Je ne lui ai pas demandé d'où il était, et il ne m'a pas fait connaître son nom.
13.7 Mais il m'a dit: Tu vas devenir enceinte, et tu enfanteras un fils; et maintenant ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d'impur, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère jusqu'au jour de sa mort.

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

Comment comprendre l’histoire de cette femme qui rencontre un ange et qui devient enceinte par la suite ? A-t-elle été droguée pour accueillir cet ange? ment-elle pour sauver sa réputation? Est-ce une pratique tribale cérémonielle que de coucher avec des anges ?

Ces mêmes questions se posent aussi pour le cas de Marie. Et, la religion a transformé ces contes abracadabrants en miracles divins. Ce sont de beaux exemples d’aliénation du sens critique qui imprègnent toutes les religions.

Qu’en pensez-vous ?
.
.
Leurs religions sont des mélanges de légendes, de superstitions et de fictions tribales.
Leurs histoires émanent de l’antiquité, valorisant la xénophobie, le racisme et la guerre.
Leurs morales louangent; menaces, mensonges, manipulations, mégalomanies, misogynies.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#159

Message par richard » 26 juil. 2022, 12:05

sami83g a écrit : 25 juil. 2022, 13:54 Bonjour,
@Richard. Tu as écrit; « Qu’est-ce qu’on rigole ici! »
Tes moments rigolos, volontaires ou non, et ton sens littéraire révèlent un talent certain. Ils ajoutent un petit « plus » aux textes.
Samut Sali ! Heu, pardon. Salut Sami! Mes traits d’humour sont volontaires. Je suis content qu’ils te plaisent. Dans la vraie vie, quand je fais une plaisanterie personne rit par contre quand je suis très sérieux, certains éclatent de rire. C’est très vexant dans les deux cas. En fait pas tout à fait car souvent je dis une céohainerie très sérieusement, alors les gens se demandent si c’est du lard ou du cochon et parfois ils rient.
La psychose est une perte de contact temporaire avec la réalité qui indique la présence de maladies mentales sous-jacentes comme la schizophrénie, la maladie d'Alzheimer, le trouble bipolaire ou la dépression psychotique. La psychose n’est pas un état permanent; elle se soigne et la majorité des gens retrouvent une vie satisfaisante.
Je ne suis pas psychiatre mais ce que je sais c’est que la psychose est une maladie dont on ne sort pas vraiment; on ne peut que la stabiliser, c’est à dire qu’au mieux on limite les symptômes. Édit: cet article est plus optimiste que moi.
Puisqu’on est dans les mystères de la Bible, livre qui parlait de la Loi divine, maintenant on parle tout simplement de la Loi, celle qui existe pour les humains que nous sommes. Il doit en exister d’autres pour chaque espèce, celle des fourmis doit être différente de celle des loups, je pense.
Il y a trois manières de se comporter vis à vis de cette loi:
  • L’ignorer et c’est la psychose.
  • La respecter et c’est la névrose.
  • La transgresser et c’est la perversion.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4900
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Les mystères de la bible

#160

Message par DictionnairErroné » 26 juil. 2022, 17:02

sami83g a écrit : 25 juil. 2022, 13:54 Bonjour,

Qu’en pensez-vous ?
Tu fais la même erreur que les croyants. C'est seulement une série de contes. Blâmerais-tu de schizophrènes les auteurs qui parlent de dragons et de sorcières?
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8944
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Les mystères de la bible

#161

Message par Kraepelin » 27 juil. 2022, 05:52

DictionnairErroné a écrit : 26 juil. 2022, 17:02
sami83g a écrit : 25 juil. 2022, 13:54 Bonjour,

Qu’en pensez-vous ?
Tu fais la même erreur que les croyants. C'est seulement une série de contes. Blâmerais-tu de schizophrènes les auteurs qui parlent de dragons et de sorcières?
Hummm...

La bible est une bibliothèques. Les livres qui la composent sont d'époques différentes, de mains différentes et plusieurs d'entre eux sont carrément "composites", c'est à dire construit à partir de plusieurs sources écrites et orales antérieures. Les livres de la bible sont donc d'une valeur historique variable. Certains livres et certains passages sont des poèmes ou des mythes dont la finalité est "pédagogique" (théologique). D'autres sont des textes juridiques , des codes de lois qui régissent la justice criminelle et civiles. D'autres encore sont des récit historiques très proches du réel. Dans mon cours d'histoire de la Mésopotamie, le prof mettait en collation des textes bibliques tirées du "Livre des Rois" avec des textes tirés des archives assyriennes (donc sources totalement indépendantes) et les récits correspondaient parfaitement.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#162

