Les Sceptiques du Québec

🔒
❌ L'agrégateur de flux RSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 26 février 2020Vos flux RSS

Non, ces enfants ne sont pas morts empoisonnés dans une école

Par : smandjo

Une vidéo diffusée le 25 février et partagée plus de 6.000 fois en 24 heures sur Facebook prétend montrer des corps d’enfants, morts empoisonnés lors de la fête de leur école. En réalité, ces images sont celles des victimes d’une bousculade meurtrière dans une école au Kenya le 3 février.

Non, cette vidéo ne montre pas des Chinois se convertissant à l'islam pendant l'épidémie du nouveau coronavirus

Une vidéo partagée plusieurs milliers de fois depuis mi-février sur Facebook affirme que des Chinois se sont convertis à l'islam car l'épidémie du nouveau coronavirus ne toucherait pas les musulmans. C'est faux: la vidéo montre en réalité des hommes en Arabie Saoudite se convertissant à l'islam en mai 2019, soit plus de six mois avant le début de l'épidémie de coronavirus en Chine, dans la ville de Wuhan, fin décembre 2019. 

Non, ce discours expliquant comment "conquérir" l’Afrique n’a jamais été prononcé au Parlement britannique

L’extrait d’un discours appelant, en 1835, le Parlement britannique à "conquérir" l’Afrique en brisant "sa spiritualité et son héritage culturel", circule sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. Il a été partagé à nouveau des centaines de fois sur Facebook depuis le 20 février. Ce discours n’a jamais été présenté devant le Parlement britannique selon ses archives numérisées.

France 2 – 20/02/20 – Envoyé spécial : médecines parallèles, bons plans ou charlatans?

Par : admin

Retrouvez cette enquête d’Elisa Jadot pour CAPA Presse, présentée par Élise Lucet le jeudi 20 février sur France 2. Diffusion lors du magazine Envoyé spécial.

Vous voulez devenir naturopathe, énergeticien, sonopathe, praticien en reiki, auriculothérapeute ? Rien de plus simple ! Même sans expérience ni études, vous pouvez suivre des stages, de quelques heures parfois, et décrocher un diplôme avant d’accueillir vos premiers clients !

Il existerait en France près de 400 médecines alternatives référencées, dont certaines particulièrement contestées.

Pour voir cette émission en replay, cliquez sur le lien suivant :
https://www.france.tv/france-2/envoye-special/1244717-envoye-special.html

Sur la même thématique vous pouvez retrouver un reportage d’Arte diffusé le 15/02/20 « Homéopathie : médecine douce ou imposture? », disponible en replay ici.

Israël Magazine – 09/02/20 – La dérive des sectes israéliennes

Par : admin

Le public israélien prend conscience du phénomène inquiétant de l’existence de sectes et ce, généralement après l’arrestation de leurs chefs spirituels. Quelles sont les principales caractéristiques de ces sectes et en quoi portent-elles gravement atteinte à la dignité humaine ?

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant :
https://israelmagazine.co.il/la-derive-des-sectes-israeliennes/

Dans la même thématique, vous trouverez également l’article suivant :
https://fr.timesofisrael.com/benedictions-en-echange-dargent-la-detention-de-berland-prolongee/

Désintox. Non, il n'y a pas de cannibalisme à l'origine du coronavirus en Chine

Plusieurs images particulièrement choquantes ont ressurgi sur les réseaux sociaux depuis le début de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Auchan : traire ou ne pas traire ?

Par : Seppi

Auchan : traire ou ne pas traire ?

 

Glané sur la toile 483

 

 

C'est trop joli pour tomber dans les oubliettes de Twitter !

 

 

 

 

Cette couverture de catalogue est sans nul doute un montage. Deux enfants à la manœuvre pour la traite (rassurez-vous, Auchan ne fait pas la promotion du travail des enfants), deux enfants qui regardent (et finiront peut-être comme inspecteurs des travaux finis... l'appel à l'enfant et au « bon vieux temps »...

 

Mais la traite de quoi ? Sans nul doute un spécimen d'une race à viande, la blanc bleu belge reconnaissable à son arrière-train très musculeux (c'est l'effet du gène culard).

