Les Sceptiques du Québec

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
Today — November 29th 2021Your RSS feeds

La robotique et l'innovation font partie de l'industrie laitière

La robotique et l'innovation font partie de l'industrie laitière Elizabeth Maslyn, AGDAILY* Ce texte a des allures de publireportage, mais ça se passe aux États-Unis d'Amérique. Et il contient des messages qui méritent d'être entendus. Image : Lely Cet...

Yesterday — November 28th 2021Your RSS feeds

Opinion : Les agriculteurs africains peuvent bénéficier de la coexistence de l'agro-écologie et de la biotechnologie

Opinion : Les agriculteurs africains peuvent bénéficier de la coexistence de l'agro-écologie et de la biotechnologie Pacifique Nshimiyimana* Image : M. Osman Yahyah Alhassan, un agriculteur nigérian de 19 ans, montre sa récolte de niébé GM. Photo : Joseph...

Ré-homologation du glyphosate et littérature « scientifique » : un scandale selon Générations Futures (et ses amis médiatiques) qui fait pschitt

Ré-homologation du glyphosate et littérature « scientifique » : un scandale selon Générations Futures (et ses amis médiatiques) qui fait pschitt Encore un « rapport »... « C'est un scandale ! » Oui, mais encore ? « C'est un scandale, je vous dis ! » Oui......

Before yesterdayYour RSS feeds

Crimes de pédophilie dans le Clergé catholique : L’Église doit payer, l’Église peut payer !

November 27th 2021 at 20:20
By: admin

La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE), installée par la Conférence des évêques de France (CEF) sous la pression des évènements et présidée par M. Jean-Marc Sauvé, vice-Président honoraire du Conseil d’État, a mis au jour des pratiques criminelles d’une ampleur inégalée, couvertes par le silence de la hiérarchie catholique : de 1950 Lire plus ...

Médoucine, le complotisme et le charlatanisme quantique

November 27th 2021 at 16:56

On retrouve su Médoucine de nombreux praticiens aux propos conspirationnistes, voire clairement opposés à la médecine scientifique. Beaucoup pratiquent des « thérapies quantiques », méthode fantaisiste par excellence[i].

Pour Bernard Brico, les médecins sérieux sont des assassins…

Monsieur Brico est naturopathe sur le réseau Médoucine. Il exerce en blouse blanche de médecin et fait usage de la quantique pour « rechercher la cause profonde » des maladies. Il tient sur Facebook de nombreux propos complotistes. Il exprime par exemple son souhait d’enfermer Emmanuel Macron, Jean Castex et Olivier Véran, à la prison de la Bastille[ii]. Fasciné par Didier Raoult et Christian Perronne, il considère que les médecins qui ne prescrivent pas d’hydroxychloroquine à leurs patients atteints du Covid-19 sont des assassins…[iii]

Capture d’écran d’un post Facebook du pseudothérapeute quantique Médoucine Bernard Brico.

Patricia Valette-Chanelière : l’alliance du complotisme et du « quantique »

Naturopathe iridologue du réseau Médoucine, Madame Valette-Chanelière est une fan des acteurs de la complosphère française : Ariane Walter, Louis Fouché, Chrisitan Perronne, Didier Raoult… Elle fait usage de tout un tas de méthodes prétendument quantiques : Biospect, thérapie fréquentielle, résonnance vibratoire, ondobiologie…[iv]

Chantal Rover, le complotisme et l’ostéopathie quantique

Ostéopathe quantique prétendant agir sur les « traumatismes karmiques », Madame Rover partage des propos complotistes et New Age en quantité industrielle sur Facebook : articles de France Soir, Idriss Aberkane, Louis Fouché, Jean-Dominique Michel…[v]

Quelques praticiens « quantiques » aux propos hallucinants

Richard Jouy, praticien en homéopathie sur Médoucine, prétend s’appuyer sur la « physique quantique » afin de réaliser des soins de « biorésonance et réinformation cellulaire vibratoire ». Il prétend également être en mesure d’ « identifier les véritables causes des problèmes de santé » et de « rectifier les distorsions oscillatoires cellulaires à l’origine des pathologies fonctionnelles, inflammatoires ou dégénératives et d’apporter une correction du terrain par le biais des mémoires cellulaires »[vi].

Sophie Perronnet dit être en possession d’une méthode thérapeutique quantique « aux résultats spectaculaires » qui lui permet de « déprogrammer les mémoires cellulaires » liées à nos vies passées[vii]. Christian Videau est sur la même ligne ; cet ostéopathe quantique propose des séances de « détoxination ionique » et de « réinformation de la fréquence vibratoire des cellules »[viii].

Cet article met en évidence, encore une fois, non seulement l’absence de sérieux du recrutement des praticiens par Médoucine, mais aussi la forte porosité entre les milieux New-Age, conspirationnistes et de la « médecine douce ».


Vous êtes victime d’un charlatan de la santé ? Voici la conduite à tenir : https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog/270921/sante-que-faire-si-je-suis-victime-dun-charlatan-ou-dune-derive-sectaire

Pour toute question ou volonté de partager des données, je suis joignable sur Twitter (@MathieuRepiquet), Facebook (Mathieu Repiquet) ou par mail sécurisé epistemethikos@protonmail.ch

Pour plus d’info : https://menace-theoriste.fr/author/mathieu-repiquet-moracchini/ & https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog

Si vous êtes intéressé.e par la thématique des « médecines douces », les livres du Pr. Edzard Ernst sont des références mondiales.


SOURCES

[i] La physique quantique est la science de l’infiniment petit et des particules subatomiques. Elle fait l’objet de mésinterprétations massives de la part des charlatans New-Age. http://www.slate.fr/story/154595/medecine-quantique-revolution-scientifique-arnaque ; https://theconversation.com/sept-idees-fausses-sur-la-physique-quantique-113517 ; https://www.psiram.com/fr/index.php/M%C3%A9decine_quantique ; https://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/o%C3%B9-la-d%C3%A9celer/les-d%C3%A9rives-sectaires-dans-le-domaine-de-la-sant%C3%A9/quell ; https://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/04/12/les-charlatans-de-la-physique-quantique_3158430_1650684.html

[ii] 12 juillet 2021

[iii] https://www.medoucine.com/consultation/monaco/bernard-brico/967 ; https://www.naturo-quantique06.fr/ ; https://www.facebook.com/profile.php?id=100011692754817 :

[iv] https://www.medoucine.com/consultation/hyeres/patricia-valette-chaneliere/2102 ; https://naturopaty.jimdofree.com/-/%C3%A0-propos/ ; https://naturopaty.jimdofree.com/-/les-bilans/ ; https://naturopaty.jimdofree.com/-/soins-propos%C3%A9s/ ; https://www.annuaire-therapeutes.com/therapeute/153694-patricia-valette-chaneliere-hyeres ; https://www.facebook.com/patricia.valette.3 : https://www.facebook.com/patricia.valettechaneliere

[v] https://www.medoucine.com/consultation/hyeres/chantal-jover/2083 ; https://www.facebook.com/chantal.jover.9

[vi] https://www.facebook.com/richard.jouy1 ; https://www.linkedin.com/in/richard-jouy-ba76741b/?originalSubdomain=fr ; https://biorayex.fr/bioresonance%e2%80%8b/ ; https://www.medoucine.com/consultation/eybens/richard-jouy/1628

[vii] https://sophieperronnet.fr/ ; https://sophieperronnet.fr/2021/05/01/formation-avec-mon-timewaver/ ; https://sophieperronnet.fr/2021/05/01/la-mecanique-quantique/ ; https://www.medoucine.com/consultation/chateauneuf-sur-loire/sophie-perronnet/2682

[viii] https://www.medoucine.com/consultation/artigues-pres-bordeaux/christian-videau/2131 ; https://www.christianvideau.fr/

Cet article Médoucine, le complotisme et le charlatanisme quantique est apparu en premier sur La Menace Théoriste.

Une arnaque à la sécurité sociale sur Médoucine ?

Une praticienne du réseau Médoucine a un comportement assez troublant. En effet, Cécile Guardelli[i], qui se revendique praticienne en Chrononutrition (elle facture une consultation de 30 minutes 80 euros, soit bien plus qu’une consultation chez un professionnel véritablement formé), délivre une « ordonnance de la part du Dr. Delabos » afin de réaliser un bilan sanguin. Or, […]

Cet article Une arnaque à la sécurité sociale sur Médoucine ? est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Rivales de Doctolib, Medoucine et Pungao, spécialistes des soins “alternatifs”, accueillent des “ethno-médecins”, des “psychopraticiens » et même une “passeuse d’âme ».

Doctolib, la plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne, a deux petites sœurs un peu spéciales : Medoucine et Pungao. Ces deux services, spécialisés dans la prise de rendez-vous avec des « professionnels » des médecines douces et alternatives, font un carton. Medoucine. notamment, revendique 25 000 réservations par mois, avec plus de 2 […]

Cet article Rivales de Doctolib, Medoucine et Pungao, spécialistes des soins “alternatifs”, accueillent des “ethno-médecins”, des “psychopraticiens » et même une “passeuse d’âme ». est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Peut-on encore se fier à la science ? Tronche en Live #106

November 27th 2021 at 11:45

Emission enregistrée le 24 novembre 2021.

Invité : Yves Gingras

Editorial

Nous vivons dans une époque en crise. On a probablement toujours dit ça, mais aujourd’hui c’est plus vrai qu’avant. C’est en tout cas l’impression que nous avons et la cause en est peut-être qu’aujourd’hui est justement le jour que nous sommes obligés de vivre. Le nez collé dessus, nous voyons les problèmes actuels avec une acuité sans pareil.
Vous aurez compris qu’il faut se méfier de ses impressions sur les spécificités du temps présent, mais tout de même, quand on voit les théories du complot, les rumeurs, les ravages de la pensée extrême, la polarisation de la société, les shitstorms, les bad buzz, les scandales sanitaires, les fraudes scientifiques, les faux experts, les vrais dérapages, les pseudo-théories, les remèdes illusoires, les paniques morales, les chiffres qu’on manipule, la vérité qu’on brandit et qu’on brade sur les chaines d’info continue, on sent bien qu’il y a comme un problème avec la confiance qu’on voudrait accorder aux informations que l’on croise et même à son propre jugement qui résulte nécessairement de ce que notre environnement nous fournit à penser, à considérer, à évaluer.
Certains y verront de la naïveté, mais la science a justement pour rôle de simplifier les choses, de nous fournir certaines explications de bonne qualité. On n’est pas censé débattre entre citoyens de la taille de la grande tache de Jupiter. On se fie aux mesures des spécialistes, on ne va pas refaire les calculs. Quand la communauté scientifique nous dit : « sur ce sujet, voilà ce qu’on a de plus solide », on attend de nous que nous acceptions l’information à partir de laquelle on pourra délibérer autant qu’on veut sur les meilleures décisions.
Cette vision est un peu idéale, j’en conviens. Et surtout, elle est peut-être en passe d’être complètement périmée. Si la crise de la confiance — qui ne repose pas que sur une mentalité complotiste mais aussi sur de vrais abus de pouvoir, des cachotteries, du pipeautage et des manipulations— Si cette crise continue, après les politiques, les journalistes, et diverses élites, il faut s’attendre à ce que la confiance dans la science s’étiole à son tour. Certains disent que c’est déjà le cas, que la confiance dans la science s’écroule. Mais avant d’émettre un avis sur une telle phrase, il faudrait se mettre d’accord sur le sens des mots, sur ce que c’est que la science et ce que c’est que la confiance.
Parce qu’il y a une chose qu’un zététicien est spécialement bien placé pour dire, c’est à quel point les atours de la science sont convoités. On nous vend de l’eau énergétisée avec des mots savants, on agite des graphiques et des pourcentage pour valider sa politique, on enfile des blouses blanches pour vendre du dentifrice, de la lessive ou des téléphones portables. La science a l’air de faire recette sur le marché de la caution du sérieux, de la rigueur et de l’exigence. Tout le monde ou presque veut pouvoir dire que la science est de son côté, même de la manière la plus vulgaire et la plus inepte… comme ceux qui veulent nous faire croire que la science prouve l’existence de Dieu (montrer le bouquin de Bolloré)
C’est un sujet en soi, on y reviendra croyez-le bien, mais disons seulement que ceux qui y croient n’ont pas besoin de la science pour le faire, que la science ne fonctionne qu’en écartant l’hypothèse Dieu et les miracles, et que sur un tel sujet on devrait vouloir la jouer profil bas au lieu de faire du ramdam autour d’un gros livre qui prouve avant tout à quel point les auteurs et les acheteurs désirent que des équations et des savants cajolent leurs appréhensions métaphysiques.
Le succès des pseudo-sciences, des faux experts, des jargonneux, des hyperdocteurs est une calamité, mais peut-être faut-il aussi y voir combien le public attribue toujours à la science une importante valeur. Hélas, il nous reste encore bien du travail pour savoir tous distinguer les productions de la science et les postures d’autorité qu’ont en commun les esbrouffeurs et certains mandarins, pathologie du système, qui sucent le sang du monde académique et font déshonneur à leur profession.
Comment, pourquoi, à quelle condition faire confiance à la science ? allons nous demander à notre invité de ce soir, Yves Gingras, Diplômé en physique, puis docteur en histoire des sciences, aujourd’hui professeur d’histoire et de sociologie à l’Université du Québec à Montréal.

