Histoire du Bouddhisme

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1874
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Histoire du Bouddhisme

#1

Message par switch » 06 avr. 2015, 10:13

Bonjour,
en parlant Boudhisme avec ma copine, j'ai fait quelques recherche sur l'historicité de Siddhārtha Gautama. Mais je n'ai rien trouvé sur internet pour le moment. Tous le monde s'accorde à dire qu'il a une existence historique, sans qu'on ne sache ni où, ni quand il a vécu. Est-ce que vous avez des blog ou ouvrage qui en parle d'un point de vue sceptique ?
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3567
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Histoire du Bouddhisme

#2

Message par PhD Smith » 06 avr. 2015, 13:27

Je me souviens vaguement d'un documentaire sur Arte où des archéologues indiens tentaient de trouver le royaume siddhartéen au Népal correspondant aux descriptions bouddhiques. Cela correspondait en effet au vu des fouilles pour l'époque estimée.
J'ai trouvé une référence sur le site de presse de l'UNESCO:
UNESCO a écrit :Des archéologues travaillant au Népal, sur le lieu de naissance de Bouddha, ont découvert les vestiges d’une structure remontant au sixième siècle avant Jésus-Christ. Il s’agit du premier élément archéologique permettant de relier la vie de Bouddha, et donc les débuts du bouddhisme, à un siècle précis.

Des fouilles dans le Jardin sacré de Lumbini, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO considéré depuis longtemps comme le lieu de naissance de Bouddha, ont mis au jour les vestiges d’une structure en bois inconnue jusque là. Elle se situe sous une série de temples en briques. Bâtie sur le même modèle que les temples, la structure en bois dispose d’un espace ouvert au centre, ce qui la relie aux récits concernant la naissance du Bouddha.

« On sait très peu de choses sur la vie de Bouddha, mis à part quelques textes-sources et la tradition orale », a déclaré l’archéologue Robin Coningham, de l’Université Durham (Royaume-Uni), qui co-dirige les recherches. Certains chercheurs soutenaient que le Bouddha était né au troisième siècle avant J-C. « Nous nous sommes dit : pourquoi ne pas revenir à l’archéologie pour essayer de répondre à quelques questions à propos de sa naissance. Aujourd’hui, pour la première fois, nous avons à Lumbini une séquence archéologique qui montre qu’un édifice se trouvait déjà là au sixième siècle», a ajouté Robin Coningham.

Selon la tradition bouddhiste, la reine Maya Devi, mère du Bouddha, lui a donné le jour, en tenant une branche d’arbre, dans le jardin de Lumbini, à mi-chemin entre le royaume de son mari et celui de ses parents. Pour Coningham et ses collègues, l’espace au centre du temple en bois plus ancien correspondrait à l’emplacement d’un arbre. Les temples en briques, érigés par la suite au-dessus du temple en bois, étaient également bâtis autour d’un espace central non couvert.

Pour déterminer l’âge du temple en bois, et celui d’une structure en briques - jusque là inconnue - qui se trouvait juste au-dessus, des fragments de charbon de bois et des grains de sable ont été soumis à des tests combinant carbone 14 et techniques de luminescence stimulée optiquement. Les recherches géo-archéologiques ont confirmé la présence d’anciennes racines d’arbre dans l’espace central du temple.

Selon l’équipe internationale, dirigée par Robin Coningham et Kosh Prasad Acharya, un des meilleurs archéologues népalais, la découverte permettra de mieux comprendre les premiers développements du bouddhisme et l’importance spirituelle de Lumbini. Les résultats, dûment vérifiés par des pairs, seront publiés dans le numéro de décembre de la revue internationale Antiquity.

Ces recherches archéologiques ont été financées par le gouvernement du Japon en partenariat avec le gouvernement du Népal, dans le cadre d’un projet de l’UNESCO visant à renforcer la protection et la gestion de Lumbini. Les recherches bénéficiaient aussi du soutien des universités Durham et Stirling (Royaume-Uni), ainsi que de celui du National Geographic Society’s Global Exploration Fund. Pour l’article d’Antiquity, les co-auteurs K.M. Strickland, C.E. Davis, M.J. Manuel, I.A. Simpson, K. Gilliland, J. Tremblay, T.C. Kinnaird et D.C.W. Sanderson se sont joints à Coningham et Acharya.

« L’UNESCO est très fière d’être associée à cette importante découverte concernant l’un des endroits les plus sacrés d’une des plus anciennes religions du monde », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Elle a souligné le besoin « de davantage de recherche archéologique, d’une meilleure préservation et d’un renforcement de la gestion du site de Lumbini ».

« Ces découvertes sont très importantes pour une meilleure compréhension du lieu de naissance de Bouddha », a déclaré Ram Kumar Shrestha, ministre népalais de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation civile. « Le gouvernement népalais n’épargnera aucun effort pour préserver ce site fondamental ».

Lumbini est un des sites clés associés à la vie de Bouddha. Les autres sont : Both Gaya, où il a atteint l’illumination ; Sarnath, lieu de sa première prédication ; Kusinagara, lieu de son décès à 80 ans. Bouddha aurait recommandé à tous les bouddhistes de visiter Lumbini. L’endroit était encore populaire au milieu du premier millénaire après J.C. et des pèlerins chinois ont rapporté y avoir vu un monastère autour d’un arbre.

Le temple de Lumbini est toujours un lieu de culte en activité. Les archéologues y travaillent parmi les moines, les religieuses et les pèlerins.

Dans Antiquity, les auteurs affirment : « La séquence (de vestiges archéologiques) de Lumbini offre un microcosme du développement du bouddhisme, d’un culte localisé à une religion mondiale ».