 

Sur twitter, les commentaires sont partagés sur la question suivante. Non, le graphiste ne s'est (fort probablement) pas trompé et a bien pris une image de vache. Remarquez, vu l'état de la culture générale, c'est peut-être un accident...

 

 

 

 

Et puis du lait demi-écrémé bio et équitable à 0,99 euro/litre... Combien touche l'éleveur ?

 

 

Post scriptum

 

 

Pendant que nous y sommes, question inculture... et manipulation de l'opinion :

 

 

 

 

(Source)

 

 

Mais je n'ai pas vu le texte avec la nouvelle photo... C'est toujours la centrale grecque. Et si ma mémoire ne me trahit pas, les quolibets avaient déjà fusé quand ce page avait été postée.

Les Idées claires : a-t-il vraiment fait 20 degrés en Antarctique ?

La température a-t-elle atteint 20°C en février 2020 en Antarctique ? C'est la question au cœur des Idées Claires, notre programme hebdomadaire produit par franceinfo et France Culture destiné à lutter contre les désordres de l'information, des fake news aux idées reçues.

Coronavirus Covid-19 : la fermeture des frontières est-elle une mesure efficace pour lutter contre l'épidémie ?

Les experts jugent que fermer les frontières dans l'espoir de se prémunir contre l'arrivée d'un virus est inefficace. De même, les contrôles sanitaires à l'entrée sur le territoire ont peu d'effets.

Sur France Inter : un excellent « Interception » sur « Agribashing, l'incompréhension »

Par : Seppi

Sur France Inter : un excellent « Interception » sur « Agribashing, l'incompréhension »

 

Glané sur la toile 482

 

 

(Source)

 

 

C'est une émission de 46 minutes diffusée le dimanche 16 février 2020 et produite par de M. Philippe Bardonnaud, Mme Vanessa Descouraux et Mme Géraldine Hallot. Le reportage est de Mme Gaële Joly, avec M. François Rivalan à la prise de son.

 

Une fois n'est pas coutume, la parole a été donnée principalement au monde agricole et ami du monde agricole. Dommage que ce fut une émission radio : le son y était, mais cela aurait été tellement mieux s'il y avait eu les images. Parmi les intervenants, M. Étienne Fourmont.

 

 

Il y en a à qui ça n'a pas plu !

 

 

(Source)

 

 

Ne ratez pas, à partir de 30:00, la prise de position d'une des porte-parole de Boucherie Abolition.

 

 

(Source)

 

 

À partir de 40:00, la touche finale est apportée par Mme Aurélie Trouvé, présntée comme maître de conférences à AgroParisTech (elle est aussi co-présidente d'ATTAC). Hélas... finir une belle émission par du stratosphériquement hors-sol ne fait pas avancer le schmilblick.

 

 

(Source)

 

 

Et moi, je suis atterré que ce genre de discours puisse être dispensé aux étudiants d'AgroParisTech...

 

 

« ...un choix politiquement incorrect »... tout est dit ! (Source)

Glyphosate et le Monde Planète d'un Stéphane : le grand bal de Mardi Gras

Par : Seppi

Glyphosate et le Monde Planète d'un Stéphane : le grand bal de Mardi Gras

 

 

Le Monde Planète – de M. Stéphane Foucart – nous aura gratifié d'un article grandiose, « L’évaluation officielle du glyphosate de nouveau mise en cause » le 24 février 2020 sur la toile et le 25 février 2020 – Mardi Gras – dans l'édition papier.

 

En bref,

 

« La réanalyse des tests fournis aux autorités réglementaires, indique que l’herbicide controversé est susceptible de déclencher des cancers chez les rongeurs. »

 

Plus en détail et en introduction de l'article,

 

« Près de cinq ans après la classification du glyphosate comme "cancerogène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), c'est une nouvelle pièce qui s'ajoute au débat sur les dangers de l'herbicide controversé. »

 

Qui a réalisé la « réanalyse » ? Un certain Christopher Portier que nous avons souvent rencontré sur ce blog. D'une honnêteté et d'une moralité impeccables...

 

Il avait été coopté en tant que spécialiste invité dans le groupe de travail du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) qui avait déclaré à l'issue de – osons-le, en restant dans l'euphémisme – manœuvres que le glyphosate était un cancérogène probable. Quelques jours après la publication de cette décision, il reçut une juteuse proposition de contrat, pour servir de témoin expert, de deux cabinets d'avocats prédateurs déterminés à faire les poches de Monsanto, maintenant Bayer.

 

Il s'est évidemment dévoué à cette tâche avec diligence et zèle – et on l'a vu prêcher la « bonne parole » dans les instances européennes, sans nul doute en soutien, au moins implicite et collatéral, de l'opération états-unienne de racket par la voie judiciaire.

 

En bref, ce Monsieur est affligé d'un énorme conflit d'intérêts qui devrait le priver de toute crédibilité – surtout dans ce Monde Planète qui agite le spectre du conflit d'intérêts à tout bout de champ... enfin quand ça l'arrange...

 

Les relations d'affaires troubles de M. Christopher Portier ne sont cependant pas occultées, mais artistiquement noyées dans le texte. Il est :

 

« ancien directeur du National Toxicology Program (NTP) américain et aujourd’hui professeur associé à l’université de Maastricht (Pays-Bas) ».

 

Plus loin, en incise :

 

« [il] a participé à des procès outre-Atlantique contre Monsanto, en qualité d’expert témoin auprès de plaignants ».

 

En tout cas, donc,

 

«  Dans sa dernière édition de février, la revue Environmental Health publie une réanalyse des treize études de cancérogénicité disponibles menées sur des rongeurs. Conduite par le toxicologue Christopher Portier, ancien directeur [… cf. ci-dessus], cette étude indique que l’herbicide controversé est susceptible de déclencher différents cancers sur les animaux exposés. »

 

Cette formidable découverte est donc décrite avec une remarquable prudence et mesure. La suite est plus brutale :

 

« Si cette conclusion est notable, c’est que ces mêmes tests – dont la majorité ont été menés par les industriels eux-mêmes – ont servi de base aux avis des autorités réglementaires, notamment européennes et américaines. Or celles-ci ont unanimement estimé, à l’inverse, que le glyphosate n’a pas de potentiel cancérogène. »

 

On peut s'amuser à cette lecture : les tests « menés par les industriels eux-mêmes » normalement vilipendés et dénigrés dans la littérature activiste viennent sans nul doute d'acquérir une grande qualité...

 

Le contraste est – à dessein ? – trop brutal : ce qu'ont conclu les autorités, c'est que le glyphosate n'est pas cancérogène lorsqu'il est utilisé conformément aux préconisations d'emploi. Évidemment, les choses changent ou peuvent changer quand on administre quelque 5 grammes (vous avez bien lu), voire 9 de glyphosate par kilogramme de poids corporel et par jour.

 

 

Les études « réanalysées » par M. Christopher Portier. Notez les doses...

 

 

Mais oyez, oyez, braves gens ! M. Christopher Portier a raison sur une douzaine d'agences d'évaluation et de réglementation et des centaines d'experts...

 

Enfin... M. Stéphane Foucart, en bon journaliste, a interrogé le toxicologue – un vrai, M. Christopher Portier ne l'est pas – Bernard Salles, ancien directeur de l'unité Toxalim (INRAE, université de Toulouse) :

 

« Au vu de cet ensemble de résultats, le niveau de preuve de cancérogénicité chez le rongeur est limité mais non nul. »

 

On ne cesse de nager dans le sophisme de l'homme de paille : les autorités ont dit – suit une allégation fausse ou, au mieux, incomplète –, M. Christopher Portier démontre que c'est faux...

 

Son chef d'œuvre de réanalyse, c'est « A comprehensive analysis of the animal carcinogenicity data for glyphosate from chronic exposure rodent carcinogenicity studies » (une analyse complète des données sur la cancérogénicité animale pour le glyphosate provenant d'études de cancérogénicité chez les rongeurs à exposition chronique – traduction Google).