Message par richard » 01 août 2022, 05:48

sami83g a écrit : 25 juil. 2022, 13:54 Une personne peut tomber en psychose, non pas à cause d’une maladie mentale dormante, mais parce qu’elle aurait été droguée à son insu.
Je le répète une psychose est une maladie mentale. Ça se soigne difficilement. Lacan a essayé de l’aborder du côté psychanalytique. Ses écrits délirants résonnaient chez un ami schizophrène, ce qui tendrait à dire que son délire lucide rejoignait les délires délirants.
Il est très difficile de se considérer comme malade mental. Dans cet article il est dit qu’il n’en n’est pas de même pour la névrose. C’est sûrement plus difficile pour la psychose, mais de toute façon il est difficile de se regarder dans la glace.
Ces mêmes questions se posent aussi pour le cas de Marie.
Qu’en pensez-vous ?
J’ai longtemps penser que Marie avait pratiqué le frottai-frotta avec Joseph qui consiste à frotter le penis sur le clitoris, pratique assez répandue pour rester vierge jusqu’au mariage. Et puis j’ai appris que dans les textes originaux elle était une « jeune fille » qui désigne une femme non mariée qui vit malgré tout avec quelqu’un. Elle aurait donc vécu en concubinage avec Joseph. Le terme jeune fille aurait été traduite par vierge. Mais de ces deux versions, l’une n’empêche pas l’autre. Des spécialistes pourront peut-être en dire plus.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 6246
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Les mystères de la bible

#163

Message par Lambert85 » 01 août 2022, 06:30

Jésus avait des frères et des soeurs, la virginité perpétuelle de Marie n'est validée que par l'église catholique et orthodoxe. Seul Mathieu dit que Joseph n'avait pas eu de relations pendant sa grossesse !

P.S. ne pas confondre avec le dogme catholique de l'Immaculée Conception qui est la conception de la Vierge Marie « sans tache », c'est-à-dire exempte du péché originel. Il s'agit d'un dogme de l'Église catholique qui n'a été proclamé qu'en 1854 ! :roll:
Русский военный корабль, иди нахуй ! 🇺🇦 :sniper:

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 3613
Inscription : 13 janv. 2014, 01:02

Re: Les mystères de la bible

#164

Message par jroche » 02 août 2022, 15:07

Kraepelin a écrit : 27 juil. 2022, 05:52 Dans mon cours d'histoire de la Mésopotamie, le prof mettait en collation des textes bibliques tirées du "Livre des Rois" avec des textes tirés des archives assyriennes (donc sources totalement indépendantes) et les récits correspondaient parfaitement.
Plutôt du deuxième Livre des Rois (encore qu'il y ait de bonnes raisons de penser que l'auteur est le même), parce que ça commence à être vraiment recoupé à partir du règne d'Ezéchias. On a la version assyrienne du siège de Jérusalem par Sennachérib (2 Rois 18). Les Assyriens n'ont pas pu prendre Jérusalem, mais ils ont obtenu des gains territoriaux et un tribut énormes.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8944
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Les mystères de la bible

#165

Message par Kraepelin » 02 août 2022, 22:32

jroche a écrit : 02 août 2022, 15:07 Plutôt du deuxième Livre des Rois ...
+1
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
sami83g
Messages : 99
Inscription : 21 oct. 2018, 14:45

Re: Les mystères de la bible

#166

Message par sami83g » 22 sept. 2022, 12:52

Bonjour,

@Richard. Tu as écrit; « Il y a trois manières de se comporter vis-à-vis de cette loi;
-L’ignorer et c’est la psychose
-La respecter et c’est la névrose
-La transgresser et c’est la perversion »

Tu parles de la loi divine, la loi qui vient de Dieu, ce dieu qui est un être imaginaire ?

Les prophètes et les auteurs des livres sacrés étaient des schizophrènes qui entendaient des voix et ils imposaient des lois sous prétexte de suivre les instructions de leurs dieux imaginaires. Ils manipulaient ainsi les gens qui souffraient de maladies mentales; psychoses, névroses, perversions, psychopathes, mégalomanes, misogynes ...

Leurs puissances venaient de leur insensibilité, ils pouvaient assassiner ceux qui leur résistaient, ceux qui les contredisaient sans aucun scrupule au nom de leur dieu imaginaire.

La peur par rapport à ces fanatiques religieux permettait facilement de contrôler les personnes raisonnables. Aujourd’hui, on a renommé cela « la foi sacrée » pour protéger ces croyances ancestrales.

Avec cette compréhension, on peut réécrire les conséquences vis-à-vis de cette loi divine;
-L’ignorer et c’est la sagesse.
-La respecter et c’est s’en détacher.
-La transgresser et c’est l’autonomie.

@DictionnairErroné. Tu as écrit « Tu fais la même erreur que les croyants. C’est une série de contes, blâmerais-tu de schizophrènes les auteurs qui parlent de dragons et de sorcières » « La bible est une bibliothèque… et les écrits correspondent parfaitement »

Je suis mitigé par ton commentaire. On dirait une de ces comparaisons loufoques que les théologiens exposent à leurs élèves en pensant atténuer les atrocités contenues dans les livres religieux.

