Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Infermier
Messages : 21
Inscription : 31 déc. 2011, 23:09

Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

#1

Message par Infermier » 31 déc. 2011, 23:42

Et oui,

Durant mon parcours scolaire, j'ai eu droit d'entendre une prof Camerounaise avec maitrise en sciences infirmières reçue au Québec :
"Oui chez nous, au Cameroun, on boit notre urine, et ça soigne bien des maladies ça s'appelle l'urinothérapie, mais ici, on n'a pas le droit de dire des choses comme ça"
On n'a pas le droit, mais elle l'a dit pareil.
Il y a des filles qui se sont dit "Si c'est bon au Cameroun, ça ne peut pas être mauvais ici" et je suis certain que certains patients vont se faire proposer de boire leur pisse par ces personnes.

Je veux bien avoir l'esprit ouvert, mais il y a des limites.

Il est vraiment temps de republier un livre sur l'effet placébo afin que la population sache de quoi on parle quand on parle de charlatanisme.

Blasphémateur
Messages : 65
Inscription : 28 déc. 2011, 16:56

Re: Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

#2

Message par Blasphémateur » 01 janv. 2012, 03:20

L'urophilie est une deviance sexuelle et n'a rien de thérapeutique. Il faudrait peut-être que quelqu'un lui explique la différence.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4946
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

#3

Message par Hallucigenia » 01 janv. 2012, 03:48

Salut Blasphémateur,
Blasphémateur a écrit :L'urophilie est une deviance sexuelle et n'a rien de thérapeutique. Il faudrait peut-être que quelqu'un lui explique la différence.
Ici on ne parle pas d'urophilie, mais d'urinothérapie. Ce sont deux choses bien différentes. :a4:

Amicalement,
Hallucigenia

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6373
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

#4

Message par Cartaphilus » 01 janv. 2012, 04:54

Salut à tous, bonjour et bienvenue à Infermier.

Cette déclaration que vous rapportez :
Infermier a écrit :Durant mon parcours scolaire, j'ai eu droit d'entendre une prof Camerounaise avec maitrise en sciences infirmières reçue au Québec :
"Oui chez nous, au Cameroun, on boit notre urine, et ça soigne bien des maladies ça s'appelle l'urinothérapie, mais ici, on n'a pas le droit de dire des choses comme ça"
... s'oppose à la position des autorités sanitaires de ce pays, dont le ministère de la Santé a rappelé l'inefficacité d'un tel « traitement » et en a interdit la promotion en 2003 [Réf.].
Infermier a écrit :Il est vraiment temps de republier un livre sur l'effet placébo afin que la population sache de quoi on parle quand on parle de charlatanisme.
Hum... L'effet placebo* n'est pas l'apanage des pseudo-médecines.

*Raccourci utilisé par commodité, puisque ce terme recouvre probablement plusieurs phénomènes.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Blasphémateur
Messages : 65
Inscription : 28 déc. 2011, 16:56

Re: Urothérapie enseignée en soins infirmier au Québec

#5

Message par Blasphémateur » 01 janv. 2012, 12:49

Hallucigenia a écrit :Salut Blasphémateur,
Blasphémateur a écrit :L'urophilie est une déviance sexuelle et n'a rien de thérapeutique. Il faudrait peut-être que quelqu'un lui explique la différence.
Ici on ne parle pas d'urophilie, mais d'urinothérapie. Ce sont deux choses bien différentes. :a4:

Amicalement,
Hallucigenia
Oui, j'avais compris, mon humour était peut-être un peu trop subtile. Je m'imaginais M. Infermier la traiter d'urophile et je trouvais la situation cocasse.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit