Quackwatch
Accueil » Ressources » Quackwatch » Dylan Lévesque, DC sanctionné deux fois pour marketing inapproprié

Dylan Lévesque, DC sanctionné deux fois pour marketing inapproprié

Stephen Barrett, MD

Dylan D. Lévesque, DC (docteur en chiropratique), qui pratique à Abingdon, en Virginie, a été sanctionné à deux reprises pour publicité inappropriée.

  • En 2001, le Virginia Board of Medicine, qui réglemente les chiropraticiens en plus des médecins, a réprimandé Lévesque pour avoir formulé des affirmations infondées selon lesquelles la technique d’élimination des allergies de Nambudripad (NAET) pourrait apporter un soulagement durable aux migraines, à l’asthme, aux troubles du déficit de l’attention, à la fibromyalgie, au syndrome du côlon irritable, aux colites, ainsi qu’aux sensibilités aux produits chimiques, douleurs articulaires, addictions (tabagisme et autres), fatigue chronique, dépression et problèmes de peau (éruptions cutanées, urticaire). La Commission a décrit NAET comme « un système de test de la réponse musculaire pour le diagnostic et le traitement des allergies, pour lequel il n’existe aucune recherche de preuves scientifiques à l’appui de son efficacité ».
  • En 2007, la Commission a ordonné à Lévesque de « s’abstenir de toute publicité fausse, illusoire, trompeuse, ou contenant une prétention non fondée de supériorité ». L’ordonnance sur consentement (ci-dessous) indique que Lévesque a distribué des brochures proposant « le programme ultime pour les personnes souffrant de fibromyalgie » et promettant de soulager de manière permanente la douleur du canal carpien (au niveau du poignet) en 10 à 15 minutes. Le traitement de la fibromyalgie utilisait NAET. Le conseil a imposé une peine de 3 000 $ à Lévesque pour une période de probation indéterminée et l’a astreint à retirer sa publicité actuelle et à lui présenter, dans une durée maximale de un mois, un rapport incluant les copies de ses supports publicitaires.

La probation de Lévesque a pris fin en 2009.


VIRGINIE:

DEVANT LA COMMISSION DE MÉDECINE

EST CONVOQUÉ: DYLAN DANIEL LÉVESQUE, DC
Permis No.: 0104-001589

ORDONNANCE SUR CONSENTEMENT

Dans un courrier daté du 15 octobre 2007, le Virginia Board of Medecine (organisme chargé de réglementer les professions de santé) a convoqué le Dr. Lévesque à une conférence informelle afin d’enquêter sur des allégations portant sur de possibles infractions aux lois et réglementations régissant la pratique de la chiropratique dans le Commonwealth de Virginie.

Au lieu de se rendre à cette conférence informelle, le Dr. Lévesque et la Commission, comme acté par leurs signatures respectives ci-dessous, ont accepté de donner effet à la présente ordonnance sur consentement concernant le permis du Dr. Lévesque à exercer la chiropratique en Virginie.

CONCLUSIONS DE FAIT ET CONCLUSIONS DE DROIT

La Commission a adopté les conclusions de fait et les conclusions de droit suivantes :

  1. Le 1er avril 1996, le conseil a délivré à Dylan D. Lévesque, DC, le numéro de permis d’exercer 0104-001589 pour pratiquer la chiropratique dans le Commonwealth de Virginie. Ce permis est actuellement actif et expirera le 31 août 2008, sauf s’il est renouvelé ou autrement limité.
  2. Le Dr. Lévesque a enfreint les articles 54.1 à 2915.A (1), (12), (15), (16) et (18) du Code et 18 VAC 85-20-30.E du Board’s General Regulations Governing the Practice of Chiropractic. Attendu que :
    1. Autour de la période allant d’octobre 2004 à avril 2005, le Dr. Lévesque a publié, ou a fait publier, des annonces dans plusieurs journaux invitant des personnes à le contacter pour obtenir des ouvrages sur la fibromyalgie. Cette publicité annonçait :
      « Évaluation GRATUITE de la fibromyalgie ! Approche sans médicaments et non chirurgicale ! Découvrez la cause véritable de votre fibromyalgie !… Ce coupon vaut pour une consultation d’évaluation de la sévérité de la fibromyalgie en 45 minutes… Scanner vertébral thermographique Nervoscope GRATUIT ! »
      Dans cette annonce, le Dr. Lévesque utilisait le titre de « Dr. » sans préciser qu’il est docteur en chiropratique.
    2. Les documents sur la fibromyalgie fournis aux personnes ayant répondu à la publicité susmentionnée contenaient des déclarations fausses, trompeuses, illusoires et/ou des allégations de supériorité. Spécifiquement, cette brochure intitulée « La vérité étonnante révélée – Comment des milliers de personnes souffrant de fibromyalgie sont enfin débarrassés de leurs douleurs, souffrances et de leur fatigue chronique sans médicaments ni chirurgie… et comment vous pouvez faire de même », annonce un traitement de la fibromyalgie qui utilise la technique d’élimination des allergies de Nambudripad (NAET), technique qui dépasse le cadre de la chiropratique, n’est pas conforme aux normes acceptables en matière de soins chiropratiques et ne s’appuie sur aucune recherche ni donnée scientifique ou médicale valide. De plus, ce document contient les affirmations et/ou prétentions de supériorité fausses, illusoires ou trompeuses qui suivent, dont, pour aucune, le Dr. Lévesque n’a pu fournir de données ou d’études valides :
      1. « Si vous en avez assez d’écouter des soi-disant ’’experts‘‘ qui prennent votre argent et de chez qui vous sortez en ne vous sentant pas mieux, mais avec moins d’espoir… Vous voyez, une grande partie de ma pratique est consacrée uniquement à la fibromyalgie. Consacrée à des cas où d’autres médecins ont échoué. Consacrée à des cas où d’autres médecins ont abandonné. Consacrée à des cas où d’autres médecins ont tout simplement tourné le dos et jeté votre cas à la poubelle. Consacrée à des cas comme le vôtre… Et ce que j’ai découvert est comme la « fontaine de jouvence » pour les fibromyalgiques qui souffrent !… La plupart des médecins que je connais ont totalement abandonné l’idée de soigner la fibromyalgie, baissant les bras et disant à leurs patients que tout est dans leur tête. »
      2. « Au final… je ne pouvais trouver personne qui aidait VRAIMENT les personnes atteintes de fibromyalgie. Bien sûr, ils ont réalisé beaucoup de tests élaborés et coûteux (très coûteux !). Mais quand tout eu été fait et dit, qu’ont-ils fait pour vous ? RIEN ! Et là, ils ont eu l’aplomb de vous envoyer une facture scandaleuse, que même Donald Trump aurait du mal à payer !… C’est ainsi que j’ai découvert un système incroyable créé par une ancienne fibromyalgique / victime de fatigue chronique pratiquant à Encinitas, en Californie… presque aucun autre médecin n’en a entendu parler, et encore moins y font appel. »
      3. « Pratiquement du jour au lendemain, vous pouvez commencer à soulager douleurs et fatigue chronique. Votre vie peut passer d’un enfer à un plaisir à couper le souffle en quelques semaines… Ce système peut vous faire passer du pic de la misère à une vie à vous couper le souffle… »
      4. « Il y a beaucoup de bêtises dans le monde. Trop d’ “experts” qui ne comprennent vraiment pas ce que vous vivez. Des médecins prêts à vous soumettre à un nouvel essai, à une drogue toxique. Des vendeurs d’huile de serpent prêts à profiter de votre peur. Des jokers qui ne savent pas ce qu’ils font. C’est pourquoi j’ai mis sur pied le programme “ultime” contre la fibromyalgie.»
      5. « Beaucoup d’experts priant [sic] sur votre misère. Vous remplissant de faux espoirs. Ou pire, vous disant qu’il n’y a PAS D’ESPOIR. C’est pourquoi j’ai écrit ce rapport. C’est un VRAI espoir de quelqu’un qui comprend… je me fiche de savoir si vous avez consulté des centaines de médecins ou d’autres chiropraticiens… j’ai eu de la chance quand j’ai mis ce programme sur pied et que j’ai trouvé le « chaînon manquant » Cela donne des résultats tellement miraculeux pour tant de personnes. »
      6. « Laissez-moi être votre guide. Je sais ce que vous vivez. Quand j’ai commencé à poser des questions sur la fibromyalgie à d’autres médecins, ils m’ont dit : « Aaah, ce ne sont que des hypocondriaques… ils n’ont rien à redire… ce qu’il leur faut, c’est un bon psy ! » Hé bien, je sais mieux. Et je vous promets que je ne vous laisserai pas tomber. »
      7. « Il m’a fallu des mois pour rédiger ce rapport »
        Cette déclaration ainsi que d’autres, similaires, amènent le lecteur à croire que la publicité est un message que le Dr. Lévesque adresse personnellement au public concernant son expérience et sa pratique individuelles. En fait, il s’agit d’un modèle de publicité acheté par le Dr. Lévesque.
      8. « Prenez le temps de lire les nombreux témoignages de patients que j’ai inclus dans ce rapport. Vous verrez que beaucoup de mes patients sont allés voir de nombreux autres médecins et ont essayé de nombreux traitements différents avant de venir chez moi et ont finalement pu obtenir un soulagement. »
        De l’aveu même du Dr. Lévesque, aucun témoignage de ce type n’a été inclus dans le rapport.
    3. Entre octobre 2005 et janvier 2006 ou vers cette date, le Dr. Lévesque a publié, ou a fait publier, des annonces dans plusieurs journaux incitant des personnes à consulter son site Web pour obtenir des informations sur le syndrome du canal carpien. Cette publicité disait « Vous souffrez de douleurs dans le canal carpien ? LE RAPPORT GRATUIT qui révèle le secret pour éliminer rapidement la douleur dans le canal carpien… Un rapport confidentiel révèle la vérité cachée sur la façon de se débarrasser rapidement de la douleur au poignet… même si vous avez tout essayé avant. »

      Les informations sur le syndrome du canal carpien fournies sur le site Web précédent, intitulées « Un rapport GRATUIT expose la vérité choquante sur l’élimination rapide du syndrome du canal carpien… (de plus, pourquoi la plupart des médecins souhaitent-ils que ce site ne soit jamais trouvé !) », contenait des déclarations fausses, illusoires ou trompeuses et contenaient des prétentions à la supériorité que le Dr. Lévesque n’a pu étayer avec des données ou des études objectives. Les éléments suivants sont précisés :

      1. « NOUVEAU ! Vient de paraître : un expert local du syndrome du canal carpien expose la vérité choquante sur le soulagement de la douleur du poignet… Vous devez passer quelques minutes avec un spécialiste de la douleur du poignet et du canal carpien. C’est exactement ce que nous faisons ici au Blue Ridge Family Chiropractic. »
        Cependant, le docteur Lévesque avoue lui-même n’être ni expert, ni spécialiste du syndrome du canal carpien ou de la douleur au poignet.
      2. « Dans les 4 prochaines minutes, vous allez découvrir exactement comment éliminer votre douleur au poignet une fois pour toutes. Oui, vous vous sentirez mieux, sans avoir à subir une intervention chirurgicale, à porter des attelles ou à prendre des médicaments dangereux ! »
      3. « J’ai décidé d’écrire ce rapport parce que mon bureau est inondé de personnes souffrant du syndrome du canal carpien. »
        De l’aveu même du docteur Lévesque, son bureau n’est pas inondé de personnes souffrant du syndrome du canal carpien. De plus, le Dr. Lévesque n’a pas rédigé le rapport, mais l’a acheté.
      4. « Voici l’erreur grave que font 90 % des personnes souffrant du syndrome du canal carpien … Je leur ai demandé: « Qu’est-ce qui vous a pris si longtemps, qu’est-ce qui vous a empêché de venir plus tôt ? » Pour neuf patients sur dix, ces personnes presque sans espoir répondent: « Mon médecin de famille m’a dit de ______. » Maintenant, vous pouvez remplir le blanc ci-dessus avec :
        • prendre des médicaments
        • porter ses attelles
        • se faire injecter des corticoïdes
        • subir une opération chirurgicale
        • faire ses exercices
        et la liste continue… Pourquoi ces choses-là n’ont-elles pas fonctionné pour soigner leurs douleurs dont celles du canal carpien ? Pourquoi la plupart des gens s’inquiètent-ils lorsqu’ils font ces choses ? Pourquoi ces choses ne fonctionnent-elles pas pour des milliers de personnes induites en erreur chaque jour ? Simple. La raison est : Ce sont des solutions temporaires. Elles traitent le symptôme pas le problème. »
      5. « Alors pourquoi toutes ces idées fausses et ces vieilles épouses circulent-elles si rapidement et sont-elles crues par le public ? Qui les diffuse ? Malheureusement, la plupart du temps, ce sont des médecins qui ne savent pas vraiment mieux. Est-ce que les médecins cachent quelque chose, et pourquoi ne viennent-ils pas simplement et nous donnent les vraies réponses ? »
      6. « Pourquoi la plupart des médecins souhaitent-ils que vous ne sachiez jamais ce petit secret… Cependant, si mon médecin de famille tentait de réparer ma plomberie, je n’aurais pas l’impression qu’il soit qualifié ou connait bien ce sujet. Il en va de même pour la plupart des médecins. En ce qui concerne le syndrome du canal carpien, ils ne savent pas comment résoudre le problème, car ce n’est pas pour quoi ils ont été formés ! Rien contre eux, ils n’étaient tout simplement pas formés pour trouver un traitement, c’est-à-dire pour soigner les douleurs au poignet ou du syndrome du canal carpien… Ils ne veulent pas que vous sachiez que trouver la source de la douleur guérira le problème, car ils ne sont pas formés pour en trouver la source. Personne n’aime exposer son « manque de », en particulier lorsque cette personne est censée le savoir. Cela entraîne des milliers d’opérations inutiles et de procédures inutiles… »
      7. « Découvrez ce qui arrive à plus de 85 % des personnes qui essaient de traiter leur douleur dans le canal carpien avec des médicaments, des interventions chirurgicales ou des attelles de poignet ! (L’horrible vérité sur ce que ces choses font pour les personnes souffrant du canal carpien) les choses pires pour vous… Ils ont également des effets secondaires mortels. »
      8. « Une femme que je connais a trop pris de cortisone, y est devenue dépendante et a littéralement détruit sa structure osseuse. Ses os sont devenus faibles et fragiles et se cassaient au moindre impact. »
        De l’aveu même du docteur Lévesque, il ne connait pas de tel individu.
      9. « Ensuite, nous avons l’option chirurgicale. La chirurgie du canal carpien est rarement couronnée de succès. […] La chirurgie lance les dés et prend un raccourci pieux qui résout rarement le problème de façon permanente. »
      10. « Un homme de ma connaissance a subi une opération il y a quelques mois à peine… La chirurgie a aggravé la situation. Il n’a plus aucune sensation au bout de son index et souffre toujours de douleurs au poignet.»
        De l’aveu même du docteur Lévesque, il ne connait pas de tel individu.
      11. « Le principal problème des attelles de poignet est qu’elles ne sont qu’une autre forme de soulagement temporaire et qu’elles provoquent l’apparition de tissu cicatriciel au poignet, ce qui peut entraîner des problèmes plus graves à long terme. »
        De l’aveu même du docteur Lévesque, il ne sait pas si cette affirmation est vraie.
      12. « Donnez-moi 10-15 minutes et vous pouvez être libre de douleur, avoir votre vie en arrière et éviter toute douleur et souffrance futures ! »
      13. « Troisièmement, vous savez également que ce n’est pas la solution la plus intelligente de consulter un spécialiste de la douleur au poignet (médecin habituel), car il ou elle recommandera probablement certaines des choses les moins intelligentes dont nous avons parlé : médicaments, chirurgie, médicaments, etc. Tout ceci est très mauvais et vous indique une direction contraire à celle à suivre. »
      14. « Si vous voulez vous sentir mieux rapidement et que vous prenez enfin soin de votre douleur au poignet, faites ce petit pas et vous vous en débarrasserez pour de bon !… Il y a de fortes chances que nous puissions vous faire vous sentir mieux instantanément en quelques minutes à peine lors de votre consultation gratuite ! »
      15. « 25 personnes chez lesquelles un syndrome du canal carpien a été diagnostiqué ont signalé des améliorations significatives dans plusieurs mesures de force, d’amplitude articulaire et de douleur après le traitement que vous allez recevoir ! »
        De l’aveu même du Dr. Lévesque, il n’a pas connaissance personnelle de ces 25 personnes ni d’une étude ayant publié ces résultats.

