Quackwatch
Accueil » Ressources » Quackwatch » Cardiographe acoustique (ACG)

Un regard critique sur le CardioGraph acoustique

Dr Stephen Barrett
CardioGraph acoustique

L’Acoustic CardioGraph (ACG), commercialisé par l’Acoustic CardioGraph Company de San Diego, en Californie, est utilisé par des praticiens mal informés (principalement des chiropraticiens et des naturopathes) pour déterminer les suppléments à vendre aux patients. Il s’agissait d’une version moderne (à transistors) de l’endocardiographe, un appareil mis au point par Royal S. Lee en 1937 [1]. Lee (1895-1967), dentiste non diplômé, a fondé et exploité la société Vitamin Products, située dans le Wisconsin, qui vendait des compléments alimentaires, et la Lee Foundation for Nutritional Research, qui distribuait des ouvrages sur la nutrition et la santé. Cette entreprise familiale s’appelle désormais Standard Process, Inc.

L’endocardiographe de Lee était un stéthoscope à amplification et enregistrement électriques utilisé pour “diagnostiquer” une maladie et prescrire les préparations vitaminées de Lee comme traitement. La littérature décrivant l’utilisation du dispositif a également affirmé que les praticiens pourraient l’utiliser pour « détecter et analyser » l’hypertrophie cardiaque, la faiblesse myocardique et les affections causées par des carences nutritionnelles (Lee alléguant qu’il incluait pratiquement toutes les pathologies). En 1963, la FDA a lancé une saisie de trois endocardiographes auprès de la société Vitamin Products Company of Maryland (un distributeur), ainsi que de la documentation promotionnelle fournie par les organisations de Lee. Le gouvernement a fait valoir que l’étiquetage de l’appareil contenait des affirmations mensongères sur sa capacité à repérer efficacement les déficits en vitamines, l’hypertension artérielle et de nombreuses autres maladies. [1] Dans un discours prononcé le lendemain de la saisie, Kenneth Milstead, directeur adjoint du Bureau of Enforcement de la FDA, a décrit Lee comme « probablement le plus grand éditeur de fausses informations nutritionnelles au monde ». [1]

Remarque: la cardiographie acoustique (également appelée phonocardiographie) est une méthode d’enregistrement graphique des manifestations sonores de l’activité cardiaque. Elle permet de repérer la chronologie des bruits et souffles, et occupe une place légitime dans l’exploration du cœur [2,3], mais elle n’a aucun rapport avec le dispositif évoqué dans cet article.

Allégations

Le site Web d’Acoustic CardioGraph Company, qui propose son appareil au prix de 6 600 dollars plus les frais de port, annonce les “avantages” suivants :

  • Fournit une “signature” lisible des sons du cœur
  • Indique si la fonction cardiaque est optimale ou réduite
  • Mesure le cœur comme un indicateur de l’équilibre chimique du corps
  • Mesure les progrès du programme d’intervention thérapeutique
  • Révèle un niveau de détail élevé, permettant au médecin de « voir » les sons qui ne sont normalement pas détectés par le stéthoscope
  • Crée un enregistrement des bruits cardiaques afin de suivre l’évolution du patient
  • Augmente l’observance thérapeutique
  • Soutient le programme nutritionnel recommandé
  • Est accessible à la cotation médicale et au remboursement par l’assurance [4]

Un pratiquant déclare :

L’ACG enregistre les vibrations du cœur lorsque le sang circule dans les différentes chambres, valves et gros vaisseaux, d’où le nom d’Acoustic CardioGraph. L’ACG détecte ces vibrations dans quatre zones et fournit une « signature graphique ». L’ouverture et la fermeture des valves cardiaques contribuent au graphique, tout comme la contraction et la puissance du muscle cardiaque. Il en résulte une image dynamique du cœur en mouvement. Si le cœur est efficace et sans stress, le graphique est lisse et clair. Si le cœur est inefficace, des schémas bien définis sont associés à chaque type de dysfonctionnement [5].

Un autre pratiquant explique :

La « signature graphique » est un reflet des sons du cœur. Les bruits cardiaques sont le reflet de la fonction cardiaque. Celle-ci est affectée par bon nombre de nos systèmes, par exemple les surrénales, le foie et la vésicule biliaire, les fonctions circulatoires et rénales, etc. La nutrition, notamment les suppléments, les minéraux, les vitamines, les acides gras essentiels (AGE), compte parmi les facteurs qui influencent le fonctionnement du cœur.
Le dysfonctionnement et la carence nutritionnelle de chaque système ont une signature graphique caractéristique. En utilisant l’extrême précision de l’ACG, nous pouvons facilement détecter de tels dysfonctionnements et carences, ce qui nous aide ainsi à formuler des recommandations appropriées et à suivre les progrès du patient ou du client tout au long des soins [6].

En réalité

Les bruits du cœur sont utiles pour évaluer les perturbations du rythme, l’état des valves et plusieurs autres types de problèmes cardiaques. Cependant, ces problèmes ne relèvent pas du champ d’application légitime de la chiropratique ou de la naturopathie et doivent être évalués à l’aide de tests échographiques et d’autres procédures médicales standards. Il n’y a ni preuve scientifique ni raison logique de croire que les sons du cœur reflètent la santé des organes dans tout l’organisme ou puissent être utilisés pour évaluer l’état nutritionnel du corps. Je conseille de rester à l’écart de tout praticien qui utilise le dispositif Acoustic CardioGraph à cette fin.

 

Références

  1. Milstead KL. Quackery in the medical device field. Presentation at the Second National Conference on Quackery, Chicago, Oct 25, 1963.
  2. Erne P. Beyond auscultation: Acoustic cardiography in the diagnosis and assessment of cardiac disease. Swiss Medicine Weekly 138:438-452, 2008.
  3. Wen YN and others. Beyond auscultation: Acoustic cardiography in clinical practice. International Journal of Cardiology 172:548-560, 2014.
  4. The Acoustic CardioGraph. Acoustic CardioGraph Company Web site, accessed Feb 5, 2008.
  5. ACG - Nutritional cardiograph. drkaslow.com Web site, accessed March 26, 2007 and April 27, 2014.
  6. Cohen D. Acoustic CardioGraph (ACG). Web site of David Cohen, ND, PhD, MH, CNC, accessed April 27, 2014.

Dernière mise à jour le 23 juin 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)