Les Sceptiques du Québec

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 26 mai 2019Vos flux RSS

Les croyances sexuelles

La vision traditionnelle des sexes est mises à mal de nos jours. Nous commençons à accepter l’idée que le genre est quelque chose de socialement construit, à le percevoir comme une catégorie plus fluide, moins binaire, et à accepter que l’un puisse se sentir d’un genre différent que celui que la société lui a assigné à sa naissance. C’est très bien. Mais comme toute idée nouvelle, cela apporte

La fille du fermier : manger « bio » plutôt que « conventionnel » ne fait aucune différence en termes de risque

Par : Seppi

La fille du fermier : manger « bio » plutôt que « conventionnel » ne fait aucune différence en termes de risque Amanda Zaluckyj* Les scientifiques ayant analysé la liste des « douze salopards » ont trouvé que remplacer les produits conventionnels par...

« Fraude scientifique à l'AFIS ! » ? Incurie de journalistes...

Par : Seppi

« Fraude scientifique à l'AFIS ! » ? Incurie de journalistes... Il était une fois un adepte des brèves de comptoir électroniques signant « Ladybird1967 » et se décrivant ainsi – tout un poème : « Corsican Blockhead. If I block you, it's because you're...

Hier — 25 mai 2019Vos flux RSS

Le crépuscule de l’homéopathie ? Médicaments VS grigris homéopathiques

En dehors de l’industrie de la parfumerie, le secteur de la pharmacie est un de ceux qui dépensent le plus en publicité et autres formes de promotion. Selon un rapport de la commission européenne (cité dans la revue Prescrire), sur la période 2000-2007,...

La production de coton du Burkina Faso s'effondre après l'élimination progressive des OGM

Par : Seppi

La production de coton du Burkina Faso s'effondre après l'élimination progressive des OGM Joseph Opoku Gakpo* Photo ww.aouaga.com. La production de coton continue de reculer au Burkina Faso trois ans après que le pays a cessé d'utiliser le cotonnier génétiquement...

Désherber à l'eau chaude et une mousse

Par : Seppi

Désherber à l'eau chaude et une mousse Glané sur la toile 345 Pleinchamp a produit un article détaillé, « Foamstream, une alternative au glyphosate prometteuse », qui décrit une méthode de désherbage déjà utilisée en ville et transposable aux cultures....

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Amusant de voir comment la chimie et la vie quotidienne reste séparées

Je me souviens de la visite d'un ami scientifique à la maison : il m'avait dit qu'il avait transporté dans son coffre une batterie de voiture et que celle-ci s'était renversée, de sorte que de l'acide sulfurique dans le coffre. Je lui avais demandé ce qu'il avait alors fait et il m'avait répondu qu'il avait nettoyé à grande eau. Erreur ! Car ainsi, il avait l'acide et en avait mis partout. Il aurait bien mieux valu qu'il saupoudre les parties... Lire la suite

This, vo Kientza

Game of thrones : une série Zététique ?

Par : Acermendax

Nous arrivons au terme d’une série phénoménale. Lecteur de l’œuvre originale, je redoutais un terrible gâchis avant les premiers épisodes de 2011, mais GoT est la première série de fantasy vraiment crédible. Elle réussit en outre l’exploit de mener ses personnages au terme de l’histoire.

Alors bien sûr, on a noté un appauvrissement des arcs narratifs qui ne peuvent plus s’appuyer sur les romans, et un rétrécissement de l’espace-temps autour des déplacements des personnages. Il y a des défauts, notamment pour des raisons de coûts de production, de temps d’antenne, etc. Et certains notent une transition malheureuse depuis des intrigues sociologiques vers des arcs plus psychologiques moins riches et plus hollywoodiens. Soit. Je reste personnellement reconnaissant à la télévision de nous proposer un spectacle de cette qualité, et je le dis en tant qu’auteur et fervent amateur de la fantasy 1.

Mais je veux ici quitter le registre de la critique littéraire pour défendre l’idée qu’on peut tirer une importante leçon de GoT… et en particulier de la réaction des fans au dernier grand twist qui intervient dans l’avant dernier épisode. Une leçon de zététique.