CONSENTEMENT

En apposant ma signature, Dylan D. Lévesque, DC, reconnaît que :

  1. On m’a expressément conseillé de demander l’avis d’un conseil avant de signer le présent document et je suis représenté par William G. Shields, Esquire ;
  2. Je suis pleinement conscient du fait que, sans mon consentement, aucune action en justice ne peut être intentée contre ma licence, sauf en vertu de la loi Virginia Administrative Process Act, paragraphes 2.2-4000.A et suivants du Code de Virginie ;
  3. J’ai les droits suivants, entre autres :
    1. le droit à une conférence informelle devant le conseil ; et
    2. le droit de comparaître en personne ou par l’intermédiaire d’un avocat ou d’un autre représentant qualifié devant la Commission.
  4. Je renonce à tout droit de participer à une conférence informelle.
  5. Je ne reconnais ni ne nie la vérité des conclusions de fait ci-dessus, mais j’accepte de ne pas les contester lors d’une instance ultérieure de la Commission ; et
  6. Je consens à l’ordonnance suivante concernant mon permis d’exercer la chiropratique dans le Commonwealth de Virginie.

ORDONNANCE

PAR CONSÉQUENT, sur la base des conclusions de fait et des conclusions de droit susmentionnées, et avec le consentement du licencié, IL EST ORDONNÉ que la licence de Dylan D. Lévesque, DC, soit et est, par la présente, placée sur PROBATION DE DURÉE INDÉTERMINÉE et sous réserve de termes et conditions comme suit :

  1. Le Dr. Lévesque paiera une amende de trois mille dollars (3 000,00 $) à la Commission. Le Dr. Lévesque effectuera des paiements minimums de cinq cents dollars (500 $) par versements mensuels à compter du 1er janvier 2008, puis le premier jour de chaque mois. Rien dans la présente n’empêche le Dr. Lévesque de payer l’amende en totalité avant le 1er juin 2008.
  2. Le Dr. Lévesque s’abstiendra de toute publicité fausse, trompeuse ou illusoire, ou de toute prétention de supériorité non fondée.
  3. Le Dr. Lévesque retirera immédiatement toutes ses publicités actuelles.
  4. Le Dr. Lévesque présentera tous les mois un rapport avec des copies de toute nouvelle publicité, y compris, sans toutefois s’y limiter, toute publicité dans des publications, brochures, dépliants, coupons ou publicités Internet, pour assurer le respect des lois et des règlements de l’Office et le respect de la présente ordonnance. Le premier rapport doit être soumis au plus tard le 1er janvier 2008, puis mensuellement.
  5. Le Dr. Lévesque cessera immédiatement de diffuser toute littérature à ses patients ou au public sur la technique d’élimination des allergies de Nambudripad (“NAET”), à l’exception des livres publiés.
  6. Rien dans les présentes n’interdit au Dr. Lévesque de traiter ses patients contre la douleur par des techniques chiropratiques reconnues.
  7. Dans environ dix-huit (18) mois à compter de l’entrée de la présente ordonnance, un rapport de probation doit être soumis par la Division de la conformité du Département des professions de la santé au directeur exécutif du Conseil pour qu’il l’examine. À la discrétion du directeur exécutif, il peut mettre fin à la période de probation du Dr. Lévesque et rétablir pleinement son permis, ou encore renvoyer l’affaire à une procédure administrative devant un comité de la Conférence spéciale pour décision finale.
  8. Le docteur Lévesque suivra un cours de chiropratique conformément aux règlements de la Commission et aux exigences du titre 54.1, chapitre 29 du Code de Virginie et de toutes les lois du Commonwealth.

Conformément à l’article 54.1-2400.2 du Code, l’original signé de la présente ordonnance par consentement reste sous la garde du ministère des Professionnels de la santé en tant que document public. Le dossier doit rester confidentiel et scellé, et ne sera pas mis à la disposition du public pour inspection et copie sur demande.

POUR LE CONSEIL :

____________________

William L. Harp, MD
Directeur exécutif
Virginia Board of Medicine

ENTRÉE : 28/11/2007

Source : Casewatch

Dernière mise à jour le 28 mai 2019.

Source: Quackwatch Retour à la page d'accueil

© 2019 Dr Stephen Barrett (version anglaise)
© 2019 Les Sceptiques du Québec (version française)