Oublié et recouvert par la jungle népalaise pendant la période médiévale, Lumbini a été redécouvert en 1896 et identifié comme le lieu de naissance de Bouddha grâce à un pilier de pierre datant du troisième siècle avant J.C. Ce pilier porte une inscription faisant état d’une visite de l’empereur Asoka sur le site de la naissance, Lumbini.

Malgré la redécouverte des endroits clés du bouddhisme, leurs niveaux les plus anciens sont enfouis en profondeur ou ont été détruits lors des constructions postérieures, ce qui les rendait jusqu’à présent inaccessibles à la recherche archéologique.
Dernière modification par PhD Smith le 06 avr. 2015, 19:26, modifié 2 fois.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1874
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Histoire du Bouddhisme

#3

Message par switch » 06 avr. 2015, 13:49

Merci pour la référence, c'est effectivement une des rares références sur laquelle je suis tombé. Pour le moment, la page wikipedia est la plus "neutre" et c'est bien mince. Il semble qu'on trouve plusieurs version des texte et de la vie de Bouddha mais je n'ai trouvé aucune étude sceptique pour "trier" la partie légendaire de ce qui est historique. Et je n'ai pas trouvé non plus un comparatif de ces versions. :|
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Mireille

Re: Histoire du Bouddhisme

#4

Message par Mireille » 06 avr. 2015, 14:38

Bonjour Switch,

Tu peux aller sur la page Facebook des livres rares initulé EsoShare. J'ai fait une petite recherche et j'ai trouvé : FOUCAUX Philippe Edouard - Rgya Tch'er Rol Pa - developpement des jeux contenant l'histoire du Bouddha Çakya-Mouni - 1860, ensuite : La vie de Bouddha et de ses principaux disciples-Moine Dharma Sami, et Jules Barthélemy-Saint-Hilaire - Le Bouddha et sa religion (3e édition revue et corrigée). Ces livres ont tous été scannés (libre de droits d'auteur) tu pourras peut-être y trouver des faits historiques d'intérêts.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3567
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Histoire du Bouddhisme

#5

Message par PhD Smith » 06 avr. 2015, 19:22

switch a écrit :Merci pour la référence, c'est effectivement une des rares références sur laquelle je suis tombé.
Et c'est à mon avis la seule référence "moderne" où l'archéologie confirme des lieux de pèlerinage en concordance avec les traditions biographiques bouddhistes. Il faut encore du temps pour déterminer le lieu du fief familial qu'on situe à Kapilavastu:
Wikipédia a écrit : On a situé Kapilavastu soit sur le site de Tilaurakot dans le district de Lumbinî au Népal, soit dans l’Uttar Pradesh, Inde.
Il manque une campagne de fouilles intensives au Népal pour trancher la question à l'instar de l'archéologie biblique depuis les années 80 dans le Sinaï et en Israël. On doit se contenter des bribes d'informations et des notes de wikipédia.
Pour le moment, la page wikipedia est la plus "neutre" et c'est bien mince. Il semble qu'on trouve plusieurs version des texte et de la vie de Bouddha mais je n'ai trouvé aucune étude sceptique pour "trier" la partie légendaire de ce qui est historique. Et je n'ai pas trouvé non plus un comparatif de ces versions. :|
On pourrait partir sur la page du clan Shakya dont est originaire Siddharta. Ce serait un début.
Wikipédia a écrit :Les Śākyas, Shakyas ou Sakyas, encore appelés Çâkyas, Sokyās, Sakkas ou Sākiyās, « capables » en sanskrit, étaient une tribu établie au nord de la péninsule indienne aux VIe et Ve siècles av. J.-C.. Ils appartenaient à la caste des kshatriyas voués à la guerre et à l’administration.

Ils sont surtout connus comme le clan dont est issu le Bouddha, également nommé « Sage des Shakyas » (Shakyamuni). Le roi Asoka et les rois de Ceylan sont présentés dans la littérature bouddhique comme leurs descendants.

Leur territoire s’étendait au nord de Gorakhpur sur les contreforts de l’Himalaya, sur l’actuel Uttar Pradesh oriental et le Teraï népalais, atteignant Magadha à l'est. Leurs rois étaient sans doute élus et ils avaient une salle d’assemblée (santhagara) à Kapilavastu, leur ville (ou village) principale, ainsi qu'à Catuma. Certaines sources mentionnent que le Bouddha aurait été invité à inaugurer par des prêches la nouvelle assemblée de Kapilavastu. Les autres villes Shakya connues sont Khomadussa, Sāmagāma, Devadaha, Sīlavatī, Nagaraka, Medatalumpa, Sakkhara et Ulumpa. L’Agganna Sutta fait d’eux des vassaux du roi Pasenadi de Kosala. Néanmoins, la légende de leur dispersion évoquée plus bas ne les montre pas très respectueux envers leur suzerain.
Ou alors se contenter d'un livre récent sur l'histoire du bouddhisme.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1975
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: Histoire du Bouddhisme

#6

Message par jroche » 12 mai 2015, 04:32

switch a écrit :Merci pour la référence, c'est effectivement une des rares références sur laquelle je suis tombé. Pour le moment, la page wikipedia est la plus "neutre" et c'est bien mince. Il semble qu'on trouve plusieurs version des texte et de la vie de Bouddha mais je n'ai trouvé aucune étude sceptique pour "trier" la partie légendaire de ce qui est historique. Et je n'ai pas trouvé non plus un comparatif de ces versions. :|
Les bouddhistes disent couramment que son existence historique ou non n'a pas d'importance, que sa doctrine existe et qu'on peut l'expérimenter.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit