Accueil » Ressources » Quackwatch » Un usage prudent des médicaments

Usage prudent des médicaments

Dr Stephen Barrett

Un usage sûr et efficace des médicaments repose sur la compréhension par le patient des modalités de prescription, des risques et bénéfices attendus et des précautions nécessaires associées à chaque médicament. Dans bien des cas, la clé d'une utilisation sûre et efficace du médicament est la communication ouverte avec le prescripteur.

Les points suivants devraient s'appliquer:

Le nom du médicament. En connaître le nom vous permet non seulement de rechercher de l'information à son sujet mais d'en discuter avec votre médecin (ou un autre médecin) en cas de nécessité.

Les raisons de la prescription de ce médicament. Cette information va vous aider à comprendre votre traitement et évaluer s'il est utile ou non. 

Comment et quand devrait-il être pris? Cette information de base se trouve sur l'emballage (ou la notice). Certains médicaments nécessitent d'être pris à jeun (sur un estomac vide - avant le repas) pour une absorption maximale. Certains doivent accompagner le repas afin que l'estomac plein prévienne une irritation. D'autre sont inactivés par la nourriture et doivent être pris à jeun. Certains demandent une planification horaire précise, alors que ça n'est pas important pour d'autres. Il peut s'avérer utile de tenir un journal de vos prises médicamenteuses, surtout lorsque divers médicaments demandent une planification différente. 

Existe-t-il des instructions spéciales? Parfois, des aliments spécifiques, les boissons alcooliques ou d'autres médicaments vont réagir défavorablement avec le médicament prescrit. Assurez-vous que votre médecin soit au courant de tout autre produit médicamenteux, supplément diététique ou herbacé que vous pourriez consommer.

Quels sont les effets secondaires éventuels? Tous les médicaments ont potentiellement des effets secondaires. Dans certains cas, il n'est pas nécessaire d'agir et on peut continuer à prendre le médicament. Dans d'autres cas, une adaptation de la dose ou un changement de substance est conseillé. L'apparition de certains effets secondaires indésirables peut imposer l'arrêt du médicament. Il peut être utile d'être au courant des effets secondaires communs et des actions à entreprendre à leur apparition. Un des effets secondaires indésirables les plus fréquents est la somnolence - une caractéristique commune des antihistaminiques, des sédatifs, ainsi que des traitements des troubles mentaux et émotionnels. Les personnes qui prennent ce genre de produits ne devrait pas conduire un véhicule avant de s'être assuré que leur médicament ne va pas interférer avec leurs capacités à le faire en toute sécurité. Votre médecin, un pharmacien ou un site de référence fiable pourra vous fournir les informations relatives aux effets secondaires et/ou indésirables.

Quelle est la durée du traitement? Certains médicaments ne doivent être pris que jusqu'à l'arrêt des symptômes, alors que d'autres doivent être continués pour une période spécifiée à l'avance. Par exemple, un médicament contre la douleur peut être arrêté lorsque la douleur a cessé, alors qu'un antibiotique est typiquement prescrit pour 7 ou 14 jours afin d'éradiquer les germes qui persistent malgré la disparition des symptômes de l'infection.

Que faire si j'ai oublié une dose ? Dans certains cas, il est raisonnable de prendre la dose en retard afin de maintenir un taux sanguin adéquat du médicament. Dans d'autres cas, cela n'a guère d'importance et doubler la dose peut d'augmenter le risque d'effets secondaires indésirables. 

Dispose-t-on d'informations écrites sur le médicament ? Dans la plupart des pays, une notice destinée au patient est systématiquement adjointe aux conditionnements des médicaments destinés au public. De plus, certains médecins procurent des informations écrites sur les médicaments communs. La notice de votre médicament peut également être disponible via le pharmacien qui remplit la prescription. Il existe d'excellents livres de référence, et beaucoup d'information est disponible sur les sites internet des pharmacies en ligne.

