Accueil » Ressources » Quackwatch » Déclaration de Linus Pauling en appui à la fluoruration

Déclaration de Linus Pauling en appui à la fluoruration

Dr Stephen Barrett

En 1981, après avoir appris que Linus Pauling avait payé à sa fille un abonnement à vie à la National Health Federation, je lui ai demandé s'il connaissait le parcours trouble de ce groupe et que c'était la principale force antifluoruration aux États-Unis. Je lui ai également demandé s'il se souciait que son argent puisse être utilisé pour aider à combattre la fluoruration. Dans une série de lettres, il a répondu qu'il:

  1. soutenait fortement la fluoruration,
  2. connaissait la position de la NHF,
  3. avait essayé de faire pression sur l'organisation pour qu'elle change d'avis,
  4. en avait parlé souvent depuis de nombreuses années, et
  5. pensait que d'autres questions étaient plus importantes.

Il m'a également fait parvenir la déclaration suivante, qu'il dit avoir publiée en 1967. Son affirmation selon laquelle il s'était prononcé en faveur de la fluoration m'a surpris. Bien que j'aie lu des milliers de documents sur les vues et activités de Pauling, je n'avais vu aucune indication qu'il avait publiquement soutenu la fluoruration.

La fluoration de l'eau potable

Linus Pauling, Ph.D.
29 novembre 1967
 

Pendant plus d'une décennie, j'ai étudié les informations disponibles sur la fluoruration de l'eau potable et j'en suis arrivé à la conclusion que la présence d'ions fluorures dans l'eau potable à des concentrations similaires à la moyenne de l'eau naturelle, est bénéfique pour la santé. Notamment en raison de la protection qu'elle offre contre la carie dentaire et qu'il n'existe aucune preuve que les effets nocifs soient comparables en importance aux bienfaits. Je soutiens les actions des municipalités, des États et des gouvernements nationaux qui exigent que les réserves publiques d'eau potable soient amenées à ce niveau par l'ajout de fluorure, si l'eau est déficiente en fluorure et par l'élimination d'une partie du fluorure s'il est en excès dans l'approvisionnement en eau.

Le fluorure en tant que poison

En grande quantité, le fluorure est un poison. En petite quantité, il est bénéfique pour l'être humain. À cet égard, l'ion fluorure est semblable à de nombreuses autres substances, comme la vitamine D, qui sont nocives en grande quantité, mais qui sont nécessaires en petite quantité pour la vie et la bonne santé des êtres humains. Un autre exemple est le cuivre. Les sels de cuivre sont toxiques, mais une petite quantité de cuivre est essentielle pour la santé des êtres humains.

L'ion fluorure en tant qu'inhibiteur enzymatique

On sait qu'à certaines concentrations, l'ion fluorure agit comme inhibiteur de certaines enzymes présentes dans le corps humain. Les données disponibles montrent que l'ion fluorure présent dans les eaux naturelles moyennes ou dans les eaux qui ont été fluorées conformément à la pratique courante actuelle ne provoque pas, en inhibant l'action enzymatique, d'effets nocifs pour les êtres humains

La marbrure des dents par l'ion fluorure

L'eau potable contenant une quantité d'ions fluorures supérieure à la moyenne provoque des taches blanches sur les dents. En général, seule une marbrure légère ou très légère de l'émail est causée par la concentration de fluorure recommandée dans la fluoruration de l'eau potable. L'inconvénient d'une légère marbrure occasionnelle de l'émail est largement compensé par l'avantage d'une diminution importante de la carie dentaire.

Je suis heureux de souligner que le site Web de l'Institut Linus Pauling contient maintenant un excellent rapport sur l'importance d'un apport adéquat en fluorure. L'énoncé a vu le jour au début des années 1990 et fait l'objet de révisions périodiques. La version courante conclut que :

Les avantages pour la sécurité et la santé publique de l'eau fluorée de façon optimale pour la prévention de la carie dentaire chez les personnes de tous âges est un fait bien établi. L'Institut Linus Pauling appuie les recommandations de l'American Dental Association et des Centers for Disease Control and Prevention. Ces recommandations incluent: l'utilisation d'eau fluorée de façon optimale ainsi que l'utilisation de dentifrice au fluorure, de bain de bouche au fluorure, de vernis au fluorure et si nécessaire de suppléments au fluorure. En raison du risque de fluorose dentaire, toute supplémentation en fluorure doit être prescrite et étroitement surveillée par un dentiste ou un médecin.

 

Dernière mise à jour le 12 juillet 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2020 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2020 Les Sceptiques du Québec (version française)