Médecines complémentaires : terrain miné | Le Quotidien du Médecin

November 26th 2021 at 13:45
By: gperra

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/medecines-complementaires-terrain-mine

La Miviludes dont 39 % des saisines concernent la santé, a alerté en juillet sur l’augmentation des risques d’embrigadement avec la pandémie. Et les passes d’armes se répercutent en justice, comme à Strasbourg où, pour avoir pourfendu sur son blog la médecine anthroposophique, un courant ésotérique prônant les médecines douces, le philosophe Grégoire Perra a fait l’objet d’une plainte pour diffamation de la part d’une association de praticiens adeptes, avant d’être relaxé en octobre avec dommages et intérêts.
De son côté, le gouvernement peine à se positionner. L’agence des médecines complémentaires et alternatives (A-MCA), créée en 2020 avec le soutien de Cédric Villani, président de l’Office parlementaire de l’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), n’a pas été adoubée par les autorités publiques. Pire, elle s’est rapidement vue accusée d’être un lobby pro « pseudo-médecines ». Et dans un communiqué publié en juillet, l’Académie de médecine écrit en creux qu’il ne s’agit pas d’une agence, « dans la mesure où l’usage

gperra

Ces farfelus d’anthroposophes qui répandent le virus | journal de Bâle

November 25th 2021 at 18:51
By: gperra

https://www.bazonline.ch/und-das-virus-tanzt-seinen-namen-726864687122

Traduction Google de l’article
https://t.co/fGrsrvOslc

École Rudolf Steiner
Corona et anthroposophie : et le virus danse son nom

Les écoles Steiner attirent l’attention avec de nombreuses infections. Cela correspond tout à fait à l’enseignement de Rudolf Steiner. Une visite dans le monde parallèle de l’anthroposophie.

[Image]
Linus Schöpfer Siège de l’Anthroposophie : Le Goetheanum à Dornach, automne 2021.

La pandémie était-elle dans les étoiles ?
Oliver Conradt le soupçonne. Le déclenchement de la pandémie suggère, écrit l’astronome anthroposophe, que la nouvelle maladie a été favorisée par l’interaction entre un « minimum d’activités de taches solaires et des foules des planètes Mars, Jupiter et Saturne ».

Bienvenue dans le monde merveilleux de l’anthroposophie.
Merveilleux – et influent : environ 5’000 élèves fréquentent une école Steiner en Suisse. Les produits anthroposophiques sont populaires et les traces d’un sentiment anthroposophique sont également répandues.