Y a-t-il une forme générique disponible ? Les génériques coûtent généralement moins et sont tout aussi efficaces que les médicaments de marque. La plupart des médecins les prescrivent désormais en routine, même si d'aucuns les supposent encore moins efficaces, quand d'autres n'y pensent tout simplement pas. La prescription générale s'est toutefois largement généralisée ces dernières années, entre autres pour des questions de contention des coûts - tant pour les établissements hospitaliers que pour les patients et les assurances. Certaines maladies graves imposent l'usage du médicament de marque original mais dans la plupart des cas, il n'y a aucune raison de se passer du générique.

Il ne devrait pas être nécessaire de questionner votre médecin à ce sujet pour chaque prescription. Un bon médecin vous communiquera cette information lors de l'établissement de l'ordonnance. Ne vous attendez pas à, et ne demandez pas, une longue discussion au sujet des effets secondaires ou des complications possibles de médicaments communs. Si vous pensez que votre médecin n'a pas été suffisamment clair, demandez une clarification.

Il existe divers types d'assistance pour aider à la prise adéquate des médicaments. Elles incluent des calendriers de prise médicamenteuse, des instructions écrites individualisées, des codes de couleur sur les emballages, des boites à compartiments avec dates et heures de prises, des bouchons qui mémorisent l'heure d'ouverture et des bouteilles et des boites avec une alarme pour se remémorer le médicament à prendre.

En voyage, prenez suffisamment de médicaments pour vos besoins. Emporter une ordonnance supplémentaire est une bonne idée en cas de perte de bagage ou si vous êtes arrivé au bout de vos réserves.

Lorsqu'un emballage de sécurité est trop dur à utiliser, demander un emballage plus facile à ouvrir à votre pharmacien.

Précautions de sécurité.

  • Si vous consultez plus d'un médecin, informez chacun d'entre eux de tout médicament que vous prenez, prescrit ou non. Une bonne idée est d'en avoir la liste sur vous. Informez également le médecin de tout effet indésirable que vous auriez subi.
  • Tenez-vous-en à la dose prescrite. En prendre davantage augmente le risque d'effet indésirable sans améliorer les bénéfices. Ne cessez pas de prendre un médicament parce que vous avez l'impression qu'il n'agit pas. Certains médicaments demandent plusieurs jours, voire semaines, avant que leur effet ne soit évident. Demandez plutôt un avis à votre médecin. Tenez un journal quotidien de vos prises médicamenteuses, surtout si votre régime de traitement est compliqué.
  • Souvenez-vous que l'alcool et les sédatifs multiplient les effets de l'un et de l'autre sur le cerveau. Ne mélangez pas alcool et somnifères, anxiolytiques ou tout autre médicament ayant un effet sédatif. Si vous buvez régulièrement de l'alcool, informez-en impérativement votre médecin.
  • Conservez vos médicaments dans leur emballage d'origine afin d'éviter toute confusion quant à la nature des produits.
  • Rappelez-vous que partager ses médicaments avec autrui est risqué. Un médecin tient compte de l'âge, du poids, du sexe, des autres médicaments pris, ainsi que de toute une gamme de facteurs lorsqu'il prescrit un médicament pour un patient donné. Ce qui est bon pour une personne ne l'est pas forcément pour une autre.
  • Faites régulièrement le ménage de votre pharmacie personnelle. Les médicaments périmés ou inutilisés, et tous ceux ayant changé de couleur, d'odeur ou de texture, doivent être ramenés en pharmacie où ils seront traités de façon adéquate. Les résidus médicamenteux constituent des polluants pour l'environnement, ne les jetez donc jamais dans les ordures communes, et encore moins dans les toilettes !
  • Des médicaments prescrits pour une maladie antérieure ou pour une autre personne ne devraient pas être consommés sans avis du médecin. Ils peuvent avoir perdu leur efficacité, s'être altérés, ou un médicament plus approprié a pu devenir disponible entre-temps.
  • Signalez au plus vite à votre médecin toute réaction inhabituelle à un médicament.
  • Si vous n'avez d'autre choix que de commander vos médicaments sur Internet, redoublez de prudence dans le choix de votre pharmacie en ligne et des médicaments commandés. La majorité des sites ne garantissent ni le conseil, ni la surveillance qu'assure généralement un pharmacien dans son officine.

Dernière mise à jour le 10 juin 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)