Un regard sceptique sur l'AcuGraph et le Stimplus Pro

Dr Stephen Barrett

Le dispositif « AcuGraph », distribué depuis 2003, est un appareil destiné à détecter d’éventuels problèmes de santé, et à apporter une orientation thérapeutique en se basant sur des mesures de la résistance cutanée effectuée au niveau des « points d’acupuncture ». Le « Stimplus Pro », quant à lui, promet d’« exploiter la puissance de l’électro-acupuncture. » Ces produits sont distribués par Miridia Technology, société dont le siège est basé à Meridian, dans l’Idaho. Son président, Adrian P. Larsen, est un chiropracteur agréé et acupuncteur certifié dans cet état.

Larsen s'appuie sur une théorie basée sur des observations réalisées par un médecin japonais, Yoshio Nakatani:

En 1950, le docteur Yoshio Nakatani était en train d'examiner un patient souffrant d'œdème et de néphrite en mesurant la résistance électrique de sa peau, lorsqu'il a trouvé une ligne, formée par l'ensemble des points où la conductance électrique cutanée était accrue, et similaire au méridien associé au rein en acupuncture… Comme cette ligne de conductivité forte semblait suivre le méridien traditionnel du rein, il l'a nommée « ryodoraku » (ryo=bon, do=[électro]conducteur, raku=ligne). On pourrait le traduire ainsi : « bonne voie électrique ».

Au cours de ses recherches, le Dr Nakatani a découvert d'autres lignes de ryodoraku, correspondant à des troubles organiques et suivant les trajets classiques des méridiens chinois…

Le Dr Nakatani a ensuite affiné ses procédures dans le but d'englober le diagnostic et le traitement. Le diagnostic était réalisé à l'aide d'un instrument électrique mesurant la conductivité électrique de la peau.  En relevant la conductivité de chaque méridien, les excès et carences énergétiques étaient localisées et ainsi cartographiées. Le traitement consistait en des stimulations de points d'acupuncture spécifiques, soit pour « tonifier » un méridien déficient, soit pour « calmer » un méridien excessif. Un ensemble supplémentaire de points d'acupuncture était utilisé pour équilibrer les méridiens présentant des différences énergétiques significatives entre les deux côtés du corps [1].

Les sites Web des praticiens utilisateurs de l'AcuGraph décrivent ainsi son usage courant :

Le système numérique de visualisation des méridiens AcuGraph est un outil informatisé utilisé pour analyser et enregistrer le statut énergétique des méridiens d'acupuncture… Ces méridiens sont les voies énergétiques de votre corps, et leur usage thérapeutique existe depuis plus de 5000 ans. Ils conduisent l'énergie vitale, ou Qi, dans et autour de toutes les parties de votre corps. Un blocage ou une interférence dans ces voies méridiennes peut entraîner des déséquilibres énergétiques pouvant contribuer à un mauvais état de santé. Le principal objectif du traitement par acupuncture est de restaurer cette balance énergétique et le flux dans les méridiens, afin de permettre un fonctionnement normal de votre corps, et de recouvrir la santé de façon naturelle. Le dispositif AcuGraph nous permet de mesurer et analyser le niveau énergétique de chaque méridien d'acupuncture. Forts de cette information, nous pouvons prendre des décisions plus éclairées sur votre état et vous prodiguer le meilleur traitement qui soit [2].

Les prétentions de l'AcuGraph

Appareil AcuGraph

Le système AcuGraph est constitué d'un logiciel, d'un boîtier et de câbles. L'un relie le boîtier au port USB de l'ordinateur du praticien, le second va du boîtier à une poignée que le patient doit tenir, le dernier câble étant relié à une sonde utilisée par le praticien, qu'il place au contact du pied ou de la main du patient, ce qui permet la fermeture du circuit. Lors du contact par la sonde, le logiciel génère des tableaux, et émet des recommandations sur des aliments et d'autres produits. Le dispositif, qui ne comprend pas l'ordinateur, est vendu entre 2195 $ et 2595 $. Après un an, la société propose un forfait annuel allant de 295 $ à 695 $. Cliquez ici pour voir un exemple de rapport AcuGraph.

La vidéo d'« introduction à l'AcuGraph5 » sur le site Web de Miridia Technology indique :

  • AcuGraph est un outil d'acupuncture à la technologie avancée qui vous aide à en savoir plus sur l'état de santé de vos patients, en montrant exactement ce qui va mal chez eux, et permet d'améliorer et d'accroître votre pratique avec un flux constant de patients engagés qui apprécient vos actes et vous recommandent à leurs proches.
  • Dès le début de la consultation, AcuGraph vous permet de recueillir les informations méridiennes grâce à un examen anodin qui dure moins de deux minutes. Les patients sont intéressés par cette technologie car ils peuvent ainsi constater que les méridiens d'acupuncture sont réels et mesurables. À la fin de l'examen, AcuGraph affiche des informations en temps réel sur l'équilibre énergétique des méridiens sous forme de divers graphiques attrayants.
  • AcuGraph vous aide à concevoir facilement des plans de traitement puissants, en combinant votre intuition avec les résultats obtenus et les préconisations de plusieurs styles reconnus d'acupuncture. En plus, la bibliothèque de pathologies vous fournit des recommandations pratiques pour plus de 350 cas différents. Au fur et à mesure que vous choisissez des éléments, AcuGraph construit votre plan de traitement à la volée. AcuGraph améliore votre approche thérapeutique en proposant des herbes « médicinales », un régime alimentaire, des soins à domicile, et bien plus encore. Tout cela est bien entendu personnalisable grâce à vos besoins et de votre style de pratique.
  • La technologie attrayante et les preuves tangibles d'AcuGraph constituent un moyen idéal d'attirer de nouveaux patients lors d'événements publics, salons de la santé et conférences. Il suffit d'une seule fois pour rembourser tout l'investissement fait dans AcuGraph en montrant comment identifier la cause des problèmes d'une personne, et en lui montrant comment on peut l'aider grâce à l'acupuncture.
  • AcuGraph vous permet de développer votre cabinet, avec une meilleure communication, attraction et retenue des patients. Les faits montrent qu'utiliser AcuGraph permet une augmentation moyenne des revenus des praticiens de 35%, comparativement à ceux qui ne s'en servent pas [3].

Une brochure destinée aux acheteurs potentiels indique que « chaque nouveau patient se transforme aisément en un flux de revenus d'environ 2200 $ par an [4].

Les exigences légales relatives à la commercialisation de ce type de dispositifs dépendent de la mesure dans laquelle l'utilisation du dispositif peut engendrer des risques de blessures ou de décès, et aussi du fait que le dispositif soit nouveau, ou bien semblable à un dispositif précédemment approuvé [5]. Les dispositifs majeurs destinés au diagnostic demandent, en général, l'approbation de la FDA sur la base de preuves issues d'essais cliniques (la FDA est une agence américaine qui régente la commercialisation des médicaments et aliments aux USA, NdT). Pour les dispositifs moins sensibles, il peut être délivré une autorisation 510(k), reposant sur une forte similarité avec des appareils déjà autorisés.

L'AcuGraph n'est ni approuvé, ni homologué, mais Larsen affirme qu'il s'agit d'un « localisateur de points d'acupuncture » (code produit BWJ), ce qui le dispense de l'obligation d'autorisation. Les « localisateurs de points d'acupuncture » sont effectivement exemptés [6], mais le code produit BWJ concerne uniquement les aiguilles d'acupuncture [7], [9]. Entre outre, les dispositifs sont classés en fonction de leur utilisation prévue. Même si les sondes AcuGraph pouvaient être assimilées à des aiguilles, le système tel qu'il est commercialisé est destiné à effectuer des évaluations et des recommandations de traitement, ce qui indique que ce produit, ou bien son logiciel, devrait faire l'objet d'une approbation avant sa mise sur le marché.

Le Stimplus Pro

Appareil StimPlus Pro

Le Stimplus Pro est un appareil portatif qui est censé localiser et mesurer la résistance de la peau aux points d'acupuncture et délivrer des microcourants correctifs sur ces points. Larsen affirme qu'il est particulièrement utile pour l'auriculothérapie, qu'il décrit comme « une technique consistant à utiliser des points sur la peau du pavillon de l'oreille pour diagnostiquer et traiter la douleur et les maladies ». Le praticien déplace le dispositif sur le pavillon de l'oreille jusqu'à ce qu'il émette un signal sonore - ce qui est censé indiquer qu'il a localisé un point d'acupuncture - puis délivre un minuscule courant électrique pendant 15 secondes au maximum.

auriculothérapie

L'auriculothérapie - également appelée "acupuncture auriculaire" - repose sur l'idée que les structures et les fonctions du corps sont en quelque sorte « cartographiées » sur la surface externe de l'oreille et qu'il est possible de les aider en stimulant les « points d'acupuncture » correspondants [8].

Le site Web Auriculo 3D affirme que « l'auriculothérapie peut traiter presque toutes les affections - si vous connaissez les bons points à utiliser ». L'image de droite est tirée d'un poster disponible auprès de Miridia qui montre l'emplacement des points supposés. Miridia vend également Auriculo 3D, un logiciel qui, pour des centaines d'indications, recense les points qui sont censés leur correspondre et propose des protocoles destinés à les traiter.

Le Stimplus Pro a reçu l'autorisation 510(k) de la FDA en tant que stimulateur nerveux électrique transcutané (TENS) pour le « soulagement symptomatique et la gestion de la douleur chronique rebelle et/ou comme traitement d'appoint dans la gestion de la douleur aiguë post-chirurgicale et post-traumatique » [10].

Miridia demande 249 $ pour le Stimplus Pro, 149 $ pour le logiciel Auriculo 3D, 389 $ pour l'ensemble, et des prix plus élevés pour les packs incluant formation et matériel promotionnel.

Comme pour l'AcuGraph, je pense que l'utilisation prévue du Stimplus Pro dépasse ce qui est autorisé par la FDA. Les appareils de neurostimulation électrique transcutanée (ou TENS, Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation) sont utilisés pour délivrer des courants de façon régulière, et non pas pendant quelques secondes. En outre, il n'est pas permis de localiser des « points d'acupuncture » ou d'affirmer traiter « presque n'importe quelle maladie ». Je ne crois pas que la FDA homologuerait sciemment un appareil destiné à traiter les maladies des organes internes en appliquant de petits courants sur la peau.

Plantes dites médicinales

Le site Web de Meridia propose 22 produits à base de plantes au prix de 8 $ pour 60 comprimés, soit 20 à 30 jours de cure. Des renseignements sont apportés sur ces catégories : « actions thérapeutiques de la MTC », « indications de la MTC », « indications modernes », « contre-indications », « contre-indications de la MTC », « interactions pharmaceutiques », « usage recommandé » [dosage] et « commentaires ».

Dans la liste des « indications modernes », qui concerne plus de 100 problèmes différents, on peut trouver l'acné, le sida, l'amnésie, l'artériosclérose, l'asthme, les hémorragies chroniques, les maladies coronariennes, la surdité, le diabète, les « reins flottants », les calculs biliaires, l'hépatite, le zona, l'hypertension, l'impuissance, l'hypotension, la névrose, la « résistance aux virus », la démence sénile, la tuberculose et les vomissements violents. Un exemple de notice (ici le terme ’’MTC‘‘ désigne la « Médecine Traditionnelle Chinoise »):

Actions thérapeutiques MTC: Harmonise les deux méridiens de Shaoyang, le Triple Réchauffeur et la vésicule biliaire. Supplémente le Qi, transforme le flegme, répand le Qi du foie et élimine le chaud.
Indications MTC: Alternance de frissons et de fièvre, sensation d'oppression thoracique, bouche amère, gorge sèche, vomissements, vertiges, forte perte d'appétit.
Indications modernes: Infection des voies biliaires, calculs biliaires, cholécystite, hépatite, pleurite, gastrite chronique, indigestion, névralgie intercostale, névrose, maladie du sein, œdème des ganglions lymphatiques axillaires et sida.
Contre-indications: Grossesse et prise d'interféron. Peut provoquer des maux de tête, des saignements des gencives et des vertiges à cause de l'augmentation de l'énergie lors d'une utilisation prolongée. Les patients souffrant de fatigue chronique ou en convalescence d'un virus peuvent ressentir une recrudescence temporaire des symptômes au début de l'utilisation de cette préparation jusqu'à ce que le pathogène soit éliminé. Un usage chronique ou des dosages élevés ne sont pas recommandés dans les cas d'œdème, d'hypokaliémie, de troubles rénaux, d'hypertension et d'insuffisance cardiaque congestive.
Contre-indications MTC: Un usage au long cours ou un surdosage peut consommer le Yin. Utiliser avec précaution chez les patients présentant une déficience du Yin, déficience sanguine, une déficience du Yin du Feu, une élévation du Yang du foie ou une élévation du Yin du Vent. Ne convient pas aux patients avec un excès [de chaleur dans le foyer] supérieur et une déficience [de chaleur dans le foyer] inférieure.
Interactions médicamenteuses: Cette préparation peut AUGMENTER les effets des inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO), des anticoagulants et des antiplaquettaires ; peut augmenter la fuite potassique avec les diurétiques et laxatifs, ce qui peut interférer avec les antiarythmiques. Cette formule peut RÉDUIRE les taux de glucose plasmatiques, ainsi que les effets des agents antihypertenseurs et des médicaments antidiabétiques. Cette préparation peut occasionner de l'hypertension et de la rétention hydrique si elle est associée aux contraceptifs oraux. Peut diminuer les taux de testostérone endogène chez les hommes et chez les femmes porteuses d'ovaires polykystiques. Peut augmenter la demi-vie des corticostéroïdes systémiques. Peut réduire la disponibilité globale du tolbutamide.
Commentaires: S'il est difficile de déterminer précisément les méridiens spécifiques ou les fonctions organiques responsables d'un problème particulier, ou si le patient a pris de nombreux médicaments occidentaux, cette formule à base de plantes peut aider à clarifier l'origine du souci. Dans les cas graves ou aux premiers stades, on peut augmenter la dose de 50% pendant quelques semaines, puis la réduire à mesure que les symptômes s'atténuent.
Usage recommandé: 2 à 3 comprimés, deux fois par jour, avec de l'eau chaude.

