Quackwatch
Accueil » Ressources » Quackwatch » Éric Berg et la « Technique de restauration du corps »

Interdiction d’utilisation de la « technique de restauration du corps » envers Éric Berg

Dr Stephen Barrett

Éric Berg, DC (docteur en chiropratique) exploite le centre de santé et de bien-être à Alexandria (Virginie) depuis plusieurs années. En septembre 2007, Berg a signé un accord de consentement en vertu duquel le conseil des licences de l’État lui a donné un blâme, imposé une amende de 1 500 dollars et ordonné de ne plus utiliser et de faire de la publicité pour Body Restoration Technique (BRT), la technique d’élimination des allergies de Nambudripad (NAET), et pour le CardioGraphe acoustique (ACG) [1].

Trois de ces modalités impliquent de faux tests musculaires supposés donner des informations sur l’état des organes :

  • Berg décrit le BRT comme « une procédure unique qui localise les blocages et rétablit les liens de communication entre les glandes et les organes en stimulant les points analogues à ceux utilisés en acupression ». [2] Il s’agit de placer des flacons de solutions homéopathiques au-dessus de points d’acupuncture. Si le praticien note une faiblesse musculaire, la fiole est maintenue au-dessus du point afin que le corps puisse en absorber « l’énergie ». Berg donne depuis plusieurs années des séminaires sur le protocole BRT et déclare avoir formé plus de 1 000 praticiens.
  • NAET est un système de diagnostic et de traitement basé sur la notion que les allergies aux aliments et aux produits chimiques environnementaux sont causées par un « blocage énergétique » pouvant être diagnostiqué par des tests musculaires et qui serait guéri de manière permanente par des traitements d’acupression et / ou d’acupuncture [3].

Pour le CRA (analyse de réflexes par contact), l’opérateur appuie sur le bras tendu du patient tandis qu’il touche l’un des 75 « points réflexes » présumés de l’autre main. Les partisans affirment que plus de mille problèmes de santé peuvent être diagnostiqués de cette façon. Si le bras du patient peut être tiré vers le bas, un trouble correspondant au “réflexe” est considéré comme présent et des compléments alimentaires (généralement à base de légumes lyophilisés ou d’organes d’animaux) sont prescrits [4].

L’ACG est censé fournir une « signature lisible » des bruits du cœur et serait utilisé pour détecter les déséquilibres dans la chimie du corps. Les problèmes allégués sont ensuite corrigés à l’aide de compléments alimentaires [5].

Le BRT peut être effectué assis ou debout. Le traitement commence par la MRT pour déterminer le blocage énergétique à traiter. Nous stimulons ensuite le système nerveux autonome en « tapotant » le long de la colonne vertébrale à la main. Les corrections sont déterminées en utilisant huit positions de doigts spécifiques. Ces positions des doigts représentent chacune un niveau de correction différent dans le corps et sont un pilier de nombreuses techniques holistiques de guérison ayant des racines dans la médecine chinoise ancienne. Ces blocages d’énergie peuvent être présents sur le plan tissulaire, cellulaire, de l’ADN, subatomique ou au niveau des douze méridiens. BRT aidera à trouver et à corriger le problème, quelle que soit son origine. Les traitements sont rapides, non invasifs et indolores. Aucune aiguille n’est nécessaire pour stimuler les différents points réflexes. Si la douleur est votre SYMPTÔME principal, de nombreux clients constatent une amélioration spectaculaire immédiatement après le traitement. Pour les problèmes plus sérieux, la réponse sera rapide, mais peut-être pas autant que pour ceux qui souffrent de syndromes douloureux.

L’accord de consentement indiquait que Berg avait formulé de nombreuses allégations thérapeutiques non étayées par des preuves scientifiques ou médicales raisonnables. Cela incluait des explications selon lesquelles BRT et/ou NAET pourraient être utilisés pour prévenir, soulager, diagnostiquer, évaluer, traiter ou améliorer d’une autre manière toute une gamme d’atteintes et de symptômes, y compris, sans s’y limiter, les suivants : allergies, stérilité, dépression, migraines, fibromyalgie, syndrome prémenstruel, arthrite, sciatique, affections cutanées, problèmes prostatiques, ainsi que les troubles cutanés, de la glycémie, de la thyroïde, du rythme cardiaque ou du métabolisme. Après avoir examiné les dossiers médicaux de huit patients, le comité a également conclu qu’il n’avait pas procédé à des examens physiques adéquats et que la tenue des documents n’était pas correctement effectuée.

Des enquêtes ont montré que plus de 40 % des chiropraticiens utilisaient les tests musculaires de manière similaire, notamment dans le cadre d’un système appelé kinésiologie appliquée [6].

 

Références

  1. Action disciplinaire contre Eric Berg, DC. In re Eric Berg, D.C. Virginia Board of Medicine, Sept 13, 2007.
  2. Berg EE. Dr. Berg's Body Restoration Technique training. Flyer, 2002.
  3. Barrett S. L'analyse de réflexe par contact est une absurdité. Quackwatch, May 18, 1998.
  4. Barrett S. Technique d’élimination des allergies de Nambudripad. Chirobase, Oct 26, 2002.
  5. Barrett S. Un regard critique sur le CardioGraph acoustique. Quackwatch Feb 5, 2008.
  6. Barrett S. La kinésiologie appliquée : tests musculaires. Quackwatch, Sept 26, 2004.

Dernière mise à jour le 9 juin 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)