Quackwatch
Accueil » Ressources » Quackwatch » Magnétiser vos breuvages?

Magnétiser vos breuvages ?

Stephen Barrett, M.D.

Sur le marché du bien-être et de la spiritualité, on trouve de nombreuses sociétés qui commercialisent des livres, vidéos et toute une gamme d’objets divers et variés. Parmi ces produits, on peut trouver une tasse magnétique, des bracelets similaires au bracelet Q-Ray, censé « équilibrer les circuits électromagnétiques de l’organisme », et des aimants supposés soulager les douleurs. La tasse magnétique, vendue aux alentours de 40 $, « magnétiserait les breuvages pour une meilleure hydratation ». Dans le catalogue de vente par correspondance automne-hiver 1999 d’une société du Colorado, elle était ainsi présentée :

« Entre l’extérieur, en acier inoxydable, et l’intérieur, en porcelaine, de cette tasse, se trouve un matériau qui magnétise les liquides chauds ou froids. Pourquoi ? Parce que magnétiser l’eau, la base de tout liquide, crée de l’espace entre ses molécules, en ajoutant de l’alcalinité à l’eau qui est devenue acide. L’eau alcaline est plus facilement absorbée par le corps. Au fur et à mesure que vos tissus augmentent leur niveau d’hydratation, votre corps évacue les toxines plus facilement. »

Quelle foutaise créative ! À noter :

  • Magnétiser signifie « rendre magnétique ». Seulement le fer et quelques autres substances métalliques peuvent être magnétisés. Si un champ magnétique externe est appliqué à un échantillon d’eau, l’eau va développer un champ magnétique interne temporaire, à peu près 100 000 fois plus faible que le champ externe. Le champ interne est en direction opposée au champ externe et tend à annuler une infime partie du champ externe. Même cet effet infinitésimal disparait aussitôt que le champ magnétique externe est enlevé. Alors, en supposant que la tasse exerce un effet minuscule sur le contenu liquide, cet effet disparait aussitôt que le liquide quitte la tasse.
  • La tasse ne peut pas influencer l’espace entre les molécules d’eau. Dans les liquides, les molécules d’eau se touchent. Pour exercer même une tout petit effet temporaire sur la densité de l’eau, une force magnétique énorme serait nécessaire.
  • Même si l’espace entre les molécules d’eau pouvait être influencé, cela ne rendrait pas l’eau plus alcaline. Le pH (degré d’acidité ou d’alcalinité) d’un liquide est relié à sa concentration d’ions hydrogène.
  • Le pH de l’eau n’a pas d’effet sur son taux d’absorption dans l’organisme. Le pH du liquide dans l’estomac et les intestins est déterminé principalement par les sécrétions des cellules qui tapissent la paroi de l’estomac et de l’intestin grêle.
  • Même si l’exposition à un aimant pouvait changer le taux d’absorption de l’eau par l’organisme, la vitesse d’absorption d’une petite quantité d’eau n’aurait pas d’effet sur le fonctionnement de l’organisme.
  • En supposant qu’une personne n’est pas déshydratée au départ, boire plus d’eau n’aurait pas d’effet significatif sur l’hydratation cellulaire. Tout ce qui serait absorbé et dont le corps n’aurait pas besoin serait rapidement excrété par les reins.

_________________________


Cette analyse a été préparée avec l’aide de John W. Farley, Ph.D., professeur de physique à l’Université du Nevada, à Las Vegas.

Dernière mise à jour le 24 mai 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil Partager

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)