Un écrivain d'histoires fantastiques est un auteur qui exprime son imagination au travers de récits impliquant des dragons, des sorcières, des fantômes, des vampires, etc. Il me serait inconvenant de prétendre que ces écrivains sont des schizophrènes, et au contraire, lorsque leurs récits sont appréciés par une grande partie de la population, on admire leurs talents.

Si un auteur d’histoires de dragons, de sorcières ou de fantômes nomme des villes, des lieux, des faits historiques parmi ses récits, es-tu d’accord pour dire qu’il serait stupide de croire que ses histoires sont vraies et que les dragons, sorcières, fantômes, existent, sous prétexte que ces villes existaient ou que des faits ont été prouvés historiquement?

La réponse à cette dernière question est évidemment NON! Les récits de dragons et de ces autres fantasmes mythiques sont des inventions culturelles tout comme les récits impliquant des dieux.

Les problèmes graves de maladies mentales et de schizophrénies apparaissent seulement si la personne prétend que les dragons, les sorcières, les fantômes existent et qu’elle s’imagine être en communication télépathique, transcendante ou visionnaire avec ces visions fictives.

On s’embourbe facilement si l'on se fit aux comparaisons absurdes, biaisées et manipulatrices des théologiens.

Continuons dans la même lignée de pensée. Si Machin-truc reçoit des instructions d'un dieu imaginaire, s'il s’imagine faire partie d'une communauté d'élu, ou encore, s'il croit en sa révélation divine, alors, il nous avoue indirectement qu’il vit avec des symptômes légers ou graves de problèmes de maladie mentale. Cette maladie peut être génétique, découler d'une aliénation culturelle, être créée artificiellement avec des drogues ou provenir d’un effet de sevrage. Comment l’évaluer lorsque les dogmes sociaux empêchent les analyses ?

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’
Par exemple, la Torah raconte des histoires de magiciens et des récits de fantasmes guerriers irréels, tout en citant des villes et en nommant des pays. Pourtant, tout cela n'est que balivernes.

« Exode

4.19 L'Éternel dit à Moïse, en Madian: Va, retourne en Égypte, car tous ceux qui en voulaient à ta vie sont morts.
4.20 Moïse prit sa femme et ses fils, les fit monter sur des ânes, et retourna dans le pays d'Égypte. Il prit dans sa main la verge de Dieu.
4.21 L'Éternel dit à Moïse: En partant pour retourner en Égypte, vois tous les prodiges que je mets en ta main: tu les feras devant Pharaon. Et moi, j'endurcirai son coeur, et il ne laissera point aller le peuple. »

‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

Lorsqu’un texte cite des noms de pays, de villes ou de personnages historiques, cela ne donne pas de la crédibilité à des histoires fantasmagoriques qui racontent que les anges, les diables, les djinns ou les dieux peuvent prendre le contrôle de notre esprit.

Lorsque des gens nous disent que les écrits sacrés, comme dans l’exemple cité ci-haut, sont vrais, qu’ils croient que leurs héros religieux s’entretenaient avec un dieu et que les prodiges se sont réellement produits, hummmm, laissez-moi vous dire que je pense que ces croyants ne se questionnent pas sur la validité de ce qu’ils ont appris dans leurs temples religieux. Les arguments les plus débiles, utilisant ces histoires farfelues, proviennent des théologiens qui entortillent le sens des mots pour voir dans ces textes des messages divins cachés ou symboliques.

Qu’en pensez-vous ?
.
.
Leurs religions sont des mélanges de légendes, de superstitions et de fictions tribales.
Leurs histoires émanent de l’antiquité, valorisant la xénophobie, le racisme et la guerre.
Leurs morales louangent; menaces, mensonges, manipulations, mégalomanies, misogynies.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#167

Message par richard » 22 sept. 2022, 14:07

sami83g a écrit : 22 sept. 2022, 12:52 Bonjour,

@Richard. Tu as écrit; « Il y a trois manières de se comporter vis-à-vis de cette loi;
-L’ignorer et c’est la psychose
-La respecter et c’est la névrose
-La transgresser et c’est la perversion »

Tu parles de la loi divine, la loi qui vient de Dieu, ce dieu qui est un être imaginaire ?
Salut Sami! Non je parle de la Loi humaine, celle que les hommes doivent respecter pour pour pouvoir vivre en harmonie. Je suppose que les loups ont aussi leur loi qui leur permet de survivre et de vivre ensemble. Elle doit être différente de la nôtre et Dieu n’a dicté ni la nôtre ni la leur.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8911
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Les mystères de la bible

#168

Message par richard » 26 sept. 2022, 08:14

Cette loi est fourni essentiellement par le père
Le père représente la loi, celle qui va permettre à l’enfant de connaître les règles de la vie en société : ce que je peux faire ou ne pas faire, ce que je dois faire et ne dois pas faire. Il va également lui donner les armes pour affronter le monde extérieur. Le père est supposé être un guide.
psychologue.net
:hello: A+

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit