Bienvenue chez les Sceptiques du Québec

 
 
Conférences: Prochaine Futures Salle Adhésion Abonnement
Lectures: Revue En ligne Livres Caricatures Argumentaires

 


À partir du numéro 104, les numéros de la revue Le Québec sceptique seront accessibles à tous, en format PDF et gratuitement, après un délai de quatre mois suivant la publication aux abonnés.

Prochaines conférences

Conférences futures

Date Titre (à confirmer) Conférencier
13 septembre 2022 Substances psychédéliques : drogues ou médicaments ? Dominic Larose
13 octobre 2022 Pourquoi détruit-on la planète ? Le cerveau d'homo sapiens est-il capable de préserver la Terre ? Thierry Ripoll
13 décembre 2022 Quelques enjeux de la liberté d’expression dans le milieu universitaire Joseph Facal

Revue Le Québec sceptique

Contrairement aux autres numéros de la revue, ce numéro n’a pas un thème majeur, mais plutôt une série de thèmes différents, dont trois importants.

Prix Sceptique et Fosse septique

D’abord, nous soulignons l’attribution du prix Sceptique 2021 à Joseph Facal, mieux connu comme chroniqueur au Journal de Montréal pour son analyse critique des enjeux sociaux.

Par ailleurs, nous remettons le prix Fosse septique à la mouvance antivax pour sa promotion très efficace de fausses nouvelles par un usage extensif des technologies numériques actuelles.

Réchauffement climatique

Cette section de la revue couvre certains enjeux liés à la transition énergétique nécessaire pour faire face au réchauffement climatique. Nous y reproduisons deux articles de la revue Science et pseudo-sciences dans lesquels les rédacteurs ont monté un dossier complet sur ce sujet, sous la direction de Jean-Paul Krivine. Le premier article fait bien le tour de cette question, alors que celui de François-Marie Bréon souligne certains des problèmes de l’Allemagne, qui a investi énormément dans les énergies dites renouvelables, mais sans arriver à vraiment diminuer son empreinte carbone…

Médecine

Cette seconde section aborde certains nouveaux développements dans la recherche sur les placebos, ainsi que des questions soulevées sur le traitement pharmacologique de la dépression. Mario Labelle nous donne un résumé du livre du psychologue Irving Kirsch, qui soutient que plusieurs antidépresseurs n’agissent que comme des placebos actifs.

Le troisième article de cette section, écrit par Joe Schwarcz, présente les allégations farfelues du « médium médical » Anthony William, supposément révélées par un esprit, et auxquelles croit le joueur de tennis professionnel Novak Djokovic. On y « apprend », entre autres, les vertus médicinales extraordinaires de la coriandre comme agent « détoxifiant » !

Dysphorie du genre et transidentités

Les textes du dernier numéro de la revue ont généré de nombreux commentaires critiques, surtout lors de leur annonce sur Facebook avec la présentation de la section « dans ce numéro ».

Le premier article de cette section, d’Annie-Ève Collin, se veut un commentaire critique de l’article du biologiste Álvaro Bayón, paru dans le numéro précédent de la revue. Elle revient sur la détermination du sexe « biologique » et l’utilisation à outrance de la naissance de bébés intersexués pour justifier les transidentités. Elle explique aussi que certaines personnes, dont des conservateurs, n’emploient pas vraiment la notion de genre telle qu’elle est comprise dans le cadre de l’idéologie du genre.

Dans un second article, le soussigné répond à une partie des commentaires qui ont été exprimés à propos de certains textes du numéro précédent. Des doutes sérieux ont été émis au sujet de l’impartialité, des conflits d’intérêts et des conclusions alléguées biaisées d’auteurs d’articles scientifiques sur le sujet du traitement de la dysphorie du genre.

Psychologie

Le psychoéducateur Serge Larivée nous offre un compte-rendu du livre de Thierry Ripoll, intitulé Pourquoi croit-on ? Rappelons que Ripoll nous a donné une conférence sur un sujet connexe au mois d’avril 2022.

Chronique du rétroviseur

Nous poursuivons avec la seconde « Chronique du rétroviseur » de Mario Labelle, qui propose six excellents textes publiés durant les années 1990-1992 dans notre revue, textes qui permettent de constater quelles étaient les préoccupations sceptiques de cette époque. On peut ainsi s’apercevoir que certaines de ces préoccupations sont encore d’actualité aujourd’hui.

On y rapporte une visite au Salon du nouvel âge (Benoit Desjardins), une entrevue avec l’un des membres fondateurs des Sceptiques du Québec, Philippe Thiriart (Johanne de Bellefeuille), le résumé d’une chronique de David Suzuki (Gary O’Brien), un survol des « religions » extraterrestres (Claude Mac Duff), une critique de l’homéopathie (Raymond Chevalier) et les réflexions d’Isaac Asimov sur la science et la raison.

Comptes-rendus de conférences

Enfin, les comptes-rendus de deux excellentes conférences ont été rédigés par Caroline Cloutier : celle de Frédéric Boily, qui a eu lieu en janvier 2022, sur la droitisation et le populisme et celle de Serge-Étienne Parent, qui a eu lieu en septembre 2021, sur l’agroécologie.

Voir la liste des articles.

Avis aux abonnés - dates de parution d'un numéro : 13 avril, 13 août, 13 décembre.

Appel aux auteurs - dates de tombée d'un numéro : 15 janvier, 15 mai, 15 septembre : détails


Lectures en ligne :

Articles par thème : laïcité, religion, santé, psychologie, ovnis, controverses.


Gagnant du prix Sceptique 2021

Joseph Facal

Bon an, mal an, les Sceptiques du Québec (cf. leur site Web et Facebook) décernent le prix Sceptique à une personne, un organisme ou un média s’étant distingué par son esprit critique. Le prix Sceptique permet de souligner le travail de ceux et celles qui dénoncent l’exploitation de la crédulité humaine ou des « affaires qui n’ont pas d’allure », telles que rapportées, par exemple, à l’émission « Les aventures du Pharmachien » d’Olivier Bernard, l’un des lauréats précédents du Prix. 

Pour l’année 2021, nous attribuons le prix Sceptique à Joseph Facal, sociologue, politicologue et ancien ministre. Il est aujourd’hui professeur à HEC Montréal ainsi que chroniqueur émérite au Journal de Montréal. Dans son travail universitaire, il s’intéresse à l’administration publique et à la sociologie des organisations. Nous constatons que monsieur Facal fait preuve de « gros bon sens » et pose souvent de bonnes questions sur les opinions et croyances discutables ayant cours dans notre société. Pour l’ensemble de son oeuvre, nous offrons donc à M. Facal ce prix Sceptique, accompagné d’une bourse de 1000 $. Il a aussi accepté de nous donner une conférence cet automne. Ainsi, voici comment il examine certains sujets controversés dans ses chroniques au Journal de Montréal : https://www.journaldemontreal.com/opinions/joseph-facal

Ajoutons que les candidats ci-dessous méritent, pour leur part, une mention honorable puisqu’eux aussi ont fait — chacun à leur manière — la promotion de la pensée rationnelle. 

Bruno Dubuc, pour son implication dans la  vulgarisation scientifique de concepts complexes liés à notre compréhension du cerveau ainsi que pour la démystification de certaines croyances qui y sont
liées. Son blogue Le cerveau à tous les niveaux est une référence incontournable pour les étudiants en psychologie et en neurologie.
L’émission « Les décrypteurs » pour sa dénonciation argumentée des fausses informations. Ce travail d’enquête journalistique a été particulièrement remarquable au sujet de la COVID-19.
Boucar Diouf, pour ses différents articles de vulgarisation scientifique, souvent à saveur humoristique, publiés dans les journaux. Il marie extrêmement bien humour et vulgarisation scientifique dans ses textes, ses livres, ses spectacles et son émission de radio (La nature selon Boucar). 
Jean René Dufort et Marie-Pier Élie, pour l’émission « Le gros laboratoire », qui a le mérite d’utiliser, de façon ludique et humoristique, une version simplifiée de la méthode scientifique, avec groupe témoin, pour tenter de répondre à certaines questions « dont on ne veut pas toujours connaître la réponse »...


Liens - zététique

La tronche en biaisLa Tronche en biais est une chaîne Youtube où il est question de "pourquoi sait-on qu'on sait ce qu'on sait ?" et "pourquoi croit-on ce qu'on croit ?".

Avec un angle assez tourné vers l'épistémologie, mais sans négliger l'humour, la petite équipe présente les biais cognitifs qui altèrent notre belle rationalité, démystifie quelques discours pseudoscientifiques, et propose régulièrement des émissions en direct avec souvent pour invité des scientifiques qui viennent rétablir quelques idées fausses sur leur discipline respectives.


Zététique et autodéfense intellectuelle

Les cours donnés par Richard Monvoisin en 2016-2017 à l'Université Grenoble Alpes.


Suggestions de livres

S. LariveeQuand le paranormal manipule la science – Astrologie, croyance à la réincarnation, à la télépathie, ou au pouvoir de guérison...le paranormal et les pseudosciences sont présents dans toutes les sphères de notre société. Dans cet ouvrage, Serge Larivée, professeur de psychoéducation à l'Université de Montréal, nous propose un essai critique sur l'emprise de ces croyances. Il cherche ainsi à comprendre l'attirance que l'on peut ressentir pour le paranormal et les pseudosciences. Ce faisant, il montre en quoi le climat socioculturel et l'éducation contribuent à leur promotion. Enfin, il présente, afin de les dénoncer, 26 procédés utilisés par les promoteurs des pseudosciences pour justifier leur approche.

On peut se procurer ce livre aux Éditions Multimondes  : www.multim.com et en librairie.

C. BarretteAux racines de la science – Propos d’un scientifique sur la philosophie de la science. Par Cyrille BARRETTE, biologiste, professeur émérite de l’Université Laval. Étant donné l'hégémonie de la science moderne, il est d’autant plus surprenant que sa nature fondamentale soit si largement méconnue. Dans ce livre, l’auteur veut justement tenter d’exposer de l’intérieur quelques-uns des aspects fondamentaux de cette méthode particulièrement puissante et utile, de cette manière de penser et de comprendre le monde que l’on nomme la science.

On peut se procurer ce livre aux éditions book-e-book – une collection sur le scepticisme : www.book-e-book.com – de nombreux autres titres disponibles.


Appel aux auteurs

Articles critiques recherchés.fantome Thèmes :  pseudoscience, ésotérisme, paranormal, religion. Nous vous invitons à publier dans la revue Le Québec sceptique le fruit de vos analyses en un article de vulgarisation de 1000 à 4000 mots. Les dates de tombée : 15 janvier, 15 mai, 15 septembre. Veuillez consulter le : Guide de rédaction. Soumettez votre texte en pièce jointe à la rédaction : 


Argumentaires

ClavierArbres argumentaires : Nous proposons des argumentations structurées sur des questions d’actualité ou sur des thèses pseudoscientifiques (complots 9/11, extraterrestres, homéopathie, vaccination, astrologie). Elles constituent notre contribution au débat, sans compter les nombreux textes sur chacun de ces sujets sur notre site Web. Nous vous invitons à améliorer ces argumentaires. Faites-nous parvenir vos suggestions et vos commentaires.


Caricatures

CaricatureToutes les caricatures de la revue Le Québec sceptique

Voyez ces désopilantes caricatures commentées, illustrant l'humour sceptique ! Elles sont tirées d'anciens numéros du Québec sceptique. Plus d'une centaine de caricatures parmi les plus significatives durant 25 ans de parution. Une image vaut-elle mille mots. Faites-nous parvenir vos commentaires.


Salle des conférences

(S'il ne s'agit pas une vidéoconférence !)

Salle des conférences :Salle les conférences sceptiques se donnent normalement le 13 des mois de septembre à juin (à 19 heures) et se tiennent au :

     Centre humaniste
     1225, boul. Saint-Joseph Est
     Montréal (Québec)  H2J 2L3 

     Près de la station de métro Laurier (sortie St-Joseph - sud).
     Stationnement sur les rues avoisinantes.

     Carte géographique : Centre humaniste

Heure et prix d'entrée en salle : 19h00 - membre 5 $ - non-membre 10 $

(Réservations non requises)

La conférence débute à 19h00. Les portes ouvriront à 18h30 pour les personnes qui désireront bavarder avec nous.

Le prix d'entrée est de 5 $ pour les membres et de 10 $ pour les non-membres. Le coût pour devenir membre est de 25 $ par année. Prix réduits de moitié pour les étudiants (sur place).

Profitez-en pour inviter!

Lors de nos soirées, les membres peuvent inviter pour 5 $ une personne non membre de leur choix. Notez qu'une personne non membre ne peut être admise comme membre invité qu'une seule fois.