Page 14 sur 15

Re: Homéopathie

Publié : 21 nov. 2021, 06:07
par Dominique18
richard a écrit : 21 nov. 2021, 05:17
Dominique18 a écrit : 21 nov. 2021, 05:10 Les livres de Thomas Durand ne sont pas à considérer comme des livres de chevet, loin de là.
C’est sûr que si c’est aussi chiant que ses conférences ça doit pas être passionnant.
Non.
Mais il faut produire des efforts, ça ne coule pas de source.
C'est comme pour Gérald Bronner, il faut y aller.
Comme Etienne Klein pour la physique.
Etc...

Re: Homéopathie

Publié : 21 nov. 2021, 06:52
par richard
Dominique18 a écrit : 21 nov. 2021, 06:07Comme Etienne Klein pour la physique.
Ce pédant qui susurre des évidences ? Ben non, merci!

Re: Homéopathie

Publié : 21 nov. 2021, 08:21
par Dominique18
richard a écrit : 21 nov. 2021, 06:52
Dominique18 a écrit : 21 nov. 2021, 06:07Comme Etienne Klein pour la physique.
Ce pédant qui susurre des évidences ? Ben non, merci!
Pédant? Klein a des côtés énervants, c'est vrai. Mais il est plus que compétent dans son domaine, dans ses domaines: physique et philosophie des sciences. Tu préfères un type qui te flatte et te raconte n'importe quoi en sachant utiliser ton émotionnel plutôt qu'un gars que tu dois te coltiner mais dont le discours est rigoureux?
Il y en a plein des gugusses qui vont arriver à te persuader que tu peux marcher sur l'eau en portant un éléphant dans chaque main.
Gare à la paresse intellectuelle et au manque de discernement!

Re: Homéopathie

Publié : 21 nov. 2021, 08:52
par richard
C’est un bon vulgarisateur, mais je n’y peux rien il m’insupporte, peut-être à cause de
ses pirouettes philosophico-scientifiques qui [en général] fascinent les auditeurs.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 06:19
par unptitgab
De temps en temps sur France inter il y a des petits moments de bonheur.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 06:41
par Dominique18
unptitgab a écrit : 11 févr. 2022, 06:19 De temps en temps sur France inter il y a des petits moments de bonheur.
Et ailleurs de grands moments d'horreur.
Sur Sud Radio par exemple...

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 07:40
par Kraepelin
unptitgab a écrit : 11 févr. 2022, 06:19 De temps en temps sur France inter il y a des petits moments de bonheur.
Bon! Au moins la chroniqueuse tente d'associer les "femmes scientifiques" à la rationalité qui conduit au rejet sans condition des cette fumisterie.

Au Québec, la plupart des féministes (radicales) sont ailleurs. Elles entretiennent toujours cette croyance fumeuse voulant que les femmes soient porteuse d'une «logique intuitive féminine« différente de la logique formelle des hommes. Elles militent pour «la reconnaissance de leur savoir (de femmes) et la prise en charge de leur santé». En conséquence de cette «approche globale et féministe» ces groupes militants sont conduit à soutenir les mensonges de BIG GRANULES.
:ouch:

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 08:30
par Mirages
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 07:40 Au Québec, la plupart des féministes (radicales) sont ailleurs. Elles entretiennent toujours cette croyance fumeuse voulant que les femmes soient porteuse d'une «logique intuitive féminine« différente de la logique formelle des hommes. Elles militent pour «la reconnaissance de leur savoir (de femmes) et la prise en charge de leur santé». En conséquence de cette «approche globale et féministe» ces groupes militants sont conduit à soutenir les mensonges de BIG GRANULES.
:ouch:
"La plupart des féministes au Québec (sont ailleurs ?)" ? Tes sources ne le montrent pas.
«logique intuitive féminine« = pas trouvé non plus, je l'ai loupé ? -différente de la logique formelle des hommes. Je suis convaincu que l'on a pas les mêmes aptitudes ou tendances naturelles (toutes choses égales par ailleurs), mais encore faut-il le prouver.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 08:45
par LoutredeMer
Mirages a écrit : 11 févr. 2022, 08:30
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 07:40 Au Québec, la plupart des féministes (radicales) sont ailleurs. Elles entretiennent toujours cette croyance fumeuse voulant que les femmes soient porteuse d'une «logique intuitive féminine« différente de la logique formelle des hommes. Elles militent pour «la reconnaissance de leur savoir (de femmes) et la prise en charge de leur santé». En conséquence de cette «approche globale et féministe» ces groupes militants sont conduit à soutenir les mensonges de BIG GRANULES.
:ouch:
"La plupart des féministes au Québec (sont ailleurs ?)" ? Tes sources ne le montrent pas.
«logique intuitive féminine« = pas trouvé non plus, je l'ai loupé ? -différente de la logique formelle des hommes. Je suis convaincu que l'on a pas les mêmes aptitudes ou tendances naturelles (toutes choses égales par ailleurs), mais encore faut-il le prouver.
J'ajoute que :
En fait K parle des féministes radicales. Mais avec des parenthèses : (radicales), ce qui fait que l'amalgame a parfaitement fonctionné : tu (et probablement d'autres lecteurs) as oublié "radicales" ;) ... Parenthèses donc pas anodines... puisqu'on est tenté de penser que toutes les féministes du Québec sont pro-homéopathie, ce qui est faux...

De même, concernant ses guillemets pour ""les femmes scientifiques"", on se demande pourquoi il en met. On aimerait bien que ce ne soit pas une fois de plus une façon de vouloir imposer une vision réductrice... Il est alors bon de préciser que la chroniqueuse rappelle l' Effet Matilda , qui consistait à évincer quasi-systématiquement les femmes des résultats, des attributions et des prix éventuels de découvertes scientifiques importantes.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:03
par Kraepelin
Mirages a écrit : 11 févr. 2022, 08:30 Je suis convaincu que l'on a pas les mêmes aptitudes ou tendances naturelles (toutes choses égales par ailleurs), mais encore faut-il le prouver.
Euuuuuu!

Il y a pourtant une masse de recherche sur la question. On a découvert que pour plusieurs types de performances intellectuelles existent des différences "statistiques" entre les grands groupes d'hommes et de femmes, égaux par ailleurs. Les femmes sont plus fortes en verbale et en décodage d'indices sociaux, mais moins bonnes en spatiale et en numérique. Cependant, à la loupe, ont constate surtout que ces différences restent assez faibles, bien plus faibles que les différences interindividuelles. En fait, une fois mise de côté les influences culturelles, c'est à peine si l'on peut distinguer les hommes de femmes dans les épreuves de performances intellectuelles (1). Aussi, l'existence de ces différences ne pourraient d'aucune façon justifier une forme ou une autre de discrimination.

:dilemme:

1- Il est à noter, cependant, que les processus d'uniformisation des groupes induit un biais non considéré puisqu'il nivèle des différences endogènes qui pourraient avoir ensuite une influence sur des choix individuels qui infléchissent justement les influences culturelles classées trop vite comme exclusivement exogènes. Par exemple, dans l'hypothèse où les filles auraient une prédisposition innée à choisir des disciplines scolaires sans mathématiques, elles développeraient ensuite moins des aptitudes numériques qui autrement seraient à peu près les mêmes que les garçons. Dans cette hypothèse, elles seraient moins fortes en math à cause de l'influence culturelle-scolaire, mais cette influence culturelle serrait elle-même influencée par la biologie des femmes qui les a incité à choisir des disciplines sans math.... Pas simple de séparer l'innée de l'acquis! Non monsieur!

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:07
par spin-up
J'aimerais bien foutre la paix à Kraepelin, vraiment. Mais visiblement, même si on créait des fils de discussions sur les aires de picnic ou sur la pose de papier peint, on aurait droit à une intervention fustigeant les dérives des féministes ou des LGBT.

Au passage, l'utilisation des guillemets et l'italique est d'usage pour des citations d'extraits de textes ou de retranscriptions orales. En detourner l'usage est trompeur.
Si j'écrivais (par exemple)que Kraepelin est «rendu grincheux par des hemorroides», sous entendant que ce sont ses propres mots, ce serait assez malhonnête.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:09
par Mirages
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 09:03 Cependant, à la loupe, ont constate surtout que ces différences restent assez faibles, bien plus faibles que les différences interindividuelles. En fait, une fois mise de côté les influences culturelles, c'est à peine si l'on peut distinguer les hommes de femmes dans les épreuves de performances intellectuelles
C'est noté, et ça mériterait un fil dédié.

Parce que si on est faits pareils: pourquoi les femmes ne concourent pas avec les hommes dans les disciplines sportives (par exemple) ? pour l'aspect physique.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:11
par LoutredeMer
spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 09:07 J'aimerais bien foutre la paix à Kraepelin, vraiment. Mais visiblement, même si on créait des fils de discussions sur les aires de picnic ou sur la pose de papier peint, on aurait droit à une intervention fustigeant les dérives des féministes ou des LGBT.

Au passage, l'utilisation des guillemets et l'italique est d'usage pour des citations d'extraits de textes ou de retranscriptions orales. En detourner l'usage est trompeur.
Si j'écrivais (par exemple)que Kraepelin est «rendu grincheux par des hemorroides», sous entendant que ce sont ses propres mots, ce serait assez malhonnête.
:a2: :a2:

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:21
par Lambert85
Mirages a écrit : 11 févr. 2022, 09:09 Parce que si on est faits pareils: pourquoi les femmes ne concourent pas avec les hommes dans les disciplines sportives (par exemple) ? pour l'aspect physique.
https://www.rt.com/sport/547609-lia-tho ... ker-rooms/

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 09:33
par MaisBienSur
Mirages a écrit : 11 févr. 2022, 09:09
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 09:03 Cependant, à la loupe, ont constate surtout que ces différences restent assez faibles, bien plus faibles que les différences interindividuelles. En fait, une fois mise de côté les influences culturelles, c'est à peine si l'on peut distinguer les hommes de femmes dans les épreuves de performances intellectuelles
C'est noté, et ça mériterait un fil dédié.

Parce que si on est faits pareils: pourquoi les femmes ne concourent pas avec les hommes dans les disciplines sportives (par exemple) ? pour l'aspect physique.
En sport, les femmes concourent avec les hommes si le niveau leur permet (sports mécaniques, voiles...). C'est comme les catégories en boxe, en judo, etc... Ce n'est pas qu'une histoire de sexe mais de poids également. J'imagine qu'avec le temps et le niveau féminin en pleine progression, il sera possible de plus de mixité dans certaines épreuves aujourd'hui catégorisées homme/femme et souvent sans raison (équitation, golf...)

Est-ce que le règlement en foot par exemple interdit une femme dans l'équipe ? :gratte:
Dans ma jeunesse lointaine, il y avait quelques filles adolescentes dans l'équipe de foot de ma ville, elles étaient trois donc pas assez pour une équipe féminine.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 10:09
par thewild
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 09:03 Il y a pourtant une masse de recherche sur la question. On a découvert que pour plusieurs types de performances intellectuelles existent des différences "statistiques" entre les grands groupes d'hommes et de femmes, égaux par ailleurs.
Des recherches, oui. Des découvertes, il me semblait que non.
A moins que tu n'aies en tête une étude sur le sujet qui fasse consensus ?
Personnellement, toutes celles dont j'ai entendu parlé ont été sévèrement battues en brèche et personne n'ose plus les citer.

