Conférences: Prochaine Futures Salle Adhésion Abonnement
Lectures: Revue En ligne Livres Caricatures Argumentaires

 


À partir du numéro 104, les numéros de la revue Le Québec sceptique seront accessibles à tous, en format PDF et gratuitement, après un délai de quatre mois suivant la publication aux abonnés.

➡️ Télécharger le Québec Sceptique numéro 104.

➡️ Télécharger le Québec Sceptique numéro 105.


 

Prochaine conférence :

Vidéoconférence du jeudi 13 janvier 2022 - 19 heures par Zoom.

Droitisation et populisme : permanence et nouvelles vagues

Frédéric Boily, professeur de science politique

Depuis plusieurs années, et surtout avec le passage de Donald Trump à la Maison-Blanche, les débats au sujet de la droite et du populisme ont été omniprésents dans l’espace médiatique. De nombreuses inquiétudes ont été exprimées par des commentateurs et des journalistes concernant une vague de droite qui, composée de partis politiques et de leaders populistes, serait en train de submerger les démocraties occidentale.

Or, la conférence du politologue Frédéric Boily permettra de s’interroger sur la nature de cette droitisation et d’en distinguer des étapes, tout en montrant que, sur le plan idéologique, la droite d’hier n’est pas identique à celle d’aujourd’hui. Ainsi, le phénomène de la droitisation doit aussi être appréhendé comme une évolution idéologique. Dans le même sens, nous verrons que ce qui est présenté comme une montée du populisme fait l’impasse sur l’ancienneté du phénomène et aussi échoue aussi à distinguer les formes de populisme. Cette façon de voir permettra de constater que le populisme est un phénomène ancien tant aux États-Unis qu’au Québec et au Canada.

Frédéric Boily est professeur de science politique au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta. Il est spécialiste de la droite et du populisme au Canada. Il est l’auteur de l’ouvrage Le conservatisme au Québec. Retour sur une tradition oubliée (PUL, 2010), qui s’est mérité le Prix Donald Smiley (2011), remis par l’Association canadienne de science politique. Son ouvrage le plus récent est Droitisation et populisme. Canada-Québec-États-Unis (PUL, 2020) et il a dirigé le collectif Les droites provinciales en évolution, 2015-2020. Conservatisme, populisme et radicalisme (PUL, 2021).

CONNEXION À ZOOM

Cliquez sur le lien suivant et suivez les instructions https://us02web.zoom.us/j/86369124618?pwd=RFBEU055Tnd5eU45LytJR3pqbk5zdz09

ou, depuis votre application Zoom, entrez l’ID de réunion : 863 6912 4618 et le mot de passe : 465 758.

Détails et conférences précédentes


Conférences futures

Date Titre (à confirmer) Conférencier
13 janvier 2022
Droitisation et populisme : Québec et États-Unis Frédéric Boily
15 février 2022
Symphonies épigénétiques et autres musiques de la vie Bernard Angers
13 mars 2022
Ovnis : engins extraterrestres, supercheries ou erreurs d’interprétation ? Christian Page
13 avril 2022   Thierry Ripoll
13 mai 2022
  Frédéric Legault
13 juin 2022
  Olivier Bernard (Le Pharmachien)

Revue Le Québec sceptique

Québec Sceptique numéro 106

Philosophie et scepticisme

Plusieurs des articles proposés dans ce numéro traitent de problèmes associés à la liberté d’expression, au scepticisme et à la philosophie.

Le scepticisme et la pensée critique, de même que la démarche scientifique, font partie des différentes approches philosophiques utilisées pour mieux comprendre le monde qui nous entoure. Je vous propose donc, dans un premier article, une réflexion sur la philosophie et sur les raisons pour lesquelles un magazine sceptique peut présenter des articles analysant des problèmes pratiquement insolubles scientifiquement.