Conradt a publié son observation dans une anthologie de la School of Spiritual Science, l’Université des anthroposophes. Son bâtiment principal est un bâtiment en béton qui s’élève au-dessus de la ville soleuroise de Dornach : le Goetheanum. C’est là que l’élite anthroposophique se réunit pour faire avancer les enseignements du maître. A l’université, des recherches sont menées sur l’agriculture de Demeter, sur l’éducation Waldorf ou sur l’eurythmie, la danse anthroposophique.

Rudolf Steiner – né en Autriche, fan de Goethe, de 1913 jusqu’à sa mort en 1925 en Suisse – a lui-même conçu le Goetheanum, dans le jardin duquel se trouve aujourd’hui sa tombe. Le 7 avril 1920, à Dornach, il prononça un discours que des étudiants comme Conradt aiment citer de nos jours.
Steiner a expliqué un « lien » entre les maladies respiratoires pandémiques et l’activité du soleil.

Les foyers au printemps 2021 : Alors que le Goetheanum se demande comment la danse sphérique des étoiles aurait pu provoquer la pandémie de Covid, un drame corona très terrestre se déroule à proximité : le médecin cantonal ferme l’école locale Steiner.
Le nombre élevé de personnes infectées est choquant, écrit-il dans un rapport. Des recherches sur le portail en ligne Bajour montrent à quel point certains enseignants et parents hésitent à prendre les mesures. Le masque est comparé à une « muselière », les enfants se sentent « tourmentés », les enseignants se sentent « bourreaux ». La direction de l’école insiste pour que les mesures soient mises en œuvre.

Un drame similaire s’est déroulé il y a quelques jours dans la ville de Zurich, où une école Steiner a également dû fermer. L’école avait renoncé aux tests répétitifs. Après que plusieurs cas ont été connus, les autorités ont d’abord ordonné des tests, puis la fermeture. Il n’y avait pas eu de problèmes majeurs dans les écoles du canton depuis des semaines.

Les écoles Steiner ont également attiré l’attention en Allemagne avec un nombre extraordinairement élevé d’infections. Le «Spiegel» a même récemment envisagé un lien entre les faibles taux de vaccination en Allemagne, en Autriche et en Suisse et la grande popularité des écoles Steiner dans ces mêmes pays.

Un monde parallèle De retour à Dornach.
A l’intérieur, le Goetheanum n’a pas l’air moins étrange. L’anthroposophie, qui a émergé il y a 100 ans comme un monde parallèle dans le cerveau de Steiner, se matérialise ici sous la forme de poignées de porte volumineuses et de lampes cubistes, d’arcs de porte arrondis et de couleurs délavées.
Dans quelques jours, les Mystery Dramas de Rudolf Steiner seront joués au Goetheanum. Cependant, pas comme d’habitude devant des centaines de spectateurs dans la Grande Salle (peinture au plafond : Rudolf Steiner).
Les organisateurs regrettent que l’autorité ne considère pas leur performance comme « un renforcement du système immunitaire mental et spirituel ». Les Mystery Plays de Steiner sont généralement joués ici : Great Hall of the Goetheanum.
Ueli Hurter l’a invité dans son bureau. A côté de lui se trouve Matthias Girke, médecin et ancien directeur d’un hôpital anthroposophique. Deux étudiants Steiner très différents : Hurter est robuste et parle haut allemand avec une coloration suisse distinctive. Girke, l’Allemand, est gracieux, excellemment vêtu, parle avec un style nasillard subtil. Les deux dirigent des « sections » au Goetheanum, qui correspondent aux instituts des universités classiques : Hurter dirige la section agricole, Girke la section médicale.
Lorsqu’on leur demande s’ils ont été vaccinés, ils se soustraient. Ils n’ont pas considéré les maladies qu’ils ont subies dans le cadre de la conversation.
Steiner visionnaire ?
Girke dit que rien d’explicite sur la gestion de la crise corona ne peut être lu dans les écrits de Steiner. Mais la direction médicale que Steiner et sa femme Ita Wegman ont décrite est très actuelle. Par exemple, parce qu’ils auraient mis les gens au centre. De nombreux patients souhaitaient être vus et compris comme une personne à part entière, et non comme un porteur de la maladie.
Girke explique que la médecine anthroposophique signifie s’appuyer sur la médecine conventionnelle et aller au-delà pour atteindre d’autres aspects de l’être humain. Hurter ajoute que Steiner était aussi un pionnier de l’écologie. Dans les années 1920, il pose les bases de l’agriculture biodynamique.
Dans les institutions anthroposophiques, l’auto-administration est d’une grande importance, poursuit Hurter. Il existe un « scepticisme vital » à propos de la « régulation étatique ».