Je suis très prudent sur ce sujet. Les études existantes manquent souvent de rigueur, voire d'objectivité.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 10:55
par unptitgab
MaisBienSur a écrit : 11 févr. 2022, 09:33 . J'imagine qu'avec le temps et le niveau féminin en pleine progression, il sera possible de plus de mixité dans certaines épreuves aujourd'hui catégorisées homme/femme et souvent sans raison (équitation, golf...)
Toutes les disciplines équestres sont mixtes depuis longtemps.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 11:24
par richard
Dominique18 a écrit : 20 nov. 2021, 11:46 Une vidéo de Thomas Durand qui analyse un cours dispensé dans une faculté de pharmacie (université de Nancy).
Je suppose que Thomas Durand a pris les précautions élémentaires pour vérifier sa source.
https://www.youtube.com/watch?v=hKTc5U6IhAY
Je ne crois pas qu’il ait vérifier ses sources, il parle de formation de pharmaciens alors que la spécialisation en homéopathie s’adresse à des médecins, vétérinaires ou sage-femmes. Il parle donc d’un cours de sensibilisation à l’homéopathie pour des pharmaciens.
La différence entre « la médecine scientifique « et les médecines alternatives est que la première est codifiée: examen + analyses (éventuellement) —> diagnostic —> remède. Le risque est dans le diagnostic mais les examens complémentaires ou le recours à un spécialiste diminuent ce risque. La maladie une fois identifiée, le remède va pratiquement de soi. Il en va différemment pour les médecines alternatives. Il s’agit d’un art soumis aux aléas, le diagnostic et le traitement sont fonction de la qualité (de la virtuosité pourrait-on dire) du praticien. C’est cette incertitude, entre autres, qui fait douter de leur efficacité. Il existe de bons et de mauvais médecins mais cette différence est atténuée par la rigueur des protocoles alors qu’en médecine alternative tout repose sur la valeur du praticien et rien ne garantit cette donnée. Il existe d’excellents musiciens comme il existe d’excellents footballeurs mais il en existe aussi des médiocres. Il existe d’excellents ostéopathes (je le sais) et il en existe aussi des médiocres.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 11:36
par spin-up
richard a écrit : 11 févr. 2022, 11:24Je ne crois pas qu’il ait vérifier ses sources, il parle de formation de pharmaciens alors que la spécialisation en homéopathie s’adresse à des médecins, vétérinaires ou sage-femmes. Il parle donc d’un cours de sensibilisation à l’homéopathie pour des pharmaciens.
C'est faux Il y a bien des formations DU d'homeopathie
http://odf.univ-paris13.fr/fr/offre-de- ... 6-2-2.html
https://formations.umontpellier.fr/fr/f ... sam5r.html
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 00200.html

A Paris Sorbonne (1er lien), le DU homeopathie:
Conditions d'admission
- Sur dossier

- entretien selon le contenu du dossier

- Avoir le niveau Bac + 3



. Docteurs en médecine
. Pharmaciens
. Chirurgiens-dentistes
. Sages-femmes
. Vétérinaires
. Infirmières
. Ostéopathes
richard a écrit : 11 févr. 2022, 11:24 La différence entre « la médecine scientifique « et les médecines alternatives est que la première est codifiée: examen + analyses (éventuellement) —> diagnostic —> remède. Le risque est dans le diagnostic mais les examens complémentaires ou le recours à un spécialiste diminuent ce risque. La maladie une fois identifiée, le remède va pratiquement de soi. Il en va différemment pour les médecines alternatives. Il s’agit d’un art soumis aux aléas, le diagnostic et le traitement sont fonction de la qualité (de la virtuosité pourrait-on dire) du praticien.
Bah non, l'homeopathie, c'est du rien. Et quel qu soit la "qualité" du praticien, ca reste du rien.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 12:32
par Kraepelin
spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 09:07 J'aimerais bien foutre la paix à Kraepelin, vraiment.
Je ne t'ai jamais demandé ça. Arrête de m'agresser et respecte les règles de courtoisie du forum ce sera déjà très bien. Par exemple, lorsqu'au lieu de t'adresser à moi directement, tu prends les autres à témoin de tes dénonciations sous la forme «Kraepelin dit ceci ..; Kraepelin fait cela... », c'est très méprisant. Lorsque tu me montres tes fesses comme seule réponse aussi c'est agressant.
spin-up a écrit : 08 févr. 2022, 13:39 je me sens libre de te dire d'aller embrasser mes réserves de modérateur. :fesses:
spin-up a écrit : 10 févr. 2022, 08:21
Kraepelin a écrit : 10 févr. 2022, 06:50 Diablo a mis Dictio en vacance pour deux semaines. Tu aurais du en prendre toi aussi.
:fesses:
spin-up a écrit : 10 févr. 2022, 08:43
Kraepelin a écrit : 10 févr. 2022, 08:36 :a4:
:fesses: :fesses:
Pour le reste, si tu veux continuer à critiquer ce que j'écris, tu es le bienvenu. Je dénonce les erreurs de fait et les exagérations chez les acteurs de la société dans laquelle je vis, c'est de bonne guerre que tu me serves ma propre médecine si j'en viens moi aussi à faire des erreurs de fait ou à glisser dans les exagérations.
spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 09:07 Mais visiblement, même si on créait des fils de discussions sur les aires de picnic ou sur la pose de papier peint, on aurait droit à une intervention fustigeant les dérives des féministes ou des LGBT.
Le présent fil de discussion porte sur l'homéopathie, mon grand cheval de bataille. Tu n'es pas du Québec sinon tu saurais qu'ici les deux piliers populaires de soutien à l'homéopathie sont les syndicats (principalement la CSN) et les groupes féministes qui en ont fait un instrument "d'empowerment". C'est elles qui se revendiquent du féminisme pour justifier leur soutien à cette zozoterie. Symétriquement aucun groupe féministe ne s'est inscrit en faux contre ce parti pris alternatif pour la santé des femmes. :hausse:
spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 09:07 Au passage, l'utilisation des guillemets et l'italique est d'usage pour des citations d'extraits de textes ou de retranscriptions orales. En detourner l'usage est trompeur.
Non! Il y a différentes écoles. Au Québec, dont tu sembles ignorer souverainement la culture, l'usage est bien moins restrictif. Par exemple, sur ce site de l'Office Québécois de la langue françaises, qui recommande des normes il est dit ;a propos des guillemets:
Les guillemets jouent deux grands rôles : marquer le discours rapporté (citations et discours directs) et mettre en valeur ou à distance un mot ou un groupe de mots. Ces deux grandes fonctions se subdivisent en plusieurs emplois plus particuliers.

