LES SCEPTIQUES DU QUÉBEC

Mission et rôle

Les Sceptiques du Québec inc. est un organisme sans but lucratif fondé en 1987.

Ses principaux objectifs sont : 1) d'encourager la pensée critique et rationnelle fondée sur la démarche scientifique dans l’analyse de croyances et idéologies diverses, dont l’étude d’allégations de nature pseudoscientifique ou faisant appel au surnaturel et 2) de diffuser de l’information scientifique.

La corporation compte près de 300 membres et abonnés à travers le Québec, dont une quinzaine de membres actifs qui sont tous des bénévoles (à l'exception du rédacteur en chef qui reçoit une compensation financière).

Notre interprétation du scepticisme

Les Sceptiques du Québec ne nient pas l'existence de phénomènes insolites ou inexpliqués en regard des connaissances actuelles. Le scepticisme des Sceptiques du Québec n'est pas une prise de position, mais plutôt une attitude de questionnement qui vise à faire progresser la connaissance en amenant à distinguer entre croyance subjective, opinion plausible et connaissance établie. Mais comme une connaissance ne peut être établie que si l'on dispose de faits observables dans des conditions contrôlées, les Sceptiques du Québec ne s'en prennent pas aux conceptions métaphysiques ou religieuses en tant que telles, ils s'intéressent plutôt aux faits observables qui pourraient, par exemple, découler de ces conceptions.

Ils encouragent, dans ces domaines, les recherches rigoureuses qui suivent une méthodologie adéquate, à commencer par la démonstration de l'existence des phénomènes étudiés. Les explications avancées pour rendre compte de ces phénomènes doivent être démontrées de façon convaincante. Et il revient bien évidemment à ceux qui les formulent d'en prouver la valeur. D'autre part, il est clair que toutes les hypothèses voulant expliquer un phénomène ne sont pas équivalentes. Même si elles sont cohérentes, celles qui contredisent des théories et des hypothèses qui s'appuient sur des acquis scientifiques doivent être démontrées de façon suffisamment solide pour pouvoir cohabiter avec ces acquis, à défaut d'y être intégrées.

De fait, le scepticisme des Sceptiques du Québec s'apparente au doute méthodique qui est un ingrédient essentiel au succès de la méthodologie utilisée en recherche scientifique.

Voir aussi :

 

 

 

 

 

Historique des groupes sceptiques

Dans l'histoire, il y a eu de nombreux sceptiques célèbres, mais des sceptiques réunis en association, c'est un phénomène plutôt récent. La plus vieille association de sceptiques est sans doute le Comité Para belge, fondé en 1949. Il est aussi connu sous le nom de Comité Belge pour l'Investigation Scientifique des Phénomènes Réputés Paranormaux. C'est sûrement ce qui inspira les sceptiques américains qui fondèrent, en 1976, le Committee for the Scientific Investigation of Claims of the Paranormal (CSICOP) à un symposium de l'American Humanist Association. On compte aujourd'hui plus de 80 groupes de Sceptiques dans une trentaine de pays à travers le monde. Tous les membres qui œuvrent au sein de l'association des Sceptiques du Québec le font bénévolement. Les fonds, amassés principalement grâce aux cartes de membre, aux abonnements à la revue Le Québec Sceptique, aux soirées-conférences et aux dons, servent à financer nos activités.

Quelques groupes sceptiques parmi les plus connus : l'Observatoire Zététique, l'Union Rationaliste, le Laboratoire de Zététique de l'Université de Nice, l'Association Française pour l'Information Scientifique, les Ottawa Skeptics, la James Randi Educational Foundation, la Skeptics Society, la Richard Dawkins Foundation for Reason and Science, les Australian Skeptics, et la Gesellschaft zur wissenschaftlichen Untersuchung von Parawissenschaften (GWUP).

Anciens slogans des Sceptiques du Québec :