Accueil » Ressources » Quackwatch » Comment l'homéopathie nuit

Comment l'homéopathie nuit

Dr Stephen Barrett

Les partisans de l’homéopathie adorent affirmer que les produits homéopathiques sont sans danger, doux et sans effets secondaires. Cette idée repose sur le fait que, dans la plupart des produits, le « principe actif » a été tellement dilué qu'il ne peut causer aucun préjudice direct. En fait, dans les produits homéopathiques correctement préparés en dilution 12 CH (ou 24x) ou plus, aucune molécule de la substance d'origine ne sera présente. Malheureusement pour les patients, l'homéopathie peut tout de même nuire, d'au moins quatre façons.

Préjudice physique direct

Certains produits étiquetés « homéopathiques » contiennent des contaminants toxiques. En 2009, l'Organisation Mondiale de la Santé a averti que l'évaluation de sécurité devait prendre en compte les impuretés possibles du matériau source, ainsi que la contamination et les défaillances des bonnes pratiques de fabrication [1].

En 2012, le Dr Edzard Ernst et ses collègues ont retrouvé des rapports faisant état de 1 142 patients ayant subi des dommages physiques directs imputables à des produits homéopathiques. Les problèmes comprenaient : douleurs abdominales, flatulences, réactions allergiques, lèvres brûlantes, nausées, vomissements, cancer de la vessie, faiblesse grave, troubles mentaux, coma, troubles cutanés, anomalies métaboliques, irritabilité, maladie gastro-intestinale aiguë, leucopénie, perte de poids, diarrhée chronique, chute de cheveux, douleurs, pancréatite, problèmes d'équilibre, somnolence, insuffisance rénale, troubles du rythme cardiaque, évanouissements, enflures graves, saignements, essoufflement, fièvre élevée, hypotension artérielle et troubles neurologiques. Plusieurs patients ont dû être hospitalisés et quelques-uns sont décédés [2].

Préjudice physique indirect

Si un produit ne fonctionne pas, il n’est pas sûr de l’utiliser au lieu d’un médicament réel. Un retard dans l’obtention de soins efficaces peut entraîner une aggravation d’affections qui auraient pu être traitées correctement. Le groupe de recherche d'Ernst en a trouvé 17 cas. Cependant, la grande majorité des victimes de lésions indirectes ne sont pas signalées.

Préjudice économique

Les sommes gaspillées en homéopathie s'élèvent à plusieurs milliards de dollars par an dans le monde. Les plus grands perdants sont les victimes de praticiens qui utilisent un dispositif EAV pour détecter des problèmes inexistants et leur recommandent des produits inutiles pour les résoudre [3].

Préjudice à la société

De nombreux partisans de l'homéopathie ont laissé entendre à tort que les vaccins et les médicaments soumis à prescription font plus de mal que de bien. Toute baisse des taux de vaccination met en danger tout le monde dans notre société.

 

Références

  1. Safety issues in the preparation of homeopathic medicines. Geneva, Switzerland: World Health Organization, 2009.
  2. Posadki P, Alotaibi A, Ernst E. Adverse effects of homeopathy: a systematic review of published case reports and case series. International Journal of Clinical Practice 66:1178-1188, 2012.
  3. Barrett S. Appareils « électrodiagnostiques » des charlatans. Quackwatch, 7 juillet 2012.

 

Cet article a été publié le 10 août 2015.

Traduction en français le 3 juin 2019 par le Dr Jacek Sierakowski.

Dernière mise à jour le 9 juin 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)