[photo]
Les meilleurs experts anthroposophiques : Ueli Hurter (à gauche) et Matthias Girke.

En fait : le scepticisme des anthroposophes à l’égard du Covid est inhérent à leur philosophie. Les doutes sur la perception habituelle du virus, la résistance aux mesures corona – cela fait partie de l’anthroposophie.
Le fait même que les parents envoient leurs enfants dans une école Steiner montre une méfiance décidément envers l’État, auquel on préfère ne pas confier les jeunes.

Corps éthérique, corps astral et la vaccination ?
Lorsque la variole a éclaté à Berlin, Rudolf Steiner a réagi assez judicieusement, selon les souvenirs de son sténographe : il a été vacciné contre elle.
En théorie, cependant, les choses étaient différentes. Steiner a fait de la question de la vaccination dans ses écrits un sujet extrêmement complexe et spirituellement très sensible. Il l’a ainsi lié à son concept de « corps éthérique ». Steiner, un occultiste avisé, a toujours formulé ses idées d’une manière quelque peu confuse, c’est-à-dire ayant besoin d’interprétation. Cela encourage ses étudiants à faire des exégèses sophistiquées à ce jour.
« Je n’ai jamais hésité à m’exposer à la possibilité d’une infection de quelque manière que ce soit et je n’ai en fait jamais été infecté. »

En termes simples, le corps éthérique est une sorte d’âme qui anime le corps physique et relie l’être humain aux temps éternels. Selon Rudolf Steiner, quiconque ne comprend pas le corps éthérique ne peut pas comprendre les êtres humains. Mais ceux qui comprennent le corps éthérique commencent à réaliser. À savoir que « nous nous tenons à l’intérieur comme un lien dans ce grand univers. Nous commençons à parler des processus éthérés de l’univers. »
Steiner a considéré la vaccination d’un œil critique à cause de ce corps éthérique. Parce que le corps éthérique est attaqué par des vaccins à contenu animal. Selon Steiner, une vaccination peut être dangereuse pour une personne qui n’est pas encore initiée à l’anthroposophie. Après la vaccination, il était atteint d’une déficience mentale et ne pouvait plus se développer. « C’est la chose discutable à propos de la vaccination », a averti Steiner. Les anthroposophes, cependant, sont différents : ils pourraient « résister » à une vaccination.
Regardé une femme avec la variole comme un buisson : Rudolf Steiner.
Cependant, Rudolf Steiner précise également que ce n’est pas sa voie préférée. « Je n’ai jamais hésité à m’exposer à la possibilité d’une infection de quelque manière que ce soit et je n’ai en fait jamais été infecté », affirme-t-il.

Il a une fois enseigné à un étudiant « dont la mère était juste là avec la variole noire ». Steiner a attribué le fait qu’il n’avait pas été infecté au fait qu’il avait été « sans sentiments de peur » et qu’il avait regardé le patient comme « une pierre ou un buisson ». Steiner conclut : « C’est pourquoi le facteur psychologique peut finalement aussi jouer un rôle majeur dans l’infection. » C’est la conscience de l’existence d’une maladie qui peut stimuler le « corps astral » – un autre type d’âme – à devenir malade.

Pauvres médecins de canton. Tant qu’ils n’auront que des règles d’hygiène, des masques et des seringues à offrir, mais pas l’illumination cosmique, ils devront probablement aussi compter avec les drames du Covid anthroposophiques à l’avenir.

gperra

❌