 

Nous n'entrerons pas dans cet article, et ne traduirons pas même le résumé. C'est à l'évidence une fishing expedition, une pêche au chalut.

 

Non, ce qui est intéressant, c'est la peer review, l'examen par les pairs qu'à diligentée Environmental Health.

 

 

 

 

  • Mme Fiorella Belpoggi, de l'Istituto Ramazzini, qui nous a fait produire de belles pages sur ce site. En bref, une militante anti-pesticides (et plus...). Son évaluation ? Brève et, bien sûr, positive.

 

 

 

 

  • M. Michael Antoniou, du King's College de Londres. Autre militant anti-pesticides et anti-OGM notoire. On relèvera qu'il est membre du conseil scientifique du Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique (CRIIGEN). Son appréciation : « un article exceptionnel ».

 

  • Mme Lianne Sheppard, professeure à l'université de Washington... et co-auteure d'articles tentant de nous convaincre que le glyphosate est cancérigène (voir ici et ici sur ce site). Elle aussi considère que l'article est exceptionnel.

 

Mme Lianne Sheppard est aussi longuement citée dans l'article du Monde : des récriminations contre l'Environmental Protection Agency (EPA) qui n'aurait pas appliqué ses procédures et masqué des effets cancérogènes.

 

Non, Mme Lianne Sheppard, reviewer de l'article de M. Christopher Portier, n'a pas de conflit d'intérêts quand elle contribue à la promotion de l'article...

 

C'est probablement à son insu, ses propos cités ayant été extraits d'un article publié dans Forbes. Un article qui contient cette perle :

 

« Une caractéristique du processus scientifique est un profond scepticisme et un examen indépendant par les pairs ».

 

Antoniou, Belpoggi, Sheppard... pour un article à charge contre le glyphosate...

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Non, un maire n'a pas le droit de faire retirer des affiches électorales de panneaux d'affichage libre

Un candidat RN aux élections municipales dans les Bouches-du-Rhône s'est plaint dimanche 23 février sur Twitter du retrait par la municipalité où il se présente de plusieurs de ses affiches de campagne aposées sur des panneaux d'affichage libre. Cette action est effectivement contraire à la loi, expliquent à l'AFP deux spécialistes du droit électoral.

Non, le puma n'a pas été déclaré "espèce éteinte"

Par : fdastier

Une publication partagée 1.600 fois depuis le 23 février affirme que le Puma a été "officiellement déclaré comme une espèce éteinte". C'est faux. Si une sous-espèce de puma a bien disparu en 2011, il existe encore des spécimens vivants, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, qui a classé le puma comme "espèce de préoccupation mineure" en 2015.

1,7 million de Tunisiens sont considérés comme pauvres, selon les données nationales

Par : Schellali

En Tunisie, plusieurs médias en ligne ont affirmé début février qu'un rapport de la Banque mondiale a classé la Tunisie parmi les pays les plus pauvres en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Selon ces articles, un demi-million de Tunisiens vivent avec seulement 4 dinars par jour. Le rapport cité ne dit pas ça, mais les chiffres nationaux de la pauvreté indiquent qu'un nombre bien plus important de Tunisiens vivent dans le besoin. 

« Le Nuage » : une fiction audio qui enfume et met en scène un nucléaire fantasmé

Jean-Jacques Ingremeau est ingénieur en sûreté nucléaire. Il est indépendant de tout exploitant nucléaire et n'est pas rémunéré pour cette analyse. En janvier 2020, Spotify a mis en écoute un podcast en cinq épisodes intitulé « Le Nuage », réalisé par Aurore Meyer-Mahieu du studio Nouvelles Écoutes, avec Emmanuelle Devos dans le rôle principal [1]. La fiction est présentée de la façon suivante : « Le 25 août 2020, un accident se déclare dans l'une des plus vieilles centrales françaises, le Douvrey, près de (...) Articles

VIDEO. Covid-19 : épidémie de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

L’épidémie de coronavirus est aussi l’occasion d’un déferlement de rumeurs. De la soupe d’ail qui fonctionnerait comme un remède miracle, aux flacons de gel désinfectant qui cacheraient un complot : de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux.

❌