D’abord Westeros est un monde où les prophéties échouent ! La sorcière Mélisandre passe son temps à miser sur le mauvais futur-roi, il faudrait donc que les fans ne s’offusquent pas que l’annonce « tu fermeras des yeux bruns, des yeux bleus, des yeux verts » n’entraîne finalement pas le meurtre de Cercei ni de Daenerys par Arya. Même dans un monde de fantasy où la magie existe, il faut se méfier des voyants. Idem pour les prédictions offertes à ces mêmes Cersei et Daenerys le long du récit : elles ne se réalisent pas forcément, pas complètement, ou bien il faudra leur accorder le traitement que certains réservent aux écrits de Nostradamus pour réussir après coup à leur faire dire ce qu’on sait être arrivé (un exploit tout relatif). Certains s’en offusquent, mais GoT ne leur avait pas promis que les prophéties seraient vérifiées ; ils se sont faits cette promesse tout seuls. Leur interprétation de la réalité intradiégétique était crédule.

Et puis des fois, Melisandre tombe juste. Bravo à elle.

Mais il y a une leçon plus importante, alors occupons-nous de l’éléphant dans la salle du trône.

Qui est Daenerys ?

Depuis le tout début, Daenerys Targaryen est l’un des personnages principaux. Le roman adopte régulièrement son point de vue, et le public de la série éprouve naturellement de l’empathie. Nous nous identifions à son parcours initiatique, à sa lente révélation, depuis le statut de femme-objet troquée par un frère mégalomane comme moyen de rétablir ses droits, vers celui de souveraine, libératrice des esclaves en chemin pour régner sur Westeros.

Or, patatras ! Episode 5 ! Folle de rage, enivrée par le pouvoir de son dragon, désespérée d’inspirer autre chose que la peur sur ce royaume qu’elle revendique tout en lui restant étrangère, ou pour quelque autre raison tenant à son héritage, à son parcours, à ses traumatismes ou à une écriture scénaristique un peu fébrile, elle détruit Port-Réal, crame petits et grands, massacre son peuple alors même que les cloches de la ville annoncent sa reddition. Avec ce crime de guerre destiné à instaurer un règne par la peur, Daenerys ne peut plus être la gentille de l’histoire, et une bonne partie du public se sent trahi, floué. Le show leur vole un personnage qu’ils aiment. Ils ne la reconnaissent pas, c’est insupportable, et une pétition signée par un million et demi de personnes réclame2 un reboot de la saison 8.

Ce que cette réaction a de « normal » est expliqué par la série elle-même, à travers les personnages déchirés qui ont cru en elle et la jugeaient meilleure que les autre choix possibles pour le trône. Comme eux, nous avons accompagné Daenerys le long d’épreuves où elle dut faire face à des hommes haïssables. Robert Baratheon ordonne sa mort dès la saison 1, puis les situations où elle risque sa vie ne manquent pas… Tyrion nous l’explique mieux que personne dans l’ultime épisode.

« Quand elle tua les esclavagistes d’Astapor, nul hormis eux ne s’en plaignit. Après tout, ils étaient des hommes mauvais. Quand elle crucifia des centaines de nobles Meereeniens, qui aurait pu protester ? Ils étaient des hommes mauvais. Les khals dothraks qu’elle brûla vifs ? Ils lui auraient fait pire. Où qu’elle aille, des hommes mauvais meurent et nous l’applaudissons. »

Ce que Tyrion décrit ressemble à s’y méprendre à un phénomène d’engagement, au cheminement vers la pensée extrême.

En suivant Daenerys de près, nous avons développé une empathie pour sa vision du monde, et notamment sa prétention au trône. Dans ce contexte, nous fermions les yeux sur ses abus. Par ailleurs le public n’a pas eu beaucoup de considération pour les habitants d’Astapor et de Meereen, peut-être son empathie était-elle plutôt dirigée vers Westeros et ses habitants occidentaux plus proches des enjeux de la narration. GoT nous a amenés à épouser la cause d’une femme totalement certaine d’être destinée à régner par un pur droit de naissance. Alors même qu’elle annonçait aux esclaves vouloir les débarrasser de leurs maîtres, elle a toujours eu pour projet principal de devenir reine, à n‘importe quel prix. La vérité est que nous aurions dû nous en apercevoir. Nous aurions dû sentir l’immoralité de sa réponse à la mort de Barristan dans la saison 5, quand elle rassemble les chefs des familles nobles de Meereen et en livre un, au hasard, à ses dragons. Dans le plus grand calme, elle menace les autres :