L’article suivant, de Vincent Debierre, est un appel à la discussion entre partisans de la droite politique et ceux de la gauche. Il présente certains aspects intéressants de ces deux « visions » politiques et philosophiques souvent associées, pour la première, à un certain conservatisme des valeurs et, pour la seconde, au progrès social. Ces systèmes de valeurs ont souvent tendance à être antagonistes, mais c’est par le dialogue qu’on peut mettre en lumière certains problèmes associés aux idéologies sous-jacentes des chercheurs impliqués dans certains domaines scientifiques comme les sciences sociales, par exemple, avec leur forte tendance à gauche.

Au mois d’octobre 2021, Vincent Debierre nous a présenté une conférence sur le New Atheism, le sujet du texte présenté ici. On y verra que la critique des religions par certains sceptiques commence à porter fruit dans les pays anglo-saxons, alors que ce sujet était pratiquement tabou il n’y a pas si longtemps. Encore une fois, des sceptiques ont défendu leur liberté d’expression afin de discuter de ce que certains considèrent comme des sujets sensibles et tabous, sans être censurés ou vilipendés.

Et, justement, le sujet du blasphème avait été abordé par Pierre Rainville lors de sa conférence du mois de mars 2021, et le compte-rendu de sa conférence est présenté ici. Il y souligne, entre autres éléments, que l’infraction de blasphème a été levée au Canada, mais que « nombreuses sont les juridictions étrangères qui constatent la résurgence de l’incrimination du blasphème sous le couvert d’infractions autres (incitation à la haine ou à la discrimination contre les croyants, dénigrement des religions, obscénité, indécence) ». Liberté d’expression et liberté de religion semblent s’entrechoquer…

Serge Larivée et Carole Sénéchal signent ensuite un excellent texte discutant de l’ignorance et du règne de l’opinion, avec une panoplie d’exemples. Leur conclusion : on doit favoriser l’acquisition de connaissances et éduquer nos jeunes à développer aussi leur esprit critique…

Enfin, nous terminons ce volet sur le scepticisme et la philosophie avec un article de Pierre-Normand Houle sur le libre arbitre, le déterminisme et la responsabilité. Le libre arbitre est-il possible ou est-ce une illusion ? Les différentes approches philosophiques sur cette question y sont présentées, de même que l’effet de ces différentes visions sur la responsabilisation des acteurs sociaux. Notons ici que nos propres croyances associées à ces concepts influencent nos jugements ainsi que tout le domaine de l’éthique...

Génétique et races

Dans notre dernier numéro, nous avons abordé la question du racisme et du ségrégationnisme. Daniel Baril nous propose deux articles complétant ce sujet sensible. Dans le premier, il présente les énormes effets associés à certaines mutations génétiques ou à certaines variations épigénétiques sur un organisme vivant.

Dans le second, il fournit une analyse plus détaillée de la psychologie humaine associée aux alliances et à la ségrégation, basée sur des avancées récentes en psychologie et en anthropologie évolutionniste. Il souligne ensuite les problèmes associés au multiculturalisme et à la tendance actuelle à essentialiser les personnes en fonction de leur race, sexe, religion, etc.

Scepticisme

On a souvent abordé le sujet des effets placebo associés aux médecines alternatives. Par contre, l’effet nocebo, lié à la peur face à un phénomène, est tout aussi important : prenons l’exemple des effets allégués des ondes par les gens se disant électrosensibles (Québec sceptique no 105). Robert Bartholomew nous livre ici un résumé de son bouquin sur le syndrome de La Havane, cette « maladie » qui s’est déclarée chez les diplomates américains et canadiens stationnés à Cuba. Sa conclusion ? Un autre effet nocebo !

Le dernier article de ce numéro a été écrit par Serge-Étienne Parent, notre conférencier du mois de septembre, et Maxime Bastien. Ils y discutent des organismes génétiquement modifiés (OGM) et de la mauvaise presse dont ils font l’objet. Pourtant, cette technologie présente d’énormes potentiels pour améliorer les rendements agricoles et la résistance des plants aux intempéries et aux maladies.

Voir la liste des articles.

Avis aux abonnés - dates de parution d'un numéro : 13 avril, 13 août, 13 décembre.

Appel aux auteurs - dates de tombée d'un numéro : 15 janvier, 15 mai, 15 septembre : détails


Lectures en ligne :

Articles par thème : laïcité, religion, santé, psychologie, ovnis, controverses.


Gagnant du prix Sceptique 2020

Louis Dubé, ancien président de l’association les Sceptiques du Québec

Pour l’année 2020, nous décernons unanimement le prix Sceptique à Louis Dubé pour sa contribution exceptionnelle à l’association et dans le domaine du scepticisme au cours des 20 dernières années.

Louis Dubé, défendant les données scientifiques, au 5e Congrès ufologique international de Montréal, le 27 octobre 2018.

Louis était président de l’association les Sceptiques du Québec et rédacteur en chef de la revue Le Québec Sceptique durant les 17 dernières années soit de 2003 jusqu’en 2020. Il était aussi responsable des réunions publiques, de l’organisation des conférences, de la trésorerie, des communications avec les membres et les médias, du défi Sceptique et encore bien d’autres choses encore. Cela l’amenait à travailler bénévolement plus de 35 heures par semaine pour l’association, et c’est sans compter les nombreux dons qu’il a versés au fil des ans.

Dans Le Québec sceptique, Louis Dubé a publié une quantité impressionnante d’articles analysant une variété de croyances différentes et portant sur différents sujets allant du paranormal aux idéologies, en passant par l’ufologie, le véganisme, la psychologie, le conspirationnisme, les religions ou les médecines alternatives. Cela est sans compter les nombreux comptes-rendus, très détaillés, des conférences (près de 9 par an) qu’il a écrits. Au total, son nom apparaît quatre fois comme conférencier et 222 fois comme auteur dans l’index des articles de la revue. Une quinzaine d’entre eux sont accessibles sur notre site web à : www.sceptiques.qc.ca/ressources/lectures/#Dube.

Notons que durant l’année 2020 Louis Dubé s’est retiré du conseil d’administration et des responsabilités qu’il occupait comme celles de la trésorerie, de la rédaction de la revue ou de l’organisation des conférences, mais qu’il continue d’aider l’association en étant membre du comité de rédaction et comme consultant pour le transfert de son expertise liée aux différentes tâches.

Par la présente occasion, nous tenons aussi à souligner l’importante contribution de sa conjointe Monique Bélanger qui avait contribué à l’association avec les responsabilités de registraire, d’infographie, de la distribution et de la vente de la revue, ainsi que de l’accueil et de la préparation de la salle pour les conférences.

Pour en savoir plus sur la philosophie de Louis Dubé, nous vous invitons à lire cette entrevue très instructive avec Scott Douglas :
Jacobsen (4 janv. 2019). « Interview with Louis Dubé — President, Sceptiques du Québec & Editor, Le Québec Sceptique », Canadian Atheist, www.canadianatheist.com/2019/01/dube-jacobsen/.


Liens - zététique

La tronche en biaisLa Tronche en biais est une chaîne Youtube où il est question de "pourquoi sait-on qu'on sait ce qu'on sait ?" et "pourquoi croit-on ce qu'on croit ?".

Avec un angle assez tourné vers l'épistémologie, mais sans négliger l'humour, la petite équipe présente les biais cognitifs qui altèrent notre belle rationalité, démystifie quelques discours pseudoscientifiques, et propose régulièrement des émissions en direct avec souvent pour invité des scientifiques qui viennent rétablir quelques idées fausses sur leur discipline respectives.


Zététique et autodéfense intellectuelle

Les cours donnés par Richard Monvoisin en 2016-2017 à l'Université Grenoble Alpes.


Suggestions de livres

S. LariveeQuand le paranormal manipule la science – Astrologie, croyance à la réincarnation, à la télépathie, ou au pouvoir de guérison...le paranormal et les pseudosciences sont présents dans toutes les sphères de notre société. Dans cet ouvrage, Serge Larivée, professeur de psychoéducation à l'Université de Montréal, nous propose un essai critique sur l'emprise de ces croyances. Il cherche ainsi à comprendre l'attirance que l'on peut ressentir pour le paranormal et les pseudosciences. Ce faisant, il montre en quoi le climat socioculturel et l'éducation contribuent à leur promotion. Enfin, il présente, afin de les dénoncer, 26 procédés utilisés par les promoteurs des pseudosciences pour justifier leur approche.

On peut se procurer ce livre aux Éditions Multimondes  : www.multim.com et en librairie.

C. BarretteAux racines de la science – Propos d’un scientifique sur la philosophie de la science. Par Cyrille BARRETTE, biologiste, professeur émérite de l’Université Laval. Étant donné l'hégémonie de la science moderne, il est d’autant plus surprenant que sa nature fondamentale soit si largement méconnue. Dans ce livre, l’auteur veut justement tenter d’exposer de l’intérieur quelques-uns des aspects fondamentaux de cette méthode particulièrement puissante et utile, de cette manière de penser et de comprendre le monde que l’on nomme la science.

On peut se procurer ce livre aux éditions book-e-book – une collection sur le scepticisme : www.book-e-book.com – de nombreux autres titres disponibles.


Appel aux auteurs

Articles critiques recherchés.fantome Thèmes :  pseudoscience, ésotérisme, paranormal, religion. Nous vous invitons à publier dans la revue Le Québec sceptique le fruit de vos analyses en un article de vulgarisation de 1000 à 4000 mots. Les dates de tombée : 15 janvier, 15 mai, 15 septembre. Veuillez consulter le : Guide de rédaction. Soumettez votre texte en pièce jointe à la rédaction : 


Argumentaires

ClavierArbres argumentaires : Nous proposons des argumentations structurées sur des questions d’actualité ou sur des thèses pseudoscientifiques (complots 9/11, extraterrestres, homéopathie, vaccination, astrologie). Elles constituent notre contribution au débat, sans compter les nombreux textes sur chacun de ces sujets sur notre site Web. Nous vous invitons à améliorer ces argumentaires. Faites-nous parvenir vos suggestions et vos commentaires.


Caricatures

CaricatureToutes les caricatures de la revue Le Québec sceptique

Voyez ces désopilantes caricatures commentées, illustrant l'humour sceptique ! Elles sont tirées d'anciens numéros du Québec sceptique. Plus d'une centaine de caricatures parmi les plus significatives durant 25 ans de parution. Une image vaut-elle mille mots. Faites-nous parvenir vos commentaires.


Salle des conférences

(S'il ne s'agit pas une vidéoconférence !)

Salle des conférences :Salle les conférences sceptiques se donnent normalement le 13 des mois de septembre à juin (à 19 heures) et se tiennent au :

     Centre humaniste
     1225, boul. Saint-Joseph Est
     Montréal (Québec)  H2J 2L3 

     Près de la station de métro Laurier (sortie St-Joseph - sud).
     Stationnement sur les rues avoisinantes.

     Carte géographique : Centre humaniste

Heure et prix d'entrée en salle : 19h00 - membre 5 $ - non-membre 10 $

(Réservations non requises)

La conférence débute à 19h00. Les portes ouvriront à 18h30 pour les personnes qui désireront bavarder avec nous.

Le prix d'entrée est de 5 $ pour les membres et de 10 $ pour les non-membres. Le coût pour devenir membre est de 20 $ par année. Prix réduits de moitié pour les étudiants (sur place).

Profitez-en pour inviter!

Lors de nos soirées, les membres peuvent inviter pour 5 $ une personne non membre de leur choix. Notez qu'une personne non membre ne peut être admise comme membre invité qu'une seule fois.