Les produits commercialisés dans le commerce entre états des États Unis d'Amérique pour la prévention ou le traitement des maladies sont soumis à la réglementation fédérale. La commercialisation d'un produit pharmaceutique sans l'approbation de la FDA est illégale.

La section 321(g)(1) du Federal Food, Drug, and Cosmetic Act définit le terme « médicament » comme « tout article (à l'exception des dispositifs) destiné à être utilisé pour le diagnostic, la guérison, l'atténuation, le traitement ou la prévention d'une maladie » et « les articles (autres que les aliments) destinés à affecter la structure ou la fonction du corps ».

Le règlement 201.5 exige que l'étiquetage contienne des instructions adéquates pour tous les usages prévus. L'étiquetage comprend tout matériel écrit, imprimé ou graphique qui accompagne un produit. L'usage prévu est déterminé par les faits en présence.

Les médicaments qui ne sont pas généralement reconnus comme sûrs et efficaces par les experts sont des médicaments « nouveaux ». La commercialisation d'un nouveau médicament non approuvé (par la FDA) dans le commerce interétatique est un crime fédéral. La mise sur le marché d'un médicament sans mode d'emploi adéquat constitue un délit fédéral (dénaturation du produit). Il est également illégal d'importer des produits pharmaceutiques non approuvés par la FDA.

Je n'ai trouvé aucune trace de l'approbation par la FDA de l'un des produits à base de plantes de Meridia en tant que médicament. Pour cette raison, je pense qu'il est illégal de les commercialiser dans le commerce inter-États ou de les importer aux États-Unis pour les utiliser comme médicaments.

Mon point de vue

  • Je ne vois aucune raison logique de croire que l'AcuGraph ou le Stimplus Pro peuvent fonctionner comme annoncé.
  • Je ne pense pas que l'AcuGraph puisse identifier des problèmes de santé.
  • Je ne crois pas que l'auriculothérapie ait une quelconque validité. Il n'y a aucune raison logique de supposer que la stimulation de l'oreille peut modifier un processus pathologique dans une partie éloignée du corps [8].
  • Les points d'acupuncture, les méridiens et le Qi sont des concepts métaphysiques qui font partie de la médecine traditionnelle chinoise. Je n'ai pas connaissance qu'ils aient une quelconque réalité anatomique ou physiologique [11].
  • Rien ne me permet de penser que l'acupuncture ait un quelconque effet sur l'évolution des maladies.
  • J'espère que la FDA examinera de près les activités de Miridia.

Références

  1. Larsen AP. Ryodoraku history and research. Document créé par Cameron Larsen, General Manager de Miridia Technology, 1 décembre 2006. Site Web de Miridia Web. ↑ 
  2. AcuGraph5. Body Talk Web site, ouvert le 19 janvier 2018. ↑
  3. Introduction to AcuGraph (video). Ouvert le 19 janvier 2018. ↑
  4. Thompson K. How to create a steady stream of profitable wellness patients. Miridia Technology, Sept 2017. ↑
  5. Yellen AK. What are 510(K) clearance and premarket approval ? Device Watch, 9 janvier 2009. ↑
  6. Product classification: Locator, acupuncture point. FDA Medical Device Database, ouvert le 18 janvier 2018. ↑
  7. Medical devices; exemptions from premarket notification: Class II devices. Federal Register 82:31976-32002, 11 juillet 2017. ↑
  8. Barrett S. Auriculothérapie : un regard sceptique. Acupuncture Watch. ↑
  9. Acupuncture needle. 21CFR880.5580, révision du 30 décembre 2019. ↑
  10. 510(k) Summary #K041359. Body Clock Health Care Ltd., 20 août 2004. ↑
  11. S. Barrett. Méfiez-vous de l'Acupuncture, du Qigong, et de la « Médecine chinoise ». ↑

Dernière mise à jour le 4 octobre 2021.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil