Un « charlatan du XXIe siècle »

Ici, on discute de sujets variés...
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25444
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Un « charlatan du XXIe siècle »

#1

Message par Jean-Francois » 20 janv. 2022, 08:08

Expression tirée de cet article de La Presse: "Un « charlatan du XXIe siècle » coupable de fraude" par Tristan Péloquin.

Il s'agit d'un escroc (Christian Varin) qui faisait croire à des inventeurs du dimanche (i.e., amateurs) qu'il pouvait déposer des brevets en leur nom pour leur inventions. Il facturait cher pour des démarches parfaitement futiles ce qui faisait que les inventions n'étaient pas protégées. D'ailleurs, selon des reportages de La Facture, certains de ses clients ont vu leur inventions copiées et brevetées par d'autres.

L'expression n'est pas forcément juste dans le sens que de tels escrocs existent depuis longtemps, c'est surtout les moyens qu'il a employés pour leurrer qui étaient modernes.

Jean-François
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25444
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Un « charlatan du XXIe siècle »

#2

Message par Jean-Francois » 03 mars 2022, 10:09

Il y a eu des développements dans cette histoire car le charlatan est passé en cours. Le reportage en lien montre donne un aperçu du manque de scrupule et de l'aisance à sortir des mensonges de Varin. Il a été reconnu coupable mais la sentence ne sera donnée que lus tard.

"En bref, l’accusé est un « imposteur qui exploite la crédulité publique », définition moderne du terme « charlatan » (Le Robert). Au lieu de le faire comme autrefois, sur les places publiques, il le fait, entre autres, par le biais de l’Internet. Il agit donc comme un charlatan du 21e siècle." (1er paragraphe de la Conclusion de la Décision)

Ce genre de cas soulèvent des questions comme: pour un imposteur pris en flagrant délit, combien échappent à la justice? Ou: à partir de quel degré l'imposture devient nocive? Par ex., certains bonimenteurs pro-zozoteries n'hésitent pas à "enjoliver" leurs produits*, est-ce grave ou pas? C'est sûr qu'il faut pas mal procéder au cas par cas mais peut-être qu'il y a une règle générale qui permet de débroussailler les choses rapidement...

Jean-François

* Leur produit ou leur personne, comme on en a connu sur le forum.
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8743
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Un « charlatan du XXIe siècle »

#3

Message par Kraepelin » 08 mars 2022, 09:10

Jean-Francois a écrit : 03 mars 2022, 10:09
Ce genre de cas soulèvent des questions comme: pour un imposteur pris en flagrant délit, combien échappent à la justice? Ou: à partir de quel degré l'imposture devient nocive? Par ex., certains bonimenteurs pro-zozoteries n'hésitent pas à "enjoliver" leurs produits*, est-ce grave ou pas? C'est sûr qu'il faut pas mal procéder au cas par cas mais peut-être qu'il y a une règle générale qui permet de débroussailler les choses rapidement...
Le ligne de démarcation entre l'exaltation propre à la "mise en marché" d'un produit ou d'un service et les mensonges d'un escrocs n'est pas très claire.

Le capitalisme est très tolérant avec le vendeur et nous laissons faire. Nous avons parlé d'ACN, une entreprise de télécom qui exploite honteusement ses vendeurs en les emprisonnant dans un système pyramidale de recrutement. Malgré les preuves accablantes de fausse représentation et d'exploitation, la compagnie a gagné la plupart de ses procès.

Même dans le cas de santé public nous tolérons bien plus qu'il n'est légitime: l'homéopathie, les campagnes antivaccins, etc.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit