Soirée-Conférence

Conférences : Prochaine Futures Salle
Lectures : Revue En ligne Livres Argumentaires Caricatures

Prochaine conférence :

13 juin 19 h : vidéoconférence

Nos conférences recommencent ce samedi 13 juin 2020 à 19 heures. Le climatologue Shaun Lovejoy présentera une nouvelle approche de l’étude du climat : la « macro-météorologie ». Il estime qu’elle démontre clairement les lacunes du climatoscepticisme. Cette conférence se fera par vidéo, avec le programme Zoom. Il y aura deux périodes de questions, l’une au milieu de la conférence et l’autre à la fin. La conférence est gratuite pour tous. 

Vidéoconférence du samedi 13 juin 2020 - 19 heures par Zoom.

Comment le hasard peut améliorer les prévisions saisonnières

et réduire l’incertitude des projections climatiques

Shaun Lovejoy, climatologue

Université McGill

Il est facile d’observer, dans un nuage de fumée de cigarette des tourbillons millimétriques, ainsi qu’à partir de l’espace des nuages de taille continentale. Le vent et la température varient sur des échelles allant de la milliseconde au milliard d’années. Comment comprendre cette variabilité atmosphérique hallucinante ?

Les approches standards priorisent les mécanismes déterministes, chacun agissant sur une gamme d’échelles restreinte, allant des fronts météorologiques, à des cellules convectives, à des systèmes d’orages, jusqu’à l’El Niño et au réchauffement global. Mais en 2015, on a été découvert que cette approche conventionnelle a sous-estimé la variabilité par un facteur d’un quadrillion : un million de milliards ! Grâce aux lois d’échelles et du hasard, j’explique cet écart par la « macro-météorologie » qui se situe entre la météorologie et le climat, expliquant enfin « ce qu’est le climat ».

À l’aide du hasard extrême — les événements « cygnes noirs » — je ferme le débat sur l’origine du réchauffement climatique, en testant et en rejetant l’hypothèse climatosceptique de « fluctuation naturelle géante ». Je montre comment les mêmes lois d’échelles et du hasard permettent les meilleures prévisions mensuelles et saisonnières.

Sur des décennies et des siècles à venir, l’état de l’atmosphère dépend non seulement de la dynamique naturelle, mais également des actions humaines. À l’heure actuelle, les gros modèles numériques — l’unique approche — utilisent chacun des modèles climatiques différents et donnent de ce fait des projections diverses. Il est donc urgent de développer de nouveaux modèles pour éviter une « crise d’incertitude ». En combinant le hasard et les lois d’échelles, nous pouvons produire de meilleures projections du réchauffement anthropogénique. Désormais la précision de nos projections climatiques n’est plus limitée par nos modèles du climat, mais plutôt par les scénarios économiques. Les élites économiques ne peuvent plus se cacher derrière les incertitudes scientifiques pour continuer de détruire le climat.

Shaun Lovejoy est professeur de physique à l’Université McGill. Il y a d’ailleurs obtenu son doctorat. Il a reçu son diplôme de premier cycle et sa maîtrise en physique théorique du Trinity College de Cambridge au Royaume-Uni. Il est spécialiste des géosciences et a contribué à la croissance explosive de la géophysique non linéaire, y compris la modélisation et les analyses empiriques et la caractérisation des géosystèmes sur de larges gammes d’échelles. Il est le récipiendaire de la médaille Richardson de l’Union européenne de Géophysique et l’auteur du livre vulgarisé « Weather, Macroweather and climate: our random yet predictable atmosphere ».

CONNEXION À ZOOM

Pour participer à une session zoom, nous recommandons d’utiliser un PC ou un Mac avec de grands écrans et caméra vidéo/micro, mais il est possible de suivre la séance sur une tablette et même un téléphone intelligent.

Pour ceux qui ne sont pas habitués à utiliser cette application, vous pourrez vous connecter dans les 30 minutes précédant la conférence. L’utilisation de cette plateforme de vidéoconférence est facile et conviviale.

Comment se connecter via Zoom : cliquez sur le lien suivant et suivez les instructions  https://us02web.zoom.us/j/88133350114?pwd=T3ZpMy9xUHZiTlBaZXZFUGNkUkQ0QT09

ou, depuis votre application Zoom, entrez l’ID de réunion : 881 3335 0114 et le mot de passe : 919 012.

Pour installer Zoom sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone cellulaire, il s’agit de télécharger le programme à partir de https://zoom.us/download

Quand : le samedi 13 juin, à partir de 18 h 30 pour se connecter (la conférence débutera à 19 h).

La conférence est gratuite, mais vous pouvez nous encourager en devenant membre ou en faisant un don : https://www.sceptiques.qc.ca/association/paypal

 

Détails et conférences précédentes


Conférences futures

Date Titre (à confirmer) Conférencier
13 mai 2020 Le manifeste des parvenus - annulée
Julia Posca
13 juin 2020 Incertitude climatique - comment la réduire - vidéoconférence
Shaun Lovejoy
13 septembre 2020 Nations autochtones et politique canadienne Daniel Salée
13 octobre 2020 Je pense... donc l'univers est en expansion Robert Lamontagne
13 novembre 2020 Vaincre le diabète de type 2, c'est possible ! Normand Mousseau
13 décembre 2020 Création versus évolution : l'affaire Laurendeau
Marcel Sylvestre

Revue Le Québec sceptique

CaricatureLe dernier numéro du Québec sceptique (#101), printemps 2020, est sorti le 13 avril. En vente à nos soirées-conférences (lorsque les rassemblements seront possibles), il est maintenant aussi disponible en librairie à Montréal (Librairie Zone Libre).

On peut aussi s'abonner à la revue par Internet (PayPal) ou par la poste. On peut également se procurer une version électronique de la revue par téléchargement d'un fichier PDF.

Le dessin en page couverture illustre une résolution technologique de l’exploitation du cheval de trait. Il a pratiquement disparu non par souci éthique, mais parce que l’on a pu le remplacer par des formes d’énergie beaucoup plus performantes. La technologie a résolu le dilemme moral de ce type d’exploitation animale. Elle finira sans doute par résoudre les autres conflits d’intérêts entre humains et animaux.

Les sceptiques modernes suivent en général une éthique « conséquentialiste ». Ils tentent de fonder leurs actions sur les conséquences prévisibles qu’elles peuvent avoir. Plusieurs textes présentent différents aspects pratiques et philosophiques de cette approche. La vision végane sert d’exemple. Elle considère les animaux comme égaux en droits aux humains. Les dilemmes moraux qu’elle suscite sont examinés.

Dans ce numéro, vous trouverez aussi une analyse du militantisme climatique et des effets des exorcismes sur la santé mentale. Un compte-rendu détaillé résume trois récentes conférences : 1. Environnement et réchauffement climatique – le nucléaire serait-il la solution ? 2. Et l’Homme créa Dieu à son image, 3. Éthique et pensée critique.

Voir la liste des articles.

Avis aux abonnés - dates de parution d'un numéro : 13 avril, 13 août, 13 décembre.

Appel aux auteurs - dates de tombée d'un numéro : 15 janvier, 15 mai, 15 septembre : détails


Lectures en ligne :

Articles par thème : laïcité, religion, santé, psychologie, ovnis, controverses.