Dans l’usage, il y a souvent concurrence entre l’italique et les guillemets dans certains emplois, par exemple pour les citations, les mots étrangers non francisés, les néologismes, les titres d’œuvres et les formes critiquées. Dans la presse en particulier, les citations sont fréquemment encadrées de guillemets et écrites en italique pour les distinguer encore davantage du contenu rédactionnel (bien que l’emploi de deux marques ne soit pas réellement utile pour indiquer où commence et où se termine la citation). Pour éviter la confusion à l’intérieur d’un même document, on doit adopter une règle et s’y tenir. Si le texte est écrit à la main, on peut guillemeter ou souligner ce qui figurerait en italique dans un document électronique ou dans un texte imprimé.
Personnellement, j'adopte les anciennes règles de rédaction de thèses. J'utilise généralement les guillemets français (« ») pour les citations. Parfois j'ajoute simultanément les italiques. J'utilise les guillemet anglais (" ") pour les mises à distance, les mots en langue étrangères ou les mise en évidence. J'utilise les italiques pour les titres d'ouvrage, des termes clés ou les noms d'organismes officiels.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 12:37
par Kraepelin
Mirages a écrit : 11 févr. 2022, 09:09 C'est noté, et ça mériterait un fil dédié.
Je ne crois pas qu'il y ai de fil dédié, mais je me souviens en avoir auparavant parlé abondamment dans deux ou trois discussions du forum.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 12:48
par MaisBienSur
unptitgab a écrit : 11 févr. 2022, 10:55 Toutes les disciplines équestres sont mixtes depuis longtemps.
En théorie, mais hélas moins en pratique.
Les cavaliers doivent dépendre de riches mécènes, qui sont beaucoup moins enclins à confier leurs chevaux à des cavalières que des cavaliers. Peut-être en raison de l’origine masculine de ce sport. Mais avant tout parce qu’ils ont dans l’idée qu’à un tel niveau il faut plus de force physique pour maîtriser l’animal, ce qui est faux.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 13:22
par richard
spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 11:36 C'est faux Il y a bien des formations DU d'homeopathie
seuls les professionnels de santé ayant suivi une formation d’homéopathie ont le droit de prescrire des médicaments homéopathiques. Les pharmaciens ne prescrivent pas de médicaments que je sache.
Bah non, l'homeopathie, c'est du rien. Et quel qu soit la "qualité" du praticien, ca reste du rien.
Ça me rappelle une discussion que j’ai eu il y a une éternité avec un ami médecin. Tu penses ce que tu veux, mais ce n’est pas sympa pour les médecins homéopathes, d’ailleurs ce serait bien d’avoir l’avis d’un d’entre eux. Je vais aller voir chez doctissimo.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 13:27
par Kraepelin
thewild a écrit : 11 févr. 2022, 10:09
Kraepelin a écrit : 11 févr. 2022, 09:03 Il y a pourtant une masse de recherche sur la question. On a découvert que pour plusieurs types de performances intellectuelles existent des différences "statistiques" entre les grands groupes d'hommes et de femmes, égaux par ailleurs.
Des recherches, oui. Des découvertes, il me semblait que non.
A moins que tu n'aies en tête une étude sur le sujet qui fasse consensus ?
Personnellement, toutes celles dont j'ai entendu parlé ont été sévèrement battues en brèche et personne n'ose plus les citer.

Je suis très prudent sur ce sujet. Les études existantes manquent souvent de rigueur, voire d'objectivité.
Hummmm

À l'université, j'étais en étroite relation avec l'équipe d'une chercheuse (féministes) pal mal solide au plan méthodologique et qui consacrait justement ses recherches à l'étude comparée des sexes. À l'époque, elle s'efforçait de démontrer que le retard des filles en intelligence spatiale était acquis ou simplement explicable par un "effet de bout". Elle n'était pas la seule. Dans les années 80-90 une véritable armée de chercheuses féministes s'était mise à la tâche dans le monde anglo-saxon. Et je parle de vraies "chercheuses", pas des clowns qui ronronnent au département de sociologie à l'UQAM. Dans les années 80, les méthodes de recherches étaient déjà solides (voir Hoyenga & Hoyenga 1979) et on était déjà bien avancé sur la question. La question des limites méthodologiques est sérieuse. Elles ne tiennent pas au laxisme des chercheuses, mais à la difficulté de l'expérimentation humaine. Ces limites font qu'on ne peut pas mettre en place un protocole imperméable parfait pour séparer complètement l'innée de l'acquis. La seule façon rationnelle est d'approcher le problème par protocoles successifs en contrôlant à tour des rôles les variables qui ne peuvent pas être contrôlées simultanément.

Les chercheuses ont vraiment viré les protocoles de tout bord tous côtés. Par exemple:
- On a comparé des groupes d'étudiants gars-filles ayant des profils académiques identiques (architecture, génie, mathématique, arts plastiques). Que ce soit par sous-groupes ou ensemble ont mesurait une différence.
- On a comparé les cohortes et fait des études longitudinales (en effet, si la différence est acquise, on s'attend à ce qu'elle soit imperceptible au début du développement puis qu'elle progresse avec l'âge)
- On a contrôlé les effets de bouts et d'autres artéfacts expérimentaux. En plus comme les chercheuses étaient presque toutes militantes féministes affichées, il était difficile d'évoquer un effet Rosenthal.
- etc.

Rien à faire! Toujours cette maudite petite différence!

Finalement, plusieurs chercheuses, malgré leur répugnance, ont été capables d'admettre que l'hypothèse restante la plus vraisemblable était que cette petite différence pourrait bien être la manifestation d'une différence innée et largement répandue. On peut même clairement parler d'un "consensus scientifique". Le sujet est ensuite tombé en désuétude chez les chercheuses sérieuses. Oh, il y a encore bien ici et là des idéologues pour prétendre le contraire, mais elles sont très marginales comparativement à l'armée des années 80-90.

Maintenant, y a-t-il eu récemment une révolution dans ce domaine dont je n'aurais pas été informé? Je n'en trouve pas trace dans les articles généraux, mais c'est possible. Il y a quand même bien des années que je n'ai pas sérieusement mis le nez dedans.

Re: Homéopathie

Publié : 11 févr. 2022, 13:32
par LoutredeMer
Kraepelin à spin-up a écrit : 11 févr. 2022, 12:32 Tu n'es pas du Québec sinon tu saurais qu'ici les deux piliers populaires de soutien à l'homéopathie sont les syndicats (principalement la CSN) et les groupes féministes qui en ont fait un instrument "d'empowerment".
Cette affirmation requiert des sources sérieuses pour les Français du forum (au moins).

C'est elles [toutes les féministes] qui se revendiquent du féminisme pour justifier leur soutien à cette zozoterie.
Sources?