« Qui est innocent ? Peut-être que vous l’êtes tous… Peut-être qu’aucun de vous ne l’est. Peut-être que je devrais laisser mes dragons décider. »

Durant la saison 7, les efforts de Tyrion sont impuissants à obtenir sa clémence quand elle décide que le père et le frère de Samwel Tarly, prisonniers qui refusent de mettre genou à terre, doivent être brulés vifs par Drogon. Cette scène était le signal que personne n’aurait dû manquer. Kit Harington (l’acteur incarnant Jon Snow) le dit lui-même aux fans scandalisés : « Vous saviez que quelque chose n’allait pas dans sa façon de faire. Vous êtes coupables, vous l’acclamiez ! »

Randyll et Dickon Tarly, brûlés vifs.

Daenerys ne fait pas le mal en permanence, elle a ses moments de grâce, de douceur, de doute, de douleur. C’est bien pour cela qu’elle suscite de l’affection de la part du public. Mais ils n’effacent rien des crimes qu’elle commet. Bien sûr, on peut l’admirer d’avoir fait route au nord, au prix de la vie d’un de ses chers dragons. Mais son but alors est de défendre le royaume sur lequel elle compte régner. Juger qu’il s’agit d’un acte de bonté désintéressée n’aurait aucun sens.

Parfois nous voyons ce que nous croyons, en particulier quand nous sommes victimes d’une mécanique d’engagement. Comme la grenouille de l’histoire dans sa casserole, qui se laisse doucement ébouillanter car elle ne perçoit pas l’élévation graduelle de la température, nous sommes entrés dans une relation avec Daenerys où, à chaque étape, nous trouvions son comportement acceptable étant donné le chemin parcouru avec elle. Chaque nouveau crime devenait justifiable, car il fallait sans cela assumer d’avoir fait fausse route depuis le début.

Les spectateurs qui ont refusé que Daenerys se révèle être la méchante ultime de l’histoire éprouvent un sentiment dont j’aimerais souligner à quel point il est précieux.

Il ressemble à ce qu’éprouve une personne engagée dans un mode de pensée extrême qui est soudain confrontée à la « réalité » sur la nature de sa croyance et de ses actes et paroles passées. Le déni qui s’impose alors est violent, presque irrépressible. Le Trône de Fer nous offre d’en faire l’expérience grâce à la puissance de son storytelling. Ce déni, nous devrions le déguster, le contempler sous toutes les coutures et nous en rappeler afin de savoir ce qu’éprouvent certaines personnes avec lesquelles nous débattons. Ce sentiment écrasant est à la source du passage à l’acte des fanatiques qui doivent rejeter le monde, même violemment, pour ne pas renoncer à leurs idées.


Au terme de sa huitième saison, GoT met en évidence que la grande menace des Mort Vivants (vaincue dès l’épisode 3) n’est finalement rien en comparaison du fanatisme. Ceux qui veulent continuer de croire que Daenerys avait raison, que son acte à Port-Real est impossible, qu’il est étranger à qui elle est vraiment vivent un moment qui peut leur être d’une grande aide pour identifier dans leur parcours personnel ce que l’on ressent quand on s’aperçoit qu’on a participé à un système de croyance toxique. Si un jour nous nous sentons trahis par l’histoire à laquelle nous participons, rappelons-nous de la leçon de Daenerys pour ne pas rater une occasion vitale de nous remettre en cause.

Game of Thrones nous invite à douter de notre lecture du monde et des gens que nous voulons voir triompher. En ce sens, n’est-ce pas une série zététique ?

Cet article Game of thrones : une série Zététique ? est apparu en premier sur La Menace Théoriste.

Supposé guérir l’autisme ou le cancer, un faux médicament à base d’eau de Javel fait des ravages

  YouTube a retiré les vidéos vantant les mérites de cette substance à base d’eau de Javel. | CAPTURE D’ÉCRAN YOUTUBE Le site américain Business Insider publie une enquête démontrant comment des vidéos YouTube ont conduit des centaines de personnes à utiliser le « Miracle Mineral Solution » (MMS), une substance composée d’eau de Javel vendue comme un […]

Cet article Supposé guérir l’autisme ou le cancer, un faux médicament à base d’eau de Javel fait des ravages est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Aborder le « problème de communication » de la recherche sur la biosécurité

Par : Seppi

Aborder le « problème de communication » de la recherche sur la biosécurité Justin Cremer* Tarragone, en Espagne, est un lieu à la fois étrange et propice pour rassembler près de 300 chercheurs en biotechnologie, régulateurs, ONG et agriculteurs du monde...

Soutien à CRISPR et Cie

Par : Seppi

Soutien à CRISPR et Cie Schillipaeppa* Les élections européennes sont proches et il y a déjà un projet que la nouvelle Commission devra traiter : à l'initiative des Pays-Bas, les ministres de l'agriculture de l'UE sont désormais majoritairement favorables...

Diatomythe ou Diatamateurisme ?

Par : anonyme

Fin janvier 2019 apparaissent 2 videos Youtube où l'on pouvait voir les fameuses Momies de Nasca détenues par l'institut Inkari -Cusco.
Source Youtube GaoronTV https://www.youtube.com/watch?v=lki55OqN8iY https://www.youtube.com/watch?v=FJ4iOwQtggQ
Sur ces vidéos filmées en Juillet 2018, les « reliques » arborent un blanc immaculé assez déroutant pour ceux ayant suivi l'affaire Alien Project depuis ses débuts.
Pour rappel, photographies de Maria lors de ses premières apparitions officielles en 2017 : (...)

- Thierry Jamin et l'affaire des momies de Nazca

En Allemagne, le mystère des morts à l’arbalète

Dans la chambre d’une pension bavaroise, la police a découvert il y a une semaine trois corps transpercés par des carreaux d’arbalète. Un couple de femmes décédées a ensuite été retrouvé. Parmi ces cinq morts, un homme tenait une boutique vendant des arme L’énoncé des faits intrigue comme un puzzle incomplet. Trois corps retrouvés dans […]

Cet article En Allemagne, le mystère des morts à l’arbalète est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Homéopathie   Déremboursement en vue

 La Haute Autorité de santé recommanderait de ne plus rembourser des produits homéopathiques. L’avis n’est pas encore officiel, mais cette décision serait conforme à toutes les évaluations des instances scientifiques internationales. Dans l’univers des médicaments, les produits homéopathiques ont toujours eu une place à part. Ils bénéficiaient en particulier d’une dérogation qui leur permettait de […]

Cet article Homéopathie   Déremboursement en vue est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Affaire Vincent Lambert : qu’est-ce que la Fraternité Saint-Pie-X ?

Le nom de cette communauté catholique traditionaliste, fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre, est souvent associé aux parents Lambert. L’affaire Vincent Lambert a connu un incroyable rebondissement, lundi soir, avec la décision de la cour d’appel de Paris. Contre toute attente, la juridiction a ordonné la reprise des traitements sur ce patient tétraplégique en état végétatif […]

Cet article Affaire Vincent Lambert : qu’est-ce que la Fraternité Saint-Pie-X ? est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Emprise sectaire et réseaux sociaux, les nouveaux dangers

Le congrès annuel de la Fédération européenne des centres de recherche et d’information sur le sectarisme (Fecris) s’est tenu à Paris le vendredi 17 mai sur le thème « Combattre l’emprise sectaire sur les réseaux sociaux » « Le paradoxe c’est qu’à l’ère technologique, il y a un réveil de la pensée magique. »PHOTOGRAPHEE.EU/STOCK.ADOBE.COM À l’occasion de […]

Cet article Emprise sectaire et réseaux sociaux, les nouveaux dangers est apparu en premier sur Centre Contre les Manipulations Mentales.

Quelques éléments de programmes électoraux

Par : Seppi

Quelques éléments de programmes électoraux Glané sur la toile 344 Électoraux ? Ou plutôt électoralistes, voire démago... Actu-environnement a relevé le défi de résumer dans « Elections européennes : ce que proposent les listes en matière